Articles Retour

La grotte de S. #13

dimanche 1 mars 2020 - S.
S.

Dévoué au Black Metal

Diantre, l’année 2020 commence sur les chapeaux de roue ! C’est littéralement une déferlante de bons albums qui sont sortis ces deux derniers mois, dont certains de contrées inattendues. Je vous laisse donc avec ce treizième volet de la Grotte de S. dans sa version XXL. N’hésitez pas à faire part de vos avis sur la présente sélection.

 

NAWAHARJAN - Lokabrenna [Allemagne]

Bandcamp | Label

Neuf ans après leur première production (l’EP “Into the void”), Nawaharjan a mis un terme à l’attente en signant leur nouvel album chez Amor Fati. Dès le riff d’introduction, les Allemands happent l’auditeur dans ce tourment sonore et celui-ci ne pourra s’en échapper qu’une fois l’opus terminé, laissant au passage quelques séquelles suite à ce sévice. Lokabrenna fait en effet preuve d’une grande intensité, aussi bien dans le tempo que dans les ambiances.

 

DRAVE - Terroir [Canada]

Bandcamp | Label

Décidément, le Québecois est productif ces temps-ci ! Après avoir sorti deux productions avec Monarque et Sanctuaire l’année dernière, le sieur a dévoilé un EP par l’intermédiaire de son tout nouveau projet, Drave, alors que 2020 est à peine entamée. Dénommée “Terroir”, l’offrande s’articule autour de trois titres, dont une reprise de Forteresse. Pour reprendre les propos de l’artiste lui-même, cet EP évoque la résilience du Québec, avec une interprétation personnelle de la légende de la Chasse-Galerie. Dès les premières notes, on reconnaît la griffe de Monarque : des compositions mélodiques, épiques et percutantes, glorifiant les terres de la Nouvelle France. Cet EP d’excellente facture présage du très bon à l’avenir !


GOATS OF DOOM - Tie on Hänen Omilleen [Finlande]

Bandcamp | Label

Y a-t-il eu un seul article de ma rubrique où la Finlande n’était pas représentée ? J’en doute. Et ce n’est pas cette fois-ci que cela va arriver. Je n’avais jamais entendu parler de Goats of Doom jusqu’à cet album paru chez Purity Through Fire. Pourtant, les Finlandais en sont à leur cinquième opus. Le quintet produit sur un Black Metal alliant agressivité et mélodies, avec une touche catchy, pour un résultat plein de relief.

 

DESPONDENT MOON - The Infernal Shadows of Winter [Grande-Bretagne]

Bandcamp | Label

Sorti tout droit des austères contrées britanniques, Despondent Moon est un jeune projet créé en 2019 et le one-man-band a déjà sorti en janvier sa troisième production. Pendant un peu plus d’une demi-heure, l’individu délivre un Black Metal assez cru, mais relativement intense, dressant un décor apocalyptique, froid et hostile, avec une guitare qui lacère l’auditeur tels des coups de fouet. Ces supplices sonores sont entrecoupés de morceaux ambiants aussi lugubres que la mort.

 

 

DISPARAÎTRE - Demo 2 [France]

Bandcamp | Label

Je vante souvent ici les mérites de la scène Finlandaise, mais en France, de nombreux projets intéressants éclosent ces dernières années. Disparaître a publié sa seconde démo chez Naturmacht. En dépit d’un son parfois un peu rugueux et d’une durée assez courte, cette réalisation baigne dans une ambiance de désespoir, malgré le caractère mélodique et épique des compositions. Elle saura vous accompagner lors de vos balades en solitaire, à vomir sur l’humanité.

 

DEATH. VOID. TERROR. - To the Great Monolith II [Suisse]

Bandcamp | Label

Après un prometteur premier album en 2018, les Suisses de Death. Void. Terror. remettent le couvert en ce début d’année avec un nouvel opus. Le programme reste le même : un Black Metal abyssal, glauque et caverneux, s’invitant sur les terrains les plus obscurs du Death et du Doom. Le duo délivre de longues compositions dont il émane une odeur de mort d’un bout à l’autre, à la croisée d’un Wormphlegm, Elysian Blaze et Wrathprayer.

 

BESTIA - Cold Winds of Death [Pologne]

Bandcamp |Label

Cold Winds of Death est le premier album des Polonais et d’entrée, le trio frappe très fort avec leur Black Metal agressif, rapide et malsain. Les compositions se révèlent diablement accrocheuses, mises en valeur par une production et un mixage parfaits, offrant des titres contrastés et percutants. Mention spéciale au jeu de batterie qui apporte de la profondeur à l’ensemble. Proche d’un Dark Funeral ou d’un Arkona, je vous recommande ce premier opus prometteur de Bestia.

