Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Burzum

Aske

LabelDeathlike Silence Productions
styleBlack Metal
formatAlbum
paysNorvège
sortiejanvier 1992
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Très grosse influence d’une énorme quantité de groupes et sujet de nombreuses reprises, il était inadmissible que les albums de Burzum ne soient pas encore chroniqués sur U-zine. C’est à présent chose faite avec son premier album éponyme accompagné de leur MLP Aske, sortis en et respectivement et réunis par la suite sur un seul et même cd.

A l’époque, Burzum est encore assez proche d’un black traditionnel, et ceci est sans doute l’album préféré des fans puristes de black. Certains ingrédients sont cependant déjà présents pour faire de Burzum un groupe culte. Tout d’abord le chant si particulier de Varg, tel un cri d’agonie, reconnaissable entre mille, et plutôt exceptionnel à l’époque. La guitare nous offre de très bons riffs également, sur des morceaux absolument cultes tels que My journey to the stars terriblement jouissif ou encore Ea, lord of the depths, Feeble screams of forests unknown ou même encore War. La basse vient renforcer cette dernière en conférant une vraie profondeur au son et créant ainsi un relief non négligeable à cette musique. Le tout est d’autant plus remarquable qu’il est exécuté comme chacun sait par un seul et même homme, Varg Vikernes.

Si au début de cette chronique il a été question d’un album de black metal assez traditionnel par rapport au reste de la discographie de Burzum, certains éléments qui feront sa légende par la suite sont déjà présents, comme des plages plus ambiantes, telles que Black spell of detruction ou The crying orc, et d’autres même complètement ambiantes comme Channelling the power of souls into a new god ou Dungeons of darkness. Si ces derniers sont encore relativement peu présents, il faut également dire qu’ils ne sont pas spécialement géniaux, voire même complètement ennuyeux pour ceux entièrement ambiants, ce qui ne les empêchera pas par la suite d’être bien plus aboutis lors des albums suivants.

Il n’y a selon moi pas plus à dire au sujet de ce premier effort, il est déjà très bon et possède d’excellents morceaux, et laisse déjà présager du futur du one man band. Ce n’est cependant pas son meilleur album, et quelques morceaux sont en trop, mais il s’agit tout de même d’un album à posséder, ne serait-ce que pour le merveilleux My journey to the stars.

1.Feeble Screams From Forests Unknown
2.Ea, Lord Of The Deeps
3.Spell Of Destruction
4.Channeling The Power Of Souls Into A New God
5.War
6.The Crying Orc
7.My Journey To The Stars
8.Dungeons Of Darkness
9.Stemmen Fra Tårnet
10.Dominus Sathanas
11.A Lost Forgotten Sad Spirit

Les autres chroniques

Album

août 1993 U-Zine

Burzum

Det Som Engang Var

Album

janv. 1993 U-Zine

Burzum

Hvis Lyset Tar Oss

Album

janv. 1996 U-Zine

Burzum

Filosofem

Album

oct