Interviews Retour
jeudi 15 décembre 2005 - U-Zine

Saosin

Beau Churchell

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Depuis le temps que j'attendais ça, Saosin à Paris. J'ai donc profité de leur passage pour caler une petite interview au milieu des balances avec Beau, fondateur et leader du groupe phare de la scène émo américaine.

U-zine.net : Est-ce que tu peux te présenter et présenter le groupe aussi ?
Beau Churchell (guitare) : Je m’appelle Beau, je joue de la guitare. Le groupe a commencé il y a deux ans à peu près enfin je crois, je ne me rappelle plus trop. C’est notre premier tour à l’étranger donc on est super motivé et super excité.

Et ça se passe bien avec Coheed ?
Oui parfait. Même si au début, pour les deux premiers concerts Cove a perdu sa voix. En fait il est tombé malade quand on est rentré de notre tournée avec Avenge Sevenfold. On pensait que ça guérirait vite mais il était toujours malade en arrivant en Europe, et puis il fait assez froid dans notre van. Mais bon, les deux premiers concerts ont été super marrants, on rigolait presque sur scène tellement la voix de Cove était pourrie. Et là je crois que ça va mieux donc pour ce soir, ça devrait aller.

Vous avez sorti deux EPs mais aucun album complet, pourquoi ?
Ca va se faire, on va enregistrer dès que l’on rentrera d’Europe. Ca devrait sortir vers Juin 2006, je crois.

Sur votre dernier EP, celui que vous avez vendu sur le Warped Tour, il y a deux chansons live, sur cinq. Ca ne fait pas un peu beaucoup ?
A l’origine, cet EP devait être disponible uniquement sur le Warped Tour, et nulle part ailleurs. On voulait faire quelque chose qui puisse rappeler aux gens le Warped Tour, genre tu es venu au Warped Tour donc tu as pu acheter notre EP. C’est comme une petite récompense pour ceux qui étaient venu nous voir. Et donc on a mis deux chansons live qui étaient plutôt rares, et trois autres sorties d’une démo. C’était en fait quelque chose, qui en tant que fan m’aurait fait plaisir d’avoir que personne d’autre ne puisse avoir. Mais après les gars du label s’en sont mêlés et ils ont voulu le sortir, et donc on a du le faire.

Vous avez signé pour Capitol Records récemment. Quand est ce que ça s’est passé ?
Il me semble que c’était juste avant le Warped Tour.

Et comment ça s’est fait ? Pourquoi vous êtes parti de Death Do Us Part ?
C’était notre propre label, c’est juste qu’on est arrivé à un point où on nous offrait des tournées plus grosses. Par exemple certains gros groupes ne veulent pas vous prendre avec eux sur leur tournée parce qu’ils ne sont pas sûr que le label vous supportera jusqu’au bout. On a grandi le plus possible tout seul, et maintenant on a besoin d’aide pour être encore plus gros.

Qu’est ce qui s’est passé avec Anthony Gr…
(me coupant) il est parti, il a démissionné.

Et pourquoi ?
On ne sait pas. J’ai entendu qu’il n’aimait pas notre musique. Enfin j’en sais rien. Je n’ai jamais eu une réponse qui tienne la route, et surtout de sa part.

Où avez-vous trouvé Cove ?
C’était un fan. Il nous a envoyé un CD de lui entrain de chanter, et c’était génial. On l’a essayé pendant quelques concerts, ça a bien marché donc maintenant il est avec nous. Et ça se passe bien.
Est-ce qu’il a ajouté quelque chose de nouveau au groupe comparé à Anthony Green ?
Euh, oui et non. C’est deux personnalités totalement différentes. Toute la musique du groupe a été écrite avant qu’Anthony soit dans le groupe, donc elle n’a pas changé après qu’il soit parti. Pour les chants c’est la même chose.