 

VAEOK - Vaeok [USA]

Facebook | Label

Formé par MS (Kult ov Azazel) et VJS (Adaestuo, Demoncy...), Vaeok a sorti son premier EP éponyme sous la bannière de World Terror Committee. Le duo délivre un Black Metal occulte et possédé, aux riffs épileptiques et juste ce qu’il faut de claviers pour renforcer l’atmosphère mystérieuse. S’inscrivant dans la droite lignée de Nightbringer, cet EP ne promet que du bon pour la suite.


 

YGG - The Last Scald [Ukraine]

Bandcamp | Label

Ygg avait fait sensation en 2011 pour son premier album éponyme. Depuis, on les avait presque oublié, jusqu’à ce que le trio dévoile leur nouvel opus début février. On y retrouve ce qui avait fait leur succès, à savoir un Black Metal atmosphérique dans la plus pure tradition de la scène ukrainienne, avec cet esprit folk en filigrane. C’est hypnotique, contemplatif, nostalgique et travaillé. Un retour gagnant.

 

KANGEHEET - Omega of Microcosmos [Finlande]

Bandcamp | Label

La Finlande et ses bonnes surprises si fréquentes. Cette fois, c’est au tour de Kangeheet, qui vient de sortir son premier EP en autoproduction. La formation propose un Black Metal aux relents cosmiques. C’est relativement mélodique et aérien, accompagné de quelques expérimentations symphoniques, avec une production fort consistante, donnant de l’épaisseur aux compositions.

 

NORRHEM - Koitos [Finlande]

Bandcamp | Label

Depuis leur création en 2017, les Finlandais de Norrhem ne cessent d’étonner par la qualité de leurs productions. Ce nouvel et second album longue durée montre une certaine évolution puisque le côté mélodique se fait une place plus importante dans leurs compositions. Cet aspect ne dénature cependant pas ce qui a fait le succès de leur musique depuis leur début, à savoir un Black Metal épique, combatif et victorieux. Une fois de plus, le quatuor nous gratifie d’un album solide.


FAUSTIAN PACT - Outojen tornien varjoissa [Finlande]

Facebook | Label

Après quelques démos produites entre 2008 et 2010, Faustian Pact a sorti son premier album studio en février chez Werewolf Records. Les Finlandais délivrent un Black Metal mélodique/symphonique old school, me rappelant cette vieille scène norvégienne, en particulier les premiers Ancient ou Gehenna. Le grain de la production et les compositions sont travaillés de manière à replonger l’auditeur au milieu des années 90’, avec cette atmosphère médiévalisante qui imprégnait certains albums.

 

 

TURIA - Degen van licht [Pays-Bas]

Bandcamp | Label

Paru chez l’écurie Eisenwald, le nouvel album des Néerlandais de Turia dresse un décor douloureux et apocalyptique avec un Black Metal atmosphérique, introspectif, travaillé dans les compositions et la production, couronné par une voix déchirante à la poésie noire.


 

GRIFTESKYMFNING - Bedrövelsens Härd [Suède]

Bandcamp | Label

Quelle curiosité : on n’entend pas parler de Grifteskymfning pendant près de 10 ans, et voilà que notre cher duo suédois décide de sortir deux albums longue durée le même mois ! La recette est sensiblement la même qu’autrefois, c’est-à-dire un Black Metal froid, mystérieux, assez mélodique, aux vocaux torturés, mêlé à une touche de nostalgie.

 

FAIDRA - Six Voices Inside [Suède]

Bandcamp | Label

Amateurs de Burzum période Filosofem, ce premier album de Faidra est fait pour vous. Avec un son plus contemporain, le one-man-band suédois propose un Black Metal atmosphérique mid-tempo, mystique et planant, accompagné par des vocaux lancinants et morbides. L’aspect répétitif des compositions et du tempo crée une ambiance assez hypnotique. Une bonne découverte.


GREVE - Nordarikets strid [Suède]

Bandcamp | Label

Swartadauþuz ne cessera donc jamais de m’impressionner. Cet hyperproductif musicien originaire de Suède excelle dans tous les projets qu’il entreprend. Il est ici accompagné de son compère Lik pour la partie vocale. Greve officie dans un registre Black Metal mélodique/symphonique, aux compositions prenantes, aériennes et mélancoliques, tout en conservant une ligne énigmatique et mystérieuse.

 

DUN - Sacre [France]

Bandcamp | Label

La mélancolie à l’état pur. Ce troisième album de Dun, paru chez France d’Oïl Productions, est un éloge à la tristesse tant les compositions qu’il renferme sont poignantes, au point de vous miner le moral même par une belle journée d’été...

