Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

The Haunted

The Dead Eye

LabelCentury Media
styleThrash Metal Suédois
formatAlbum
paysSuède
sortieoctobre 2006
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

The Haunted, c’est le groupe de Thrash Metal européen le plus incontournable de ces dernières années ! Avec son mélange explosif entre rythmiques Thrash et son de Gothenburg, nos Suédois tant aimés nous pondent depuis le premier album éponyme en 98 des albums toujours aussi bons aux fils des années. Les frères Björler bien connus pour avoir créé le style musical proposant un mélange inédit créant par la suite, les bases du deaththrash mélodique avec At The Gates, ont su faire peau neuve avec The Haunted et s’imposer comme étant le duo le plus respecté et créatif de la scène Metal européenne.
Si lors des débuts, le groupe proposait une musique très rapide et basée sur l’efficacité, The Haunted s’était forgé un nouveau caractère depuis le précédent album rEVOLVEr notamment en réembauchant celui qui fut le tout premier chanteur du groupe pour remplacer Marco Aro qui lui, partira pour divers problèmes personnels dont la drogue faisait parti. Cette nouvelle direction nous proposait des tempos plus lent et mélancolique que par le passé et bien évidemment, ce changement fut synonyme de divorce pour plusieurs fans et bien que ce dernier était de bonne facture, il n’en était pas moins très irrégulier et monotone par moments.

Autant le dire tout de suite, ce nouvel album intitulé The Dead Eye poursuit dans la lignée du précédent opus. Sauf que voilà, ici le groupe semble avoir gagné une vraie maîtrise du genre et nous propose là, un excellent compromis entre la musique de la première aire et de la seconde. Ainsi fini les chansons ennuyantes et place à un chant maîtrisé de Mister Peter Dolving qui ne se donne vraiment aucune limite dans ce nouvel opus et qui nous propose là, des lignes de chant vraiment intéressantes et travaillées. Pour vous exposer le contenu de façon plus explicite, vous retrouverez donc d’excellents titres basés sur la rapidité et le côté catchy avec des titres tels que « The Flood » typiquement dans le style The Haunted, « The Prosecution » et son très bon refrain, « The Drowning » avec son intonation Thrash N’roll, mais encore « The Shifter » ou bien même « The Medication » et son riff entraînant. Une des caractéristiques de cet album est qu’il nécessitera au moins plusieurs écoutes pour apprécier la plupart des titres et comprendre par la suite, l’indentée propre à chaque morceaux. Le point fort de cet album réside dans les titres plus ou moins calmes et progressifs, puisque ces derniers nous proposent d’excellentes arpèges et riffs entraînants mais surtout, nous montrent l’étendue de la qualité vocale du chanteur avec encore une fois de biens bonnes lignes de chant. Ainsi, vous aurez l’honneur d’écouter des titres tels que le très bon « The Reflection », ou bien l’excellent et adroitement composé « The fallout » de loin un des meilleurs titres de l’album. La véritable évolution du groupe est sans aucun doute cette progressivité instaurée dans le schéma de composition, ça démarre par une voix chantée sur rythmique et ambiance plus ou moins lente et puis de fil en aiguille, ça s’enrage et ça beugle comme un bœuf et vis versa.

Pour apprécier cet album, il faut donc avoir adhéré impérativement à la direction que le groupe avait entrepris lors du précédent opus, si ça n’est pas le cas alors passez de suite vôtre chemin, The Dead Eye n’est ni plus ni moins qu’une suite honorable à rEVOLVEr, en intégrant quelques nouveautés par ci par là. Dans tous les cas, une chose est sûre, cet album est d’une bonne qualité. Les seuls reproches que l’ont pourrait avoir à son égard, serait l’absence de titres chantés bien plus poussés qui aurait pu donner une dimension sincèrement intéressante à l’opus et on regrettera également le fait que le schéma de composition ici adopté, nous propose quasiment toujours la même chose alors forcément, au bout de 5 titres, on sait à quoi s’attendre par la suite.
Au final, un bon album pour une bonne note et je vous convie vivement à aller voir The Haunted en live, prochainement en compagnie des excellents Mercenary, histoire de voir ce que tout ça donne en live.

01. The Premonition
02. The Flood
03. The Medication
04. The Drowning
05. The Reflection
06. The Prosecution
07. The Fallout
08. The Medusa
09. The Shifter
10. The Cynic
11. The Failure
12. The Stain
13. The Guilt Trip

Les autres chroniques