Interviews Retour
lundi 2 janvier 2006 - U-Zine

1349

Archaon

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Comme vous le savez peut-être déjà, 1349 a récemment fait son passage en France au cours d'une tournée en compagnie de Gorgoroth, suite à la sortie de leur dernier album Hellfire. Il était donc on ne peut plus intéressant d'interroger Archaon ( Guitare ) suite à ce concert où, il faut dire, beaucoup de gens sont venus y assister... Les questions porteront sur le concert en lui-même, la tournée, et sur d'autres sujets plus larges.

U-zine.net : Hail 1349 ! Pourrais-tu vous présenter, toi et ton groupe ?

ARCHAON (guitare): 1349 est un groupe de Black Metal Norvégien, composé de 5 âmes extrêmement sombres qui sont extrêmement passionnées dans ce qu'elles font.

Brünnhilde : Vous êtes récemment venus à Paris vous produire en concert au Nouveau Casino avec Gorgoroth. Quelles en ont été tes impressions ?

ARCHAON: Mise à part le fait que le promoteur nous a causé des ennuis pour ce qui est de la performance de notre show, c'était pas mal. C'était notre premier concert de la tournée, alors en prenant ça en compte, c'était vraiment bien. C'était agréable, et la foule était déchaînée.

Brünnhilde : Si tu devais comparer ce concert avec votre dernier passage à Paris ?

ARCHAON: Je trouve que c'est toujours impressionnant de jouer devant le publique parisien. Malgré le fait que j'aime jouer dans des endroits où il y a assez d'espace sur scène, le publique était encore plus fou que celui qu'on avait rencontré en 2003. C'est aussi une ville où c'est agréable d'y traîner.

Brünnhilde : J'ai remarqué que beaucoup de gens se sont déplacés pour venir vous voir, et pas seulement des parisiens. Avez-vous apprécié le public français ?

ARCHAON: Absolument. Chaque ville est différente- certains endroits peuvent être assez chiants, ce qui fait un impact sur notre opinion au sujet du concert, au final- bien que cela n'affecte jamais nos performances scéniques. J'aime penser qu'à chaque fois que nous montons sur scène, nous assurons, et d'après ce que j'ai entendu dire- c'est le cas.

Brünnhilde : Je suis arrivée un peu en retard et il ne me semble pas avoir entendu de vieux titres de Chaos Preferred, je me trompe ?

ARCHAON: Chaos Preferred est une démo, ses titres n'ont jamais été joués en live parce qu'ils proviennent de la démo. Et ça restera ainsi.

Brünnhilde : Avez-vous apprécié la compagnie de Gorgoroth durant cette tournée ?

ARCHAON: Ouais ! Ca s'est très bien passé avec les gars, et ça a été explosif à chaque fois. Quoiqu'il en soit- cette année était encore plus bénéfique que la précédente... plus de dates, plus d'expérience.

Brünnhilde : Comment s'est déroulée votre tournée, globalement ? Avez-vous rencontré des problèmes en particulier ?

ARCHAON: Malheureusement, nous avons du annuler le concert en Slovénie, comme en Slovaquie. Ca craignait, mais à cause de problèmes techniques/problèmes avec le véhicule en panne, etc, nous n'avons pas pu faire autrement.

Brünnhilde : Parlons du nouvel album, qu'est-ce que vous apporte Hellfire ? Par rapport à Beyond the Apocalypse ?

ARCHAON: Nous sommes très satisfaits avec Hellfire, nous avons fait des progrès en tant que groupe, et ce dans tous les sens possibles. C'est non seulement excitant pour nous tous, mais ça motive aussi chacun de nous sur un plan plus personnel.

Brünnhilde : Quels sont les avantages d'avoir Frost au sein du groupe ?

ARCHAON: Frost est le batteur idéal pour 1349. Il a le don de nous donner avec brutalité, dans le sens où nous pensons qu'il doit l'être, quelque chose que je crois être difficile à trouver à notre époque. Il n'y a que très peu de batteurs qui sont animés par une telle passion dans le style qu'ils jouent.

Brünnhilde : On en vient aux questions bateaux : quelles sont vos influences ?

ARCHAON: Ca diffère selon les membres du groupes, mais nous en avons certains en commun, où nous sommes tous à fond dedans- comme Slayer, Darkthrone, Burzum, Celtic Frost, et plein d'autres. Dans l'absolu, mes favoris sont Carcass, et parmi les groupes les plus récents, j'aime beaucoup Nile.

Brünnhilde : C'est quoi le Black Metal pour toi ?

ARCHAON: Selon moi, le Black Metal est une dévotion totale pour un art qui surpasse tout les autres- sous toutes les formes, que ce soit comme un style de vie, la vie en général, possédée par les esprits sombres de l'inconnu.

Brünnhilde : Quel est ton point de vue sur les groupes de Black Metal de ton pays, de nos jours ?

ARCHAON: Pour être honnête, je ne suis pas trop au courant à ce sujet... Je n'ai que très peu de temps pour suivre cette scène. Le dernier groupe que j'ai entendu et qui dégage de vraies atmosphères était "Code". Ils sont 50/50 Norvégien / Britannique, si je ne me trompe pas.

Brünnhilde : Si je ne me trompe pas, 1349 est la date où la peste a été importée en Norvège... Est-ce que chez vous, la peste est une source d'inspiration ?

ARCHAON: La peste- ou la Mort Noire que l'on connaît en Norvège, est un dur et sombre souvenir pour notre peuple. Quelque chose qui montre comment les forces naturelles peuvent nous affecter lorsque la nature a besoin de s'ajuster d'une quelconque manière, incontrôlablement pour un homme. Ca correspond tout simplement à notre musique, et ça devrait pouvoir donner un aperçu de la nature de notre musique/de l'énergie véhiculée par notre musique.

Brünnhilde : Qu'est-ce qui vous inspire lorsque vous composez vos textes ?

ARCHAON: Personnellement, je n'écris pas beaucoup de paroles - c'est quelque chose dont Seidemann (basse) s'occupe très bien. J'en ai écrit pour "Liberation", celles d'Evil Oath, et pour "Hellfire", j'ai écrit celles de Celestial Deconstruction... Elles parlent principalement du pouvoir des ténèbres et de l'actuelle possession. Une ode à "l'Autre Côté".

Brünnhilde : Etes-vous en contact avec de nombreux groupes norvégiens ?

ARCHAON: Je connais un certain nombre de personnes dans cette scène, mais en ce moment, je m'engage seulement dans 1349. Ca prend beaucoup de temps et d’énergie pour créer quelque chose avec lequel on pourra vivre les années à venir.

Brünnhilde : Cette entrevue touche à sa fin. Un dernier mot ?

ARCHAON: Nous espérons réellement visiter la Finlande - c'est un pays où je n'ai encore jamais été. Hails !

Un grand merci à Archon pour avoir répondu à mes questions.