Interviews Retour
lundi 17 février 2014 - U-Zine

Butcher Babies

Heidi et Carla

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Parfois, le paysage musical métal nous offre des groupes étonnant. Butcher Babies en fait parti. Mené par deux chanteuses au physique de playmate, il fait parti de ces groupes qui ne laissent pas indifférent. Nous avons donc rencontré Heidi et Carla pour tenter d'en savoir plus ! Entre sincérité et langue de bois, vous êtes seuls juges !

VERSION FRANCAISE

(The english version is below)

Bonjour Heidi / Carla, Butcher Babies est très connu aux USA mais encore assez peu en Europe. Peux-tu me présenter le groupe ?

Heidi : Nous sommes un groupe de métal basé à Los Angeles, en Californie. Nous avons formé le groupe en 2009 et nous n’avons pas cessé de jouer et de tourner depuis. Le nom du groupe vient du single "Butcher Baby" de Wendy O’ Williams and the Plasmatics. Notre premier album "Goliath" est sorti en Juillet 2013 sur Century Media Records.

Carla : Nous sommes un groupe de Los Angeles, principalement connu pour avoir deux chanteuses.

Le groupe présente la particularité d’avoir deux chanteuses. Qu’est-ce que cela apporte au groupe ?

Heidi : Un des nombreux avantages d'avoir deux chanteuses est d'avoir deux « personnalités vocales » différentes, avec des timbres et des capacités différentes. Entre nous deux, chacun a sa place, nous sommes complémentaires. Carla et moi avons des cris ou des voix plus lyriques très différents. Il est donc bon d’avoir cette complémentarité. Et en plus, je me réjouis de pouvoir chanter avec ma meilleure amie !

Carla : C’est certainement quelque chose qui dénote chez nous, pour un groupe de métal, le fait d’avoir deux chanteuses nous a permis d’obtenir beaucoup d’attention du public. Ca contribue au fait que Butcher Babies ne ressemble à aucun autre groupe de métal. Heidi et moi avons grandi en écoutant différents types de métal, nous avons développé des voix nettement différentes et nous avons appris à les mélanger ensemble d'une manière unique.

Vous avez sorti votre premier opus, Goliath en juillet 2013. Peux-tu me présenter l’album ? Comment a-t-il été conçu ? Quels sont les thèmes abordés ?

Heidi :Goliath a été écrit et composé sur une période de 4 ans. Nous voulions vraiment nous assurer que nous mettons tout le meilleur de nous dans notre premier album. Comme nous avons passé des années à définir notre son et à se forger une fanbase solide, nous avons beaucoup évolué et créé quelque chose d'unique. Cet album parle de l’évolution en tant que personne. Pour nous, Goliath représente le mal, un méchant qui nous a freinés toute la vie. Que ce soit un tyran comme des parents négligents ou un patron négatif, nous avons tous dû faire face à cette force de la nature à un certain moment de nos vies. Nous avons dû prendre la décision de surmonter ces forces négatives et devenir meilleures grâce à cette expérience. Il y a une citation célèbre qui dit : "Soyez prudent lorsque vous combattez des monstres, vous risquez de devenir le monstre, vous-même." C'est le sens de cet album.

Carla : L’enregistrement de cet album a été l'une des plus belles expériences de ma vie. C'était notre premier album, et si nous n’existons que depuis quatre ans seulement, ces chansons ont été composées ensemble et représente une belle partie de notre vie. Ce fut une expérience très cathartique pour moi de pouvoir enfin laisser exploser dans les chansons sur Goliath toute la douleur et la colère que j’ai accumulé durant mon enfance et mon adolescence. Je pense que tout le monde dans le groupe le ressent de cette façon. Les six semaines que nous avons passées ensemble terrés à enregistrer Goliath ont été l’un des points d’orgue de ma vie.

Quel retours avez-vous eu sur Goliath, tant par la presse que par les fans ?

