Interviews Retour
samedi 20 octobre 2007 - U-Zine

Alchemist

Adam Agius

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

6 albums sortis et pourtant peu de monde peut se targuer de connaître Alchemist. nous avons donc profité de l'opportunité qui nous était donnée pour poser quelques questions au peu bavard guitariste chanteur Adam Agius.

U-zine: Salut! Première question: peux tu présenter ton groupe? d'où venez-vous, que faites vous et que recherchez-vous en terme de musique?

Adam: Je m'appelle Adam, je viens de Canberra en Australie. Et notre but est de créer une musique rock / metal en qui un maximum de gens se reconnaissent.

U-zine: sur votre promo, votre la bel vous a comparé à certains groupes; j'aurais aimé votre opinion sur ces groupes et sur la comparaison:

Opeth:
Un super groupe, avec qui on a partagé une tournée en Australie en 2003. Ils ont vraiment beaucoup de talent, mais je ne vois que peu de ressemblances entre nous. On adore leur musique, c'est du bon death technique très original.

Strapping young lad Excellent groupe, on a fait une tournée en 2007 en Australie avec eux et on a partagé l'affiche du Progpower Europe avec le DevinTownsend Band en 2004. Là encore je ne vois que peu de ressemblances.

U-zine: vous sentez-vous proches de ces groupes? ou de qui que ce soit?

Adam: On se sent proche un peu des deux mais nous sommes très différents je pense.

A quoi ressemble une séance de composition chez Alchemist? Comment travaillez-vous?

Adam: En général cela commence avec une idée de riff ou de tempo et après on le prend on lui nique sa race et on le tourne dans tous les sens jusqu'à ce qu'il devienne une chanson d'Alchemist. Parfois on y travaille énormément parfois cela viens en un instant. On bosse en équipe à partir d'idées provenant des individus.

U-zine: comment placeriez-vous cet album dans votre discographie?

Adam: tout en haut de la hiérarchie! Il est très dense et très compressé surtout si on le compare à ce que l'on faisait avant. C'est un peu comme si c'était le petit frère de "Austral Alien" mais en plus énervé.

U-zine: on dit que vous avez quitté le domaine de l'expérimentation pour vous plonger dans un monde plus sombre et plus indus, qu'en pensez-vous?

Adam: Non en fait on a fait plus heavy et c'est aussi du domaine de l'expérimentation en quelque sorte. On ne veut pas sortir le même album deux fois, ça c'est sûr. et il y a beaucoup d'éléments sur "Tripsis" que n'importe quel autre groupe de metal ne voudrait pas toucher alors tout ceci ça fait partie de l'expérimental pour moi.

U-zine: quels ont été les retours jusqu'à présent?

Adam: Vraiment super. Les chroniques sont excellentes et on a jamais vendu autant d'albums! Alors ça marche vraiment à fond!

U-zine: Quel est la meilleure disposition d'esprit pour écouter "Tripsis"?

Adam: Il faut avoir l'esprit libre et ouvert! et un peu d'énergie pour se lâcher!

U-zine: pouvez-vous décrire ce son très personnel qui vous caractérise?

Adam: pas vraiment. On le fait point barre. Aux débuts du groupe on a vraiment trimé pour trouver un son personnel, mais maintenant ça coule de source, on ne galère plus autant. Par contre on met un point d'honneur à ce que tous nos albums n'aient pas le même son.

U-zine: Que représente la pochette de l'album? Y-a-t-il un rapport avec les thèmes abordés?

Adam: Il n'y a pas de thème directeur dans "Tripsis", ce ont juste des chansons mises sur un même album. En fait je pense que les mains créées par Roy (Torkington, le guitariste) représentent le mélange et la manipulation des ondes.

U-zine: comment s'est passé le festival Progpower? quel effet ça fait de jouer sur le vieux continent?

Adam: C'était la deuxième fois que nous avons joué au Progpower Europe. La première fois c'était en 2004 mais cette année nous avions la tête d'affiche. On s'éclate toujours quand on vient jouer en Europe. Cette fois-ci les salles étaient bien remplies, et on devrait revenir pendant l'été 2008 pour quelques festivals majeurs, si tout se passe comme prévu.

U-zine: Pouvez-vous nous parler de la scène australienne? nous recommander quelques groupes?

Adam: Je peux vous recommander Pod People and Log, Frankenbok, Agents of Abhorence, Blood Duster aet aussi Alarum. E gros comme nous sommes coupés du reste du monde la scène australienne se doit d'être solidaire et on se doit d'être proches les uns des autres. Après c'est exactement la même chose qu'ailleurs, il y a de bons groupes et des groupes merdiques.

U-zine: je vous laisse conclure.

Adam: Merci pour l'interview et Vive la France!

Ce fût bref mais intense! merci à Adam