Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Vildhjarta

Måsstaden

LabelCentury Media
styleDjent / Math Metal Atmosphérique
formatAlbum
paysSuède
sortienovembre 2011
La note de
U-Zine
10/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Laisse-moi te raconter comment cet album a changé une partie de ma vision de la musique.

Pour moi, Vildhjarta n'était qu'un énième groupe de cette scène djent (un bon groupe au demeurant), qui ne m'avait pas plus marqué que ça par ses démos instrumentales. Même le single Omnislash sorti l'année dernière ne m'avait pas flanqué de rouste. Ou était mon erreur ? J'entendais en faisant autre chose ? Oui sans doute, je n'avais tout simplement pas écouté, mais juste entendu. Alors la vidéo de Benblåst est arrivé, et ce que j'attendais comme « un bon album de djent en plus cette année » a muté en un énorme monstre qui allait me donner une fessée, ce genre là que je peux encore compter sur les doigts de mes deux mains.

Non, Vildhjarta n'est pas un énième groupe, et pousse alors le concept encore plus loin, beaucoup plus loin. Je ne ferais qu'une brève comparaison avec Meshuggah, qui ne paraît, pour le coup, plus si complexe à comprendre que ça (attention, je ne remet pas en cause leur talent génialissime). C'est sombre, complexe, et à la fois tellement puissant et groovy. Un commentaire YouTube avait parfaitement illustré la chose, « enfin un groupe de djent qui a des couilles ». Complexe rythmiquement, mais pas seulement, car Vildhjarta s'amuse à triturer les riffs, allant même jusqu'à l'absence totale de ceux là sur quelques titres ! Dans l'esprit Måsstaden n'est pas si éloigné d'un Ordo Ad Chao.

A l'écoute de cet album, c'est comme si notre cœur s'accélère tout du long. L'ambiance qui s'en dégage est juste monumentale, et même derrière cette débauche de technique rythmique, le coté animal de l'humain est au centre. Comme une énergie incontrôlable qui te fait oublier ta conscience et rend les sentiments alors encore plus puissants et envahissants. C'est à la fois beau et intimidant, mais jamais repoussant. Måsstaden est le genre d'album qui me confirme que tout est possible.

Et à chaque fois qu'on pense pouvoir reprendre son souffle, Vildhjarta nous montre à quel point nous étions naïfs. Assenant un nouveau coup après chaque intermède en son clair, portant alors notre esprit autre part. Ni dans les hauteurs spatiales, ni dans les abysses noires, non, autre part.

Arrêter de penser pendant 50 minutes et concevoir un nouveau point de départ, c'est un peu ce que propose Vildhjarta avec Måsstaden. Le meilleur anti-douleur et aphrodisiaque de l'année, de là à dire que c'est encore mieux que le sexe, on n'en est pas loin. Vildhjarta vient de sortir un album majeur qui risque de marquer les esprits et d'en inspirer un bon nombre d'ici quelques années. Fantastique et exceptionnel, Thall.

1. Shadow
2. Dagger
3. Eternal Golden Monk
4. Benblåst
5. Östpeppar
6. Traces
7. Phobon Nika
8. Måsstadens Nationalsång
9. When No One Walks With You
10. All These Feelings
11. Nojja
12. Deceit
13. The Lone Deranger