Heidi : La réaction a été extrêmement positive tant des fans que de la presse. Nous avons eu beaucoup de très bons retours concernant Goliath. Des fans que nous ne pensions pas avoir ont aimé l'album et nous ont assuré que nous étions sur la bonne voie.

Carla :Goliath a fait grand bruit dans la presse et il a immédiatement décollé dans les charts. Mais il nous rend encore plus heureux du fait que nos fans ont adoré ... Beaucoup d'entre eux l’ont annoncé comme étant leur album préféré de l'année. J'adore voir les fans chanter chaque mot des chansons lorsque nous jouons en live.

En 2012, vous avez également sorti un EP. Rétrospectivement, comment le voyez-vous ? En êtes-vous satisfaites ?

Heidi : Notre EP était tout ce que nous pouvions professionnellement nous permettre à ce moment-là. Nous sommes très heureux en ce qui concerne moment où il a été sorti ainsi que sur la réception du public. Cet EP était un bon aperçu de ce que nous avions à offrir en tant que groupe il y a deux ans. Avec « Goliath » qui arrive ensuite, je pense que c'était une transition parfaite.

Carla : Je pense que notre EP était parfait à l'époque. Je suis contente d’avoir attendu un peu plus longtemps pour enregistrer l’album parce que travailler avec Josh Wilbur, notre producteur, a vraiment contribuer à ce que chacun d’entre nous tire le meilleur de lui-même. Et notre manière de composer a évolué dans le même sens.

Vous êtes actuellement chez Century Media. Comment se passe la collaboration avec le label ? Qu’est-ce qu’ils vous apportent ?

Heidi :Century Media a été le label idéal pour nous. Un détail qui a été déterminant pour nous et sur lequel se base notre partenariat, c'est la liberté de création qu'ils nous donnent. Ils ont partagé la même vision du futur que nous et ils nous ont laissé gérer l’aspect musical comme nous le voulions. Nous nous réjouissons de continuer de travailler avec Century Media pour la suite de l’aventure.

Carla :Century Media a été incroyable pour nous. Nous avons fait beaucoup par nous-mêmes, mais ce qu'ils nous ont apportés, c'est le coup de pouce supplémentaire dont nous avions besoin pour passer à l' étape supérieure.

Vous avez tourné avec Marilyn Manson sur une tournée nord-américaine l’an passé. Racontez-moi cette expérience !

Heidi : Tourner avec Marilyn Manson c’est un rêve devenu réalité. Il en serait de même pour n’importe quel groupe. C'est une légende, une icône, une véritable rock star. Nous avons beaucoup appris sur cette tournée. Un des souvenirs amusants : nous avons regardé le Superbowl avec Manson et son staff.

Carla : Il était fou ! Chaque soir je le voyais sur scène et je réalisais que j’étais en train de voir l'une des dernières véritables rock stars (ndlr : LOL).

Vous êtes très présent sur les réseaux sociaux, notamment Facebook où vous publiez du contenu quasiment quotidiennement. En quoi est-ce important pour vous ?

Heidi : Les réseaux sociaux sont le mégaphone de notre génération. Sans les fans de Butcher Babies, qui partagent nos informations ou photos avec leurs amis sur Facebook, Twitter et Instagram , nous n'aurions clairement pas été en mesure d'atteindre ces personnes. Nous aimons communiquer avec notre fanbase et rester accessible. Il est important pour nous que cela se ressente plus comme une famille plutôt qu’une relation groupe/fan.

Carla : Les réseaux sociaux sont très important pour nous ... C'est par ce biais que nous avons développé une fan base importante, partout dans le monde sans album à proposer. Ce sera toujours nous derrière ces profils. Nous aimons l'interaction.

