Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Descending

Enter Annihilation

LabelMassacre Records
styleThrashcore mélodique
formatAlbum
paysGrèce
sortiejuillet 2008
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Le metal hellénique se résume souvent aux groupes Septic Flesh, Rotting Christ, Sickening Horror, Firewind (de part ses musiciens, bien qu'étant né aux USA) et Nightrage (en partie). Un nouveau venu grec, Descending, ayant justement un ancien membre de Nightrage dans ses rangs : Constantine, arrive en cette année 2008 avec son tout premier album : Enter Annihilation.

Dès le premier riff du disque, on sait immédiatement qu'on a affaire à un groupe voulant emprunter le chemin de Lamb Of God. Tout y est, une voix très proche de celle de Randy Blythe, des guitares composant pas mal sur la rythmique, avec des harmoniques forcées récurrentes toujours aux mêmes endroits, des parties pour mosher, des breaks rythmiques avant des solos, etc.. Il faut dire que c'est plutôt bien fait et la production, moderne, met en avant les guitares et la voix. Je dois dire que je suis plutôt hermétique à ce genre de travail en studio, car ça sonne formaté et ça ne laisse pas écouter tous les instruments (Noir, le bassiste est dans l'ombre...).

Enter Annihilation se compose de 12 titres et dure 46 minutes. Vous vous rendez ainsi compte de la durée moyenne des morceaux : un peu moins de 4 minutes environ. Mais n'allez pas croire que l'offrande de Descending est plate. C'est même loin d'être le cas ! En effet, on sent bien que le guitariste Constantine est le compositeur principal. Il y a ce côté mélodique suédois qui n'est pas présent chez les groupes américains du genre... On remarque celà surtout dans les solos, qui rappellent évidemment ceux de Nightrage, mais aussi font beaucoup penser à du Michael Amott (Arch Enemy), notamment sur le titre "Part Of The Game". C'est plutôt un bon point. De même, "Raging Cold Blood" aurait pu être composé par In Flames (l'In Flames de maintenant), c'est une certitude.

La musique de Descending est moderne, pas de doute possible, mais elle ne s'aventure pas assez vers l'inédit : on a déja tout entendu ailleurs et c'est de la musique toute gentille ("pour les jeunes" dira-t-on).

Néanmoins, il y a quelques pistes à explorer qui sont très intéressantes : tout d'abord, toujours dans "Part Of The Game", le chanteur Jon Simvonis effectue une alternance de chants criés et mélodiques. Je dois dire que c'est un peu un apaisement de souffrance pour moi, tellement sa voix criée est impersonnelle.
Ensuite, sur "Killer Instinct", le double arpège de guitares est plutôt inattendu (rappelant du Children Of Bodom). A la longue, on se dit que les 2 guitaristes Constantine et Theo, sont le point fort du groupe : c'est efficace, bien joué et composé. Il y a même sur le titre éponyme "Descending", une partie rythmique gallopante à la guitare sur un solo mélodique. C'est plutôt bon, sauf que le reste de la rythmique la batterie se cantonne à jouer de la double sans variation. La batterie est tout ce qu'il y a de plus standard sur l'album, et c'est bien dommage.
Puis, Descending emprunte, même si c'est maladroitement, un chemin un peu plus brutal sur certains morceaux ("The Creation Remains", avec des bouts de riffs death, de la double pédale à gogo).
Enfin, un clavier vient de temps en temps pointer le bout de son nez. Les quelques parties où on l'entend amènent un vent de fraîcheur à l'album. Une idée à approfondir donc pour la suite.

Reste que ce n'est pas du tout mon style et la voix de Jon Simvonis m'exècre au plus haut point. Aussi, je trouve l'album trop long avec 12 morceaux. Je reste quand même convaincu que j'écoute là un très bon album pour le style, et qui plus est, il s'agit du premier effort du groupe. Un bon début donc, prometteur, qui plaira à tous les amateurs du genre.

1. Enter Annihilation
2. Horror Show
3. Part Of The Game
4. Killer Instinct
5. Raging Cold Blood
6. The Creation Remains
7. Your Valentine
8. Descending
9. Unblind
10. Day To Die = Die Today
11. Competition Suicidal Role
12. The Trust