Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Krisiun

Southern Storm

LabelCentury Media Records
styleDeath metal
formatAlbum
paysBrésil
sortiejuillet 2008
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

La tornade Krisiun sort à nouveau la tête de son Brésil natal pour venir nous coller une nouvelle mandale. Après l’efficace « AssassiNation », le trio semble vouloir pérenniser sa musique pour de bon. Maintenant que le groupe a trouvé son créneau, il déverse à chaque album ses agressions sonores épicés. L’année 2008 voit l’arrivée d’un de ses nouveaux concentré de rage et de brutalité. Malgré un nom trompeur, « Southern Storm » n'annonce aucun retournement de veste vers un southern rock mais bien l’énergie fulgurante d’un groupe du Sud… Eh oui, la mondialisation touche même l’extrême !

Bien décidé à nous en faire voir de toutes les couleurs pour cette nouvelle sortie, les frères Kolesne n’ont pas voulu se risquer dans une perte inutile d’énergie. Les fans du groupe ne mettront en effet que peu de temps pour adhérer aux nouveaux titres. Tous les éléments qui ont fait le succès du groupe sont réunis. L’efficacité traditionnelle du combo, la hargne et la virulence des formations polonaises et une technicité guitaristique toujours de mise (bien que Moyses Kolesne soit l’unique gratteux). Je ne peux pas juger du réalisme du lead guitare car je ne les ai jamais vu en live, mais pour un groupe avec un seul guitariste, on tombe quand même face à quelques gestes techniques bluffant. L’autre frérot Kolesne, celui derrière les fûts, reste une pointure en terme de death métal. Je saluais sa prestation dans la chronique d’ « AssassiNation », je peux difficilement faire ici autrement. Ce dernier arrive toujours à parfaitement doser les différents tempos, accélérations et breaks.
Les musiciens ont également la chance de voir leur composition prendre vie sur un album où la production est divine. Signée Andy Classen et ses Stage One Studios en Allemagne, tous jouissent d’un son énorme. Moins cru que sur les premiers albums, il n’en demeure pas moins brutal – le côté propre en plus. Alex Camargo (chant/basse) n’ait lui que peut toucher par la production et vocifère comme à son habitude les paroles avec une voix délicieusement gutturale (sans tomber dans l'excès).
Le petit bonus de cet opus porte le nom de "Refuse/Resist". Fier de leur frère de terre, les brésiliens ont décidé de reprendre l’un des titres les plus cultes de Sepultura. L’occasion de reprendre un de ses groupes fétiches est avant tout un prétexte pour montrer ses racines. Mais aussi d’y rajouter sa petite touche personnelle ! Détail que n’a apparemment pas saisi Krisiun puisqu’il nous propose une bien fade reprise. La raison ? Aucun élément ne change mis à part la voix, légèrement plus death... Mais quand l’on connaît le timbre naturellement gras de Max Cavalera, la différence est vraiment minime (et c’est bien dommage !). Déjà que reprendre du Sepultura pour des brésiliens, bonjour l’originalité, alors là, c’est la débandade.

« Southern Storm » marque des points sur certains aspects tels que la production et l’énergie dégagée, mais en perd sur d’autres comme la redondance et la faible prise de risques. Les aficionados de la formation ne manqueront néanmoins pas de trouver leur bonheur dans ce nouveau méfait. Les autres n'y verront pas grand chose qu’un nouvel album des brésiliens. Il est vrai, qu’outre être un amuse-bouche intéressant, cet opus a moins la classe que les précédents opus du groupe et que mise à part quelques tentatives ici ou là, les membres se sont beaucoup reposés sur les acquis passés de Krisiun.

1. Slaying Steel (4:11)
2. Sentenced Morning (3:59)
3. Twisting Sights (4:05)
4. Minotaur (3:51)
5. Combustion Inferno (4:23)
6. Massacre Under The Sun (4:43)
7. Bleeding Offers (3:24)
8. Refuse / Resist (Reprise de Sepultura) (3:00)
9. Origin Of Terror (4:05)
10. Contradictions Of Decay (4:08)
11. Sons Of Pest (4:47)
12. Black Wind (0:48)
13. Whore Of The Unlight (4:23)

Les autres chroniques

Album

mars 2000 U-Zine

Krisiun

Conquerors of Armageddon

Album

févr. 2006 U-Zine

Krisiun

AssassiNation

Album

août 2015 Rob

Krisiun

Forged In Fury