Toujours à propos de Facebook, et de votre communication au sens large, on voit qu’Heidi et Carla sont très clairement mises en avant, à croire que le groupe n’existe que via ses deux frontwomen …

Heidi : Tout comme la plupart des groupes, la personne qui est mis en avant est souvent le chanteur ou la chanteuse. Il s’agit du point focal. Maintenant, en parlant dans le sens de "réseau social", nous sommes les 5 administrateurs de nos pages. Nous répondons aux fans et sommes libre d’interagir avec tout le monde.

Carla : Ton affirmation est erronée, je pense que les garçons du groupe sont tout à fait respectés et qu’ils obtiennent beaucoup d’attention. Ce n'est pas le « Carla & Heidi Show ». Je pense que dans tout groupe, le chanteur est interviewé et photographié un peu plus que les autres.

Depuis 2011, vous vous êtes assagies scéniquement. Auparavant vous jouiez quasiment nues, alors que vous abordez maintenant des tenues de scène toujours sexy mais plus classique. Pourquoi ?

Heidi : La tenue originelle du groupe était un hommage à Wendy O'Williams(ndlr : Chanteuse du groupe punk The Plasmatics, qui jouait souvent les seins à l’air, tétons cachés sous du ruban adhésif). Comme je te le disais un peu plus tôt, le nom du groupe est a été choisi d'après son single "Butcher Baby" (1976). Nous voulions poursuivre ce qu'elle a commencé. Le ruban adhésif sur les mamelons était plus d'une déclaration de guerre plutôt qu’une provocation "sexy". C'était un gros doigt d’honneur à l'industrie de la musique. Après des années à relayer et à diffuser ce message, il a été clairement entendu. Nous avons décidé qu'il était temps de changer. Pour que notre musique et notre message puisse atteindre les fans plus jeunes, certains éléments de la tenue de scène ont dû être revus. De plus, pour ne rien te cacher, c’est assez pénible à la longue de mettre et d’enlever du ruban adhésif sur tes tétons, tous les jours pendant plusieurs années !

Carla : Très franchement, nous sommes ennuyés de ce look. Notre regard a évolué comme notre musique. Nous réalisions une déclaration de guerre ouverte avec ce style. Le message est passé maintenant, et puis il était temps de passer à autre chose.

Vous jouez beaucoup sur l’hypersexualité. Quel message souhaitez-vous faire passer avec ce côté sexy et provoquant ?

Heidi : Nous on ne joue pas de notre sexualité, quelle qu’elle soit. Je suppose que tu veux parler de nos shows sur scène, ils ne sont pas sexuels, et ce en aucun aspect. Chacun le ressent comme il l’entend, pour nous, nos concerts sont plutôt comme une baffe dans la gueule. Cependant, je crois que si quelqu'un veut vivre sa vie comme il l’entend, il devrait pouvoir le faire sans avoir à être jugé.

Carla : C'est drôle parce que nous ne cherchons pas vraiment à être séduisantes (ndlr : LOL). Je pense que puissante est un meilleur mot pour se décrire, nous sommes confiantes en ce que nous sommes et pour ce en quoi nous croyons. Nous agissons en conséquence. Mais tout au long de nos shows, nous ne sommes pas à nous pavaner comme des modèles. Nous mettons un point d’honneur à ce que chaque show soit une performance chaotique et brut.

A propos de féminisme, que pensez-vous du mouvement Femen et de ses actions ?

Heidi : Je ne voudrais pas nous considérer comme des féministes, nous prônons plutôt l'égalité pour tous. Peu importe à quoi vous ressemblez, d’où vous venez, que vous soyez un homme ou une femme ou même la langue que vous parlez, nous croyons en l'égalité des chances pour tous, sans jugement.

Carla : Tout simplement, les femmes sont tout aussi puissantes que les hommes ... Je crois que nous nous retenons parfois en jouant le jeu des stéréotypes. En tant que femme, connaissez votre peine. Et vivez vos rêves.

Vous avez beaucoup tourné aux USA mais est-ce qu’une tournée avec des dates en France est prévue ?

