Chronique Retour

Album

04/03/15 - Cook

Turnstile

Nonstop Feeling

LabelReaper Records
styleNew York Hardcore
formatAlbum
paysEtats-Unis
sortiejanvier 2015
La note de
Cook
7/10


Cook

Hardcore // Sludge // Doom // Stoner // Crossover // Black Breath.

A tous ceux qui pensent que le hardcore n'est qu'une affaire de violence et surtout de « poutapoutapouta », penchez-vous immédiatement sur ce nouveau cd des filous de Baltimore, à savoir, Turnstile !

J'avais clairement adoré leurs deux premiers efforts, Pressure to Succeed et Step 2 Rhythm qui sont deux bijous d'innovation et d'originalité, mais également de violence et d'efficacité ! La prod sur Non-Stop Feeling sent les années 2015, c'est indéniable, mais ça rend la forme tellement agréable à écouter que ça n'est absolument pas un mal d'avoir fait ce choix-là !

Ici le groove est de mise, et ce dès le sample d'intro nous ramenant dans le Bronx des années 70. Le riff qui suit nous prouve pourtant bel et bien que nous avons à faire ici à du hardcore. "Gravity" donc en guise de mise en bouche, ce titre est parfait du début à la fin, quoiqu'un peu long à mon goût. En effet, j'ai tendance à préférer les compos raccourcies, efficaces et bien rentre-dedans ! Mais force est de constater qu'ici, pas le temps de s'ennuyer, car ces mecs-là savent allier à merveille le groove de Rage Against The Machine et la puissance de breaks bien lourds comme il faut.

Il faut savoir que Turnstile est un genre de all-star band ou bien une sorte d'alliance consanguine réussie si vous préférez. Le chanteur n'est autre que l'ancien batteur de Trapped Under Ice, nous avons également des anciens membres de Mindset, autant vous dire que pour ce qui est de l'efficacité des compositions, c'est gagné d'avance !

C'est donc au tour de "Drop" et "Fazed Out" de poursuivre cet album déjà bien commencé. Titres plus courts, les guitares tapent directement là où il faut, pas de raccourcis ni de prise de tête, on a à faire ici encore une fois à un groove incomparable. Ce mélange pourrait paraître vraiment incongru mais la sauce prend immédiatement ! Le chanteur ne beugle pas, il chante, et ça fait clairement du bien d'entendre un peu de « douceur » même si cette douceur est très vite dégagée pour faire place à des breaks bien lourds et efficaces.

"Can't Deny It" ne déroge pas à la règle, avec un départ bien melo, guitare claire et lancinante, on aurait presque envie d'être sur une plage au soleil couchant, à siroter un cocktail avec petite ombrelle. Sauf que non, c'est pas la nouvelle sortie pop punk du mois, donc Brendan et sa bande nous remettent sur le droit chemin avec deux nouvelles minutes de hardgroovecore (ouais j'invente des termes, mais eux inventent bien un genre alors bon !)

Je vais pas épiloguer, déjà parce que vous l'aurez compris, j'adore ce groupe, et puis en plus, toutes les chansons sont indissociables, que ça soit "Blue By You" et sa mélancolie assumée, "Addicted" et sa force de frappe ou encore "Stress" finissant l'album de la meilleure des façons, avec une intro directement piquée à ce cher Tom Morello. Alors autant vous en faire une idée claire et précise en vous enfilant la totalité de ce LP, ça dure vingt-sept minutes et ça vous fera groover dans les transports en commun tout en vous donnant l'énergie nécessaire pour affronter votre journée de travail !

Il est évident que ce groupe n'est pas des plus accessibles, de par son originalité qui réserve beaucoup de surprises, mais une fois qu'on se prend à fredonner quelques riffs, à chanter par dessus la voix de Brendan ou à agiter la nuque, c'est fini, vous ne pourrez plus vous en passer. Donnez une nouvelle chance à ce que vous pensez du hardcore, les groupes sont bien plus variés que ce que vous voulez bien le croire, Turnstile faisant clairement partie de cette nouvelle vague de groupes ayant la volonté de donner une nouvelle vie à ce style musical bien trop délaissé ces temps-ci.

Alors appuye sur play et plonge-toi dans cet album qui saura ramener le soleil dans ta tête!

Tracklist:
1. Gravity
2. Drop
3. Fazed Out
4. Can't Deny It
5. Bleach Temple
6. Bad Wave
7. Blue By You
8. Out of Rage
9. Bring it Back
10. Addicted
11. Love Lasso
12. Stress

Les autres chroniques