Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Malevolent Creation

Retrospective

LabelCrash Music
styledeath US
formatAlbum
paysUSA
sortiejuin 2005
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Le death metal US comporte-lui aussi ses vilains petits canards, des groupes qui, malgré les albums et les années, ne parviennent toujours pas devenir une notorité digne de ce nom. C'est donc un petit quelque chose qui empêche Malevolent Creation de goûter enfin au plaisir de la jet-set du death ; profiter des putes et du champagne à volonté comme le fait Cannibal Corpse ou autre Morbid Angel, tout le monde en rêve (Ah, on ne gagne pas d’argent dans le death ? Merde alors, on m’aurait menti…).

«Retrospective», en voilà un nom bien trouvé pour cette compilation. Elle nous propose en effet une (petite) rétrospective sur la vie du groupe avec des extraits de cinq albums… mais sans le début, ni la fin de leurs épopées, le mot "retrospective" paraît tout de suite un peu limite. On commence donc à la fin de leur contrat avec Roadrunner, pour arriver à leur premier opus signé chez Nuclear Blast. En clair, pas forcément leur meilleure période, puisque c’est chez RR puis chez NB que Malevolent s’illustre le mieux !
Cette galette permet ainsi de découvrir ou de redécouvrir l’histoire du groupe à travers différentes sorties ; des réussies, d’autres moins, et d’autres complètement foirées. Et c’est l'ensemble qui nous permet de mieux juger, comparer, ou de critiquer les différents efforts de la formation floridienne, que ce soit au niveau instrumental, vocal ou encore de la production. Ce cd a en effet, la propriété de pouvoir prétendre au grade de petite biographie de ce groupe aux multiples changements de line-up.

Comme entrée en matière, on n’aurait pas pu mieux faire que de choisir "Blood Brothers" comme introduction à une séance de fessées. Puis, au fur et à mesure que les titres s’écoulent, on se questionne vraiment sur ce qui a pu freiner la popularité d’un tel groupe, qui jusqu’aux titres de l'album "The Fine Art Of Murder", est d’une qualité modèle. Mais cet album en question possède une production des plus médiocres, qui malgré la date d’enregistrement (1998), ruine tous les efforts du groupe. Cet opus marque aussi le départ de Jason Blachowicz ( maintenant dans Divine Empire ) et le retour du chanteur originel, Brett Hoffmann.
C’est à nouveau à l’arrivée des extraits de «The Will To Kill» que l’estime du groupe remonte à son apogée ; une production surpuissante qui montre bien la présence de Nuclear Blast !
Malgré que Brett Hoffmann soit le chanteur référence pour Malevolent Creation, on peut dire que son remplaçant, Kyle Symons, a donné un second souffle au groupe (avec l'aide de leur entrée chez Nuclear Blast).
On distingue mieux les différents aspects que peuvent prendre les titres ; des extrêmement brutaux tel que "The Will To Kill" ou "Homicidal Rant", à d’autres plus lents et oppressants comme "Fine Art Of Murder".

On regrettera surtout l’absence de lives ou d’inédits, qui laisse une saveur un peu fade au tout, après la sortie d’un best-of précédemment paru chez Roadrunner. On voit aussi qu’un faux pas dans une carrière (« The Fine Art Of Murder » et sa production minable ) peut coûter cher à une réputation ! Certes, Malevolent Creation a un talent indiscutable, mais c’est décevant de s'apercevoir que cette compil’ fait revivre la plus mauvaise partie de la vie du groupe…

1. Blood Brothers
2. Living In Fear
3. Alliance Or War
4. In Cold Blood
5. Vision Of Malice
6. Preyed Upon
7. To Die Is At Hand
8. Manic Demise
9. Fine Art Of Murder, The
10. Homicidal Rant
11. Kill Zone
12. Halved
13. Confirmed Kill
14. Will To Kill, The
15. All That Remains
16. Rebirth Of Terror
17. Divide And Conquer

Les autres chroniques

Album

août 2007 U-Zine

Malevolent Creation

Doomsday X