Heidi : Nous aimerions visiter la France. Ce serait tellement amusant ! J'espère que dans un avenir proche ça pourra se concrétiser.

Carla : Nous aimerions.

Merci à vous pour votre temps, je vous laisse le mot de la fin.

Heidi : Merci pour tout votre soutien et votre amour depuis toutes ces années.

Carla : Un grand merci à nos fans français qui nous ont soutenus tout au long des années ! Au plaisir de vous voir en tournée bientôt!

-------------------------------------------

ENGLISH VERSION

Hello Heidi / Carla. Butcher Babies is well known in the U.S. but not that much in Europe. Can you introduce the band?

Heidi : We are a Metal band based out of Los Angeles, California. We formed in 2009 and have been touring and playing music ever since. Named after the single “Butcher Baby” by Wendy O’ Williams and the Plasmatics. Our debut album “Goliath” was released in July 2013 on Century Media Records.

Carla : we are a metal band from Los Angeles best known for having two female vocalists.

The Butcher Babies has one major difference: two singers . What does it bring to the band/to your music?

Heidi : One of the many bonuses of having two singers is having two different vocal personalities. Between the both of us, there is a style and a voice for everyone. Carla and I have very different screams and singing voices so it’s nice to have both of those represented in our music. Plus, I get to be in a band with my best friend.

Carla : it's definitely a different thing for a metal band, and we've gotten a lot of attention for it obviously. It makes butcher babies unlike any other metal band out there. Because Heidi and I grew up listening to different kinds of metal, we have developed distinctly different voices and learned to blend them together in a unique way.

You released your first album, Goliath, in July 2013. What can you tell us about this album? In which conditions did you write it? What are the main themes of the lyrics?

Heidi :Goliath’ was written over the coarse of 4 years. We really wanted to make sure that we put our best foot forward with our debut album. As we spent years defining our sound and building an audience, we evolved a lot and created something unique. This album is about growth as a person. For us, Goliath represents a villain. A villain that has held us back in life. Whether it be a bully or neglecting parents or a negative boss, we’ve all had to face a Goliath at some point in our lives. We’ve had to make the decision to overcome those negative forces and become better people because of it. There is a famous quote that says “Be careful when fighting monsters that you do not become a monster, yourself.” That is the meaning of Goliath.

Carla : recording this album was one of the greatest experiences of my life. This was our first full length album, and though we've only been a band four years, these songs have been coming together our whole lives. It was a very cathartic experience to finally get out all the pain and anger I'd felt as a kid and a teenager in the songs on Goliath. I think all of us in the band felt that way. The six weeks we spent holed up together making Goliath I will always look back on fondly.

What feedback did you get about Goliath, both by the press and by fans ?

Heidi : The feedback has been overwhelmingly positive by both fans and press. We’ve had great success with the reception of ‘Goliath’. Fans that we didn’t expect to have, have loved the album and re-assured us that we are on the right path.

Carla :Goliath did great in the press and it immediately charted. But it makes us even happier that our fans loved it...many of them heralded it as their favorite album of the year. I absolutely love seeing the fans sing each and every word back to us when we play live.

In 2012, you also released an EP. Retrospectively, how do you see it? Do you feel satisfaction?

Heidi : Our EP was all that we could professionally afford at the time and we are very happy about the timing of the release as well as the reception. It was a good look into what we had to offer as a band. With ‘Goliath’ as a follow up, I think it was a perfect transition.

Carla : I think our ep was perfect at the time. I'm glad we waited a little longer to record the full length because working with Josh Wilbur, our producer, really made each of us in to better musicians. And our songwriting evolved as well.

You currently work with Century Media. How is the collaboration doing with the label? What do they bring to you?

Heidi : Century Media has been the perfect label for us. One thing that sealed the deal for us is the creative freedom that they give us. They shared the same vision as us and really let us handle our music how we wanted to. We are looking forward to the future with Century Media and Butcher Babies.

