Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Malevolent Creation

Doomsday X

LabelMassacre Records
styleDeath métal
formatAlbum
paysUSA
sortieaoût 2007
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Malgré ses vingt ans de carrière et son statut de pionner du death, Malevolent Creation est toujours resté dans l’ombre des Morbid Angel, Cannibal Corpse ou Deicide . Originaires de Floride (comme la moitié des groupes de l’époque), ils reviennent en 2007 avec leur dixième album, sombrement intitulé « Doomsday X ».
Premier constat, le line-up s’est quelque peu chamboulé depuis « Warkult » en 2004 ! Il ne reste en effet plus que deux des cinq membres présents sur leur précédent opus : le toujours fidèle au poste Phil Fasciana (guitare) et le batteur Dave Culross. Et quelles chairs fraîches a recruté Malevolent pour combler ce manque ? En fait, pas grand chose puisque que cet album signe le retour de deux ex-membres du groupe à savoir le culte Brett Hoffmann (chant) - qui remplace Kyle Symons, et Jason Blachowicz (basse) après son escapade dans Divine Empire. Seul le remplaçant de Rob Barrett (parti pour Cannibal Corpse), Jon Rubin (HatePlow), est réellement nouveau dans le groupe.

Pour leur retour après trois ans d'absence, le groupe a mis les bouchées doubles ! Il nous propose un opus qui allie avec brio efficacité et puissance. Et très vite, avec un tel line-up, on se rend compte qu’un retour aux sources était plus qu’inévitable. En effet, quand on compare « Doomsday X » à « The Will To Kill », c’est presque à se demander si c’est bien le même groupe. La production et les riffs n’y sont pas pour rien, mais le chant typique de Brett Hoffmann joue pour beaucoup dans cette sensation de son "à l‘ancienne". Pour ce qui est de la prestation de Dave Culross (Disgorged (US)) à la batterie, elle m'a totalement botté le derrière. Le son de la batterie que ce soit au niveau de sa production que de son mixage est remarquable. Mais au-delà de la qualité du son, sa prestation est exceptionnelle du point de vue de ses blasts et de la variation des tempos. Ayant toujours recruté du lourd avec entre autres Tony Laureano, Derek Roddy et Dave Kinkade (Divine Empire, Council of the Fallen), Culross nous propose ici des pièces de premiers choix pour nos cages à miel.
L’album accueille deux guests talentueuses dont l’ancien vocaliste Kyle Symons sur "Bio-Terror" et Mick Thompson de Slipknot sur le second solo de "Deliver My Enemy". Concernant Kyle, sa voix est bien meilleure et rentre-dedans que son aîné (me faisant ainsi regretter son départ) et Mick nous prouve enfin concrètement son amour pour le métal extrême.

Bien que la production soit loin d’être faiblarde, cet opus sonne très old-school. Musicalement, les morceaux passent très bien (miam, la batterie !) mais vocalement, je trouve que Brett Hoffmann enferme le groupe dans le carcan du old-school. Après, tout est une question de goûts et nombreux sont ceux qui cherchent justement cette touche, mais subjectivement, je trouve cela dommage pour Malevolent Creation. La preuve avec l’instrumental "Prelude To Doomsday" qui passe bien mieux sans l‘intervention de Brett ! Je ne pensais pas pouvoir dire ça un jour mais je préférais leur orientation musicale lors de leur passage chez Nuclear Blast qu’actuellement sur Massacre Records. Cependant, avec le retour d’Obituary et de Malevolent Creation le même mois, les fans de death old-school seront plus que servis !

1. Cauterized 03:48
2. Culture of Blood 04:18
3. Deliver My Enemy 05:25
4. Archaic 03:09
5. Buried in a Nameless Grave 03:46
6. Dawn of Defeat 03:37
7. Prelude to Doomsday 03:32
8. Upon Their Cross 04:45
9. Strength in Numbers 04:57
10. Hollowed 04:34
11. Unleash Hell 03:28
12. Bio-Terror 03:59

Les autres chroniques

Album

juin 2005 U-Zine

Malevolent Creation

Retrospective