Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

The Haunted

Made Me Do It

LabelEarache Records
styleMelodic Thrash/Death Metal
formatAlbum
paysSuède
sortieoctobre 2000
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

The Haunted "Made Me Do It" est le titre complet de cet album sorti en 2000. Le jeu de mot créé par le groupe est difficilement reproductible en Français (à moins de le traduire par un maladroit "The Haunted m'a forcé à le faire") mais l'effet produit n'en est pas moins vicieux. De quel genre de manipulation The Haunted est-il possible? Qui est le "Me" en question ici et de quel acte répond-t-il?
Pour avoir vu The Haunted en concert, je peux assurer que leur musique dégage une énergie et une violence libératrices. Je n'ai ni violé de chèvre ni fait de carnage au couteau suisse dans le pit, mais mon cerveau gauche a néanmoins comptabilisé 54 homicides virtuels à la fin du concert.

Cet album, leur deuxième, est un excellent condensé de leur capacité à exciter le métalleux en quête de défouloir. Rappellons que The Haunted est né sur les cendres d' At The Gates. On retrouve donc inévitablement les accents et le dynamisme caractéristiques de l'ensemble de la scène de Gothenburg. Malgré les envolées mélodiques (toutefois bien senties), The Haunted est tout sauf un groupe qui fait dans la sensiblerie. Ce côté mélodique ne sert qu'à balancer d'autres parties plus thrash/hardcore, furieusement enlevées.

Les mélodies étant principalement amenées par les guitares, la batterie se charge en effet d'apporter le côté extrême et groovy de cet album. Plusieurs aspects sont à prendre en compte dans le jeu de Per Moeller-Jensen. Pour commencer, il n'est absolument pas triggé et c'est un vrai plaisir pour les oreilles; d'autant plus qu'il tappe fort et vite. Il alterne principalement entre grooves rock, thrash/punk, sans oublier les parties de double-pédale, sempiternelles sirènes du "metal hurlant".

L'expression peut paraître maladroite, mais je défie quicquonque de me contredire à l'écoute du chant de Marco Aro. Cet homme a un bafle 800 watts dans le bide, et les lampes de sa tête sont chauffées à bloc. Je me rappelle encore de sa prestation nerveuse et très énergique lors du Hellfest 2007. Je pourrai préciser que son chant est typé "hardcore", mais ce serait encore trop réducteur.

L'ensemble est sublimé par une production "in your face", mettant autant en avant le lyrisme des guitares que le jeu sec et "sous-tension" du batteur. Sortit il y a 10 ans, "The Haunted Made Me Do It" fut alors acclamé par la presse et les médias (Swedish Grammy pour le meilleur album hard-rock et un séjour d'un mois en tête du classement CMJ Loud Rock Radio Chart aux US). Aujourd'hui, il n'a pas pris une ride et est encore considéré comme un classique du genre.


1. "Dark Intentions"
2. "Bury Your Dead"
3. "Trespass"
4. "Leech"
5. "Hollow Ground"
6. "Revelation"
7. "The World Burns"
8. "Human Debris"
9. "Silencer"
10. "Under the Surface"
11. "Victim Iced"

Les autres chroniques