Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Demilich

20th Adversary Of Emptiness

LabelSvart Records
styleTechnical Death Metal
formatAlbum
paysFinlande
sortiejanvier 2014
La note de
U-Zine
9.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Il y a certains groupes qui n’ont pas besoin d’avoir une discographie faramineuse pour atteindre le statut de groupe culte, Demilich est de ceux-là, en un seul et unique album les finlandais ont réussi à atteindre un statut que beaucoup d’autres formations aimeraient avoir. Technicité, brutalité, putridité j’en passe et des meilleurs, autant de mots pour qualifier la musique et l’aura d’un groupe qui reste unique en son genre.
2013 marquant les 20 ans de la sortie de « Nespithe » le groupe décide alors d’offrir à ses fans, ainsi qu’aux autres un objet unique, un box regroupant l’intégralité des enregistrements du groupe.
De la première démo « Regurgitation Of Blood » jusqu’aux trois morceaux enregistrés en session en 2006, longtemps annoncés jamais vraiment parus.
Le tout chez Svart Records, et quand on sait l’attention que le label prête à ce genre d’objet on ne pouvait qu’en saliver d’avance…

Et mes amis sortez les bavoirs car l’objet, conséquent, déborde jusqu’à la moelle.
L’illustration de la pochette pour commencer, l’artwork est familier ? Pas étonnant puisqu’il s’agit de l’œuvre de Turkka G.Rantanen qui n’est autre que l’illustrateur de « Nespithe ». Une fois l’artwork passé nous ouvrons la boite pour y découvrir 3 vynils avec d’un coté « Nespithe » dans une version remasterisée qui en ferait presque passer l’original pour fade, et de l’autre deux vinyles représentant le reste de la discographie des finnois. L’artwork cette fois n’est pas signé Rantanen mais le fait de deux hommes. David ‘Torturdod’ pour ce qui est de la cover, et Johnny Maddox pour le back.
L’alchimie des deux artwork transpire d’ailleurs pleinement l’old school et ne font que mieux retransmettre ce qui nous attends sur ces enregistrements.

Si je ne vais pas vraiment m’attarder sur « Nespithe » (Rone l’ayant déjà pleinement fait Ici) il est intéressant de revenir sur l’évolution que le groupe à connu en l’espace de… 2 ans, inutile de dire que les démos comprenaient déjà la majorité des morceaux de « Nespithe » et que seul la prod changera, les riffs assassins, la basse vrombissante, les vocaux inhumains d’Antti Boman, tout ce qui allait faire la gloire de Demilich était là ou presque, n’ayant pas besoin de développer plus longuement des morceaux que la plupart des amateurs connaissent déjà je vais plutôt m’attarder sur les 3 nouveaux enregistrés en 2006.

Enfin nouveaux…pas tant que ça, car effectivement bien qu’enregistrés en 2006, les morceaux « Emptiness of Vanishing » et « Vanishing of Emptiness », ont étés en réalité composés en 1991 sous le nom respectif de « Corporal Affliction » et « Internal Frenzied Infection ». Seules les paroles et les nouveaux noms furent donnés en 2006. Est-ce donc réellement si je vous dis qu’en dehors de la prod ces morceaux sonnent exactement comme à l’époque ? Pas vraiment, et encore même « The Faces Right Below The Skin Of The Earth » (oui ils aiment les longs titres) premier et seul vrai morceau composé après « Nespithe » sonne lui aussi comme s’il sortait de 1992.
Et comme un symbole c’est le tout premier enregistrement du groupe « The Uncontrollable Regret Of The Rotting Flesh » qui ferme la marche, avec un enregistrement à la limite de l’audible mais qui laissait déjà prévoir un énorme potentiel.

Musicalement si en dehors d’un morceau la majorité de la discographie du groupe s’est concentrée en 3 ans, il faut reconnaitre que Demilich est resté fidèle à ses idées, son style et son son et c’est peut être bien ça qui en fait sa légende.

Un petit mot quand même sur l’impressionnant livret, édité à la façon d’un véritable fanzine, il regorge d’images d’époque (flyers, chroniques, photos), d’anecdotes mais aussi d’une interview fleuve que le leader et tête pensante du groupe (Antii Boman) à donné à Olivier ‘Zoltar’ Badin (Cocorico).
On y apprend presque tout ce qu’il est nécessaire de savoir sur le groupe, sa conception, le choix du nom, ses difficultés, les comeback, les raisons de l’arrêt définitif du groupe et pratiquement tout ce que vous devez savoir sur l’existence du groupe.

Une belle pièce de collection pour un groupe qui n’en reste pas moins un timide géant du death metal qui aura marqué son époque et qui continue de le faire, et ce sans faire de vagues.
Chapeaux messieurs, Rideau.

LP1: Nespithe

Side A
1. When the Sun Drank the Weight of Water
2. The Sixteenth Six-Tooth Son of Fourteen Four-Regional Dimensions (Still Unnamed)
3. Inherited Bowel Levitation – Reduced Without Any Effort
4. The Echo (Replacement)
5. The Putrefying Road in the Nineteenth Extremity (...Somewhere inside the Bowels of Endlessness…)

Side B
1. (Within) The Chamber of Whispering Eyes
2. And You’ll Remain… (in Pieces in Nothingness)
3. Erecshyrinol
4. The Planet that Once Used to Absorb Flesh in Order to Achieve Divinity and Immortality (Suffocated to the Flesh that it Desired…)
5. The Cry
6. Raped Embalmed Beauty Sleep

LP2: Em9t2ness of Van2s1ing

Side A: The Four Instructive Tales …of Decomposition
1. Introduction / Embalmed Beauty Sleep
2. Two Independent Organisms → One Suppurating Deformity
3. And the Slimy Flying Creatures Reproduce in Your Brains
4. The Uncontrollable Regret of the Rotting Flesh

Side B: ...Somewhere Inside the Bowels of Endlessness…
1. (Within) the Chamber of Whispering Eyes
2. ...And You’ll Remain… (in Pieces in Nothingness)
3. The Cry
4. The Putrefying Road in the Nineteenth Extremity (...Somewhere Inside the Bowels of Endlessness…)
5. Inherited Bowel Levitation – Reduced without Any Effort

LP3: V34ish6ng 0f Emptiness

Side A: The Echo
1. egasseM neddiH A – ortnI
2. The Echo (Replacement)
3. Erecshyrinol
4. The Sixteenth Six-tooth Son of Fourteen Four-regional Dimensions (Still Unnamed)
5. The Cry

Side B: – Vanishing sessions
1. The Faces Right Below the Skin of the Earth
2. Emptiness of Vanishing
3. Vanishing of Emptiness – Regurgitation of Blood
4. Uncontrollable Regret of the Rotting Flesh

Les autres chroniques

Album

janv. 1992 U-Zine

Demilich

Nespithe