Chronique Retour

Album

19/01/15 - U-Zine

Unsu

K.I.A.I.

LabelAutoproduction
styleGrindcore
formatAlbum
paysFrance
sortiedécembre 2014
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Après une démo, un EP et un split avec Atara, la « main en nuage » revient s’abattre droit dans notre gueule juste avant les fêtes : UNSU déboule avec K.I.A.I. son premier album. Et au vu de sa cover représentant un kabuto avec un Menpō bien haineux, on sent que ça va donner dans le furieux, le violent et pas en dose homéopathique ! Pour ceux qui veulent un peu se culturer avant de se faire retourner le cerveau, K.I.A.I, c'est l'acronyme de Kill Icons And Idiots, mais c'est aussi le cri de combat des arts martiaux, ce qui donne un avant goût du bazar, et ce goût, c'est salade de phalanges.

En parlant de cri, celui-ci a changé depuis les premières sorties du groupe, en effet, suite à divers remaniements de Line Up, le chanteur Micky est passé à la basse et c'est Dam qui s'occupe désormais de venir nous dégueuler dans les oreilles ! A noter que celui-ci n'est pas le premier olibrius venu car le gazier a déjà fait son cuir chez feu Goryptic. Donc, autant dire que les Unsu ont gagné en puissance de frappe.

De frappe, il est justement question avec ce K.I.A.I., car autant le dire de but en blanc, les 19 titres qui le composent sont autant de coups de Kôgake directs dans les gencives ! À l'écoute de ce Kill Icons And Idiots que l'on soit idole, idiot et même qu'on ait rien à voir, Unsu nous ravale la face, Cecilia Gimenez style. Il n'y a qu'à se pencher sur la tracklist pour s'en rendre compte, ceux qui suivent le groupe depuis un petit moment s'en rendront compte. Ainsi certains de leurs meilleurs titres issus des demos et splits sont retravaillés ici avec le line up actuel pour leur donner une nouvelle version bien vénère (My Misery, Thumbs down, Shaved ou l'excellent Cut throat With My Ass ici en feat avec Chris de Trepan'Dead) D'autres ont déjà passés moult fois l'épreuve du live, preuve de leur efficacité meurtrière façon coup de Wakizashi dans le bide (The Croft, Save The Planet Kill Yourself, Kalashnikov Dream)

Les nouveaux titres aussi posent leurs attributs virils en évidence avec Narpet Alive, Styx ou le titre UNSU qui se permet quelques passages lancinants au milieu de la folie ambiante de ce skeud. Après un Chronic Pain, toujours dans l'idée de te blaster chacun de tes os qui se terminent par « us » (cubitus, radius, humérus, anus)K.I.A.I. ce clôt sur le son d'un compteur Geiger, comme pour témoigner de la puissance de la déflagration qui vient de se produire. 19 titres pour 26 minutes, UNSU balance ici avec un des albums grindcore de l'année ! Ça tape, ça va vite, c'est suinte la haine et on en reprendrait bien pour un dollar ! Tuerie.

1.K.I.A.I. 
2.Wasteland Jail 
3.My Misery 
4.Napert Alive 
5.The Croft 
6.Lamia 
7.Thumbs Down 
8.In-fest 
9.Cut Throat With My Ass
10.Inbred 
11.Our Sweat / Not Your Thing 
12.Squashed Faces 
13.Kalachnikov Dream 
14.Styx 
15.Cause Of Insomnia 
16.Unsu 
17.Save The Planet, Kill Yourself 
18.Shaved 
19.Chronic Pain

Les autres chroniques

Album

avr. 2010 U-Zine

Unsu

Moral Distortion