A écouter directement sur le site du label : https://www.francedunord.com/fop-31-dun-sacre

 

OSSAERT - Bedehuis [Pays-Bas]

Facebook | Label

J’ai toujours un peu considéré la scène néerlandaise comme à part, tant les groupes qui la composent ont une aura et un son particuliers. Ossaert ne déroge pas à ce constat. Le premier album de ce one-man-band renferme un Black Metal abrasif, occulte et apocalyptique. Un rendu qui me rappelle beaucoup celui des Norvégiens de Dødsengel, notamment cette voix claire sur un des titres, du plus bel effet...

 

THE TRUE WERWOLF - Devil Crisis [Finlande]

Facebook | Label

La productivité du père Werwolf ne semble pas se tarir au cours du temps, en témoignent toutes ses réalisations parues ces dernières années, Satanic Warmaster en tête de proue. Paradoxalement, après plus de quinze ans d’existence, Devil Crisis n’est que le premier album longue durée de The True Werwolf, l’un de ses nombreux projets parallèles. Le bonhomme est fidèle aux traditions, les compositions s’inscrivent dans la droite ligne du Finnish Black Metal, épique et agressif. Notons ce dernier morceau plus Black’n’Roll, rappelant au passage que Werwolf a fait partie de Armour il y a quelques années...

 

DEOGEN - The Endless Black Shadows of Abyss [USA]

Bandcamp | Label

Voilà typiquement le genre de Black Metal qui me plaît. Pour leur premier album, les Américains proposent un florilège de titres sales, crus, sinistres et necro. Ce vieux synthé qui donne un faux air de BM Symphonique ne fait que souligner l’atmosphère lugubre et crasseuse qui imprègne l’oeuvre. Une sorte d’hybride entre The Arrival of Satan, Argar et Mütiilation. C’est tellement primaire et direct que ça en est jubilatoire !

 

ERANCNOIR - Berglicht [Iran]

Bandcamp | Label

Ce sont des bien peu communes contrées d’Iran que nous vient Erancnoir, projet incarné par un seul et même membre. Après trois albums parus coup sur coup en 2018, le bonhomme a pris le temps pour accoucher de son quatrième opus. Très inspiré par Earth and Pillars et Paysage d’Hiver, Berglicht délivre un Black Metal Ambiant/Atmosphérique répétitif, froid, contemplatif et transportant.

 

REGARDE LES HOMMES TOMBER - Ascension [France]

Bandcamp | Label

Jusque là, j’avoue avoir été insensible à toute la hype autour de ce projet français, mais avec leur troisième album, je suis forcé de revoir ma position tant Ascension impressionne par sa qualité. L’atmosphère est prenante d’un bout à l’autre, notamment grâce à la production finement soignée, offrant du relief et de la consistance aux titres, mais surtout au travail de composition qu’il y a derrière. Un opus d’une intensité rare qui ne fera qu’asseoir la notoriété des Nantais sur la scène internationale.

> Lire la chronique de Dolorès

 

ALDEBARAN - Rymdfärd mot intet [Suède]

Bandcamp | Label

Cette première démo d’Aldebaran est réservée aux amateurs de Raw Black Metal. Au gré des trois morceaux proposés, on y trouve un concentré de compositions primitives, basiques au possible, à la production difficile d’accès mais avec une fougue intéressante qui nous fait presque regretter la courte durée de l’oeuvre, inférieure à 6 minutes !

 

ZIFIR - Demoniac Ethics [Turquie]

Bandcamp | Label

La Turquie n’est pas vraiment réputée pour son Metal extrême, mais les locataires d’Izmir paraissent bien décidés à porter l’étendard de leur pays sur le devant de la scène. Pour ce faire, le trio s’appuie sur un Black Metal occulte, relativement lent. Ce rythme, qui ne décolle quasiment jamais, produit un sentiment oppressant, asphyxiant, renforcé par des riffs lourds et des vocaux poisseux. Une bonne surprise.

 

NOBODY - Gospel of the Goat [Finlande]

Bandcamp | Label

Pour le coup, c’est surtout l’originalité qui m’a poussé à parler de Nobody dans cet article. Le one-man-band Finlandais produit un Black Metal acoustique. Pas de batterie ni de guitare saturée, uniquement des vocaux écorchés et une guitare sèche. Si l’ensemble manque sûrement de relief et de variété, le résultat est plutôt déroutant. Dans un certaine mesure, Nobody me fait penser au projet grec The Dead Creed.

 

Pas rassasié ? Vous pouvez toujours aller jeter une oreille sur les derniers albums de GENFAERD (Danemark), CAVERNE (France), AETHYRICK (Finlande), MAVORIM (Allemagne), CENOTAPHE (France), KARG (Autriche), FLUISTERAARS (Pays-Bas), I MYRKRI(Danemark) ou encore le split entre IKU-TURSO et GOATS OF DOOM (Finlande).