C’est ce que je me suis dit quand j’ai entendu la première fois « Bury Your Head ».
Oui exactement, et ça a été dur de trouver quelqu’un comme Anthony qui a une voix totalement unique, au tout début du groupe, et donc ça été encore plus dur de trouver quelqu’un pour le remplacer.

Anthony n’était pas là au début de Saosin ?
Notre groupe est un groupe très bizarre. On n’avait pas de chanteur au début, donc on a essayé de trouver quelqu’un, c’était Anthony. Et puis il est parti, ça nous a pris pas mal de temps pour trouver Cove. Et maintenant Cove est bien, donc on veut rester comme ça.

Vous avez eu pas mal de changement de line up durant toute votre histoire…
Oui le truc c’est que le batteur et le bassiste n’était pas vraiment dans le groupe. Ils ont juste joué sur l’EP. Mais Alex et Chris, le bassiste, sont arrivés pour les premiers shows et sont restés depuis.

Alex était dans Open Hand. Vous l’avez engagé comment ?
En fait j’ai été dans Open Hand aussi avec Alex. Mais c’était au tout début, il y a pas mal de temps maintenant. J’y ai pas été très longtemps mais c’est là que j’ai rencontré Alex. Et puis à un moment je suis parti de Open Hand et j’ai fait Saosin. J’essayais de trouver des membres pour le groupe et j’ai demandé à Alex de faire partie du groupe. Mais il a refusé parce que Open Hand était toujours en tournée. Et donc je me suis dit « ok ce n’est pas grave je vais demander à mon pote Pat de jouer sur l’EP ». Après quand l’enregistrement de l’EP a été fini et qu’on en avait fini avec l’enregistrement de la voix d’Anthony, j’ai redemandé à Alex de venir jouer pour nous. Il m’a répondu qu’il voulait entendre ce que ça donnait et comment ça sonnait. Ca lui a plu et il a accepté de jouer pour nous.

Tu as produit pas mal de truc…
Oui The Bled, TheBronx, Name Taken, en fait j’ai fait pas mal de choses.

Est ce que c’est gênant pour le reste du groupe ?
Non pas du tout, Saosin vient en premier. On m’a fait pas mal de propositions pour des albums, et j’avais pas mal de projets aussi, mais j’ai dû refuser parce que pour moi le groupe est plus important pour le moment. Et peut être qu’un moment j’arrêterai tout pour revenir à la production.

Vous êtes un groupe très jeune et pourtant vous êtes très connus. Est ce que vous ressentez une pression lorsque vous montez sur scène ou que vous sortez un EP ?
Oui, énormément. Même dès le début, c’était déjà énorme. Comme je t’ai dit j’ai monté un groupe parce que je trouvais que tout ce qui sortait à ce moment n’était vraiment pas génial, tout se ressemblait. On voulait juste faire de la bonne musique, quelque chose qui nous plaise vraiment. Donc à chaque fois que l’on sort quelque chose, on veut que ce soit génial. Et c’est la même chose pour les concerts, on essaie d’être au top chaque soir, de faire de grosses performances, et d’être sympa aussi.

Aux Etats Unis vous êtes la tête d’affiche, et en Europe vous êtes obligé de faire la première partie. Est ce que tu sais pourquoi ?
En fait c’est la première fois que l’on vient ici. Et puis de toutes façons si on venait ici seuls, probablement peu de personnes viendraient nous voir, parce que je pense qu’il y a peu de monde qui sait qui on est. On vient ici à la découverte et c’est seulement les gens qui s’intéressent de près à la musique qui peuvent savoir qui on est, si ils nous connaissent.

Vous avez quelques fans ici quand même. Et je crois que pas mal de monde sont venus ce soir pour vous voir.
Wahou, et bien c’est vraiment cool, et assez excitant. C’est vraiment encourageant pour pour qu’on se donne bien sur scène ce soir.

Merci beaucoup à Beau qui a pu prendre un peu sur son temps libre pour nous accorder cette rapide interview.