Carla :century media has been amazing to us. We did a lot on our own, but they have is the extra push we needed to take it to the next level.

You‘ve toured with Marilyn Manson for a North American tour last year. Tell me more about this experience!

Heidi : Touring with Marilyn Manson was a dream come true. As it would be for any up and coming artist. He’s a legend, an icon, a true rockstar. We learned a lot on that tour. One of the fun memories that we have from the tour is watching the Superbowl with Manson and his amazing crew.

Carla : he was insane! Every night as I watched him I thought to myself, I'm looking at one of the last genuine rockstars.

You are very active on social networks, including Facebook where you publish stuff almost every day. Why is this important for you?

Heidi : Social media is the word of mouth of our generation. Without Butcher Babies fans sharing our product with their friends over Facebook, twitter and instagram, we wouldn’t have ever been able to reach those people. We like to communicate with our fanbase and keep ourselves accessible. It’s important for us that this feels more like a family than a band/fan relationship.

Carla : social media is very important to us...it's how we developed a worldwide fanbase without a record. We will always be the ones to run our pages. We love the interaction.

Speaking about Facebook, and about your communication in the broad sense, we notice that Heidi and Carla are very clearly put forward, which might let people believe that the band only exists through its two frontwomen …

Heidi : Just like most bands, the front person is the vocal one and the focal point. Now, speaking in a social networking sense, we are all use the page. We answer the fans and interact with everyone.

Carla : that's not true. I think the boys in the band are very well respected and they get plenty of attention. It's not the Carla and Heidi show. I think in any band, the singer is interviewed and photographed a little more.

Since 2011, you have settled down on stage. You used to play almost naked, but now, even if your outfits are still sexy they are more classic. Why?

Heidi : The original attire of the band was an ode to Wendy O’ Williams. Even the band name is named after her single “Butcher Baby”. We wanted to carry on what she started. The nipple tape was more of a statement rather than “sexy”. This was a giant FUCK YOU to the music industry that is so cookie cutter and overly processed. After years of relaying the message, it was heard loud and clear. We decided it was time for a change. In order for our music and message to reach children as well as some adults, things the attire needed to change. Plus, it’s quite painful to put on and take off nipple tape everyday on tour for years.

Carla : quite frankly we were bored of the electrical tape. Our look evolved just like our music. We were making a statement with that look. We did it and then it was time to move on.

You play a lot on hypersexuality . What message do you want to share being that sexy, provocative and seductive?

Heidi : We actually don’t really play up any sort of sexuality. Assuming, you’re meaning during our stage shows, they aren’t sexual at any level. Our shows are an in your face metal party. However, I do believe that if someone wants to live their lives a certain way, then they should be allowed to and not be judged.

Carla : it's funny because we really don't try to be seductive. I think powerful is a better word to describe it; we are confident in who we are and act accordingly. But throughout our stage show we aren't strutting around like models. We are putting on a raw chaotic performance. People who see a live show get it.

Speaking about feminism, what do you think about the Femen movement and its actions?

Heidi : I wouldn’t consider us feminists but more so equality for everyone. Regardless of what you look like, where your from, your gender, what language you speak, your sexuality or the “stereotype” you fit into, we believe in equal opportunity for all without judgement.

Carla : quite simply, women are just as powerful as men...I believe we hold ourselves back sometimes by playing in to stereotypes. As a woman, know your worth. Live your dreams.

You have toured mainly in the U.S. but have you thought about some French tour?

Heidi : We would love to tour France. This would be so much fun! Hopefully in the near future.

Carla : we'd love to.

Thank you for your time, the last word is for you!

Heidi : Thank you for the support and love through out the years.

Carla : big thanks to our French fans who have supported us throughout the years! Hope to see you on tour soon!

Merci à Heidi et Carla pour leur disponibilité. Merci à Valérie pour la logistique. Merci à Michael pour l'aide aux questions et à Marie pour la traduction.