Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Betraying The Martyrs

Breathe in Life

LabelListenable Records
styleMetalcore
formatAlbum
paysFrance
sortieseptembre 2011
La note de
U-Zine
6.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Si vous suivez un peu l'actualité metal, vous n'avez pas pu passer à coté de Betraying The Martyrs, groupe plus connu pour leurs têtes à claques que leur musique. Il faut dire que leur premier ep faisait plutôt figure d'anecdote, du deathcore très basique et impersonnel, limite chiant. Allez comprendre pourquoi ce sont eux qui ont fait le buzz, des mécheux chrétiens, y'en a par centaines de l'autre coté de l'Atlantique... De là à dire que c'était vraiment de la merde, il n'y a qu'un pas (parce que franchement c'était pas loin). Deux ans et du foutage de gueule en pagaille sont passés et le premier album arrive. Un changement de line-up une légère évolution du style suffiront à faire taire ma langue de pute. Voyons ça de plus près.

Le clip de Man Made Disaster est apparu, et j'ai vraiment eu envie de les taper. Et puis dans un second temps, je me suis concentré sur la musique et me surpris à bouger la tête. Et finalement, t'enlève leur tronches, ça passe plutôt bien. Bon ok ça sonne un peu PD, et ça part parfois un peu trop dans la surenchère (n'est pas Fleshgod Apocalypse qui veut), mais pas grand chose à redire.

Ce n'est, pourtant, pas plus convaincu que ça que j'écoute Breathe in Life, l'album qui nous intéresse ici donc. Et pourtant, j'y suis retourné plusieurs fois, non pas par obligation, mais bien par envie. Petit topo, de la mosh-part, du chant clair, du clavier, un peu de technique et une bonne dose d'efficacité tout droit venue du metalcore. Betraying The Martyrs est maintenant à un carrefour de styles (et puis, ils positivent, christianisme oblige), mais reste résolument moderne. Gros son à la clé, avec quelques petits bémols quand même, quand le clavier s'en mêle et que ça tabasse un peu, on a un peu de mal à discerner les guitares. Rien de dramatique, mais c'est dommage. Et le chant hurlé un peu trop boosté effet « dinosaure », c'était bien pour Demigod de Behemoth, là bof. Bon point pour la basse parfaitement discernable par contre.

Mais alors c'est cool ? Bah ouais, des morceaux comme Because of You ou Leave it All Behind, on en redemande, des morceaux comme Martyrs, on en accepte volontiers pour l'apéro. C'est cool, mais pas que, l'électronique, limite dubstep, Liberate Me Ex Inferis fait plus office de remplissage qu'autre chose, et Azalée, la petite ballade gentille pour faire mouiller les minettes (ou les minets ?), on s'en serait bien passé (c'est pas très chrétiens ça d'ailleurs!). Le reste est plutôt correct, et l'album dans sa totalité s'écoute très facilement.

Alors c'est tout ? Pas de cassage gratuit ? C'est bon t'en a eu une cuillère à café au début de la chro, et on arrêtes pas d'en foutre partout depuis deux ans. C'est que Breathe in Life est finalement un album correct, qui promet de bonnes choses pour l'avenir. Même le chant clair, qui fait grimacer au départ, passe bien au final ('fin... faut aimer le chant clair typé metalcore/gaycore quoi). Il faut juste penser à ne pas mater leurs tronches ! (muhaha, une gratuite pour la fin)

01. Ad Astra
02. Martyrs
03. Man Made Disaster
04. Because Of You
05. Tapestry Of Me
06. Liberate Me Ex Inferis
07. Leave It All Behind
08. Life Is Precious
09. Love Lost
10. Azalée
11. When You’re Alone

Les autres chroniques

Album

nov. 2009 U-Zine

Betraying The Martyrs

The Hurt, The Divine, The Light

Album

janv. 2017 ZSK

Betraying The Martyrs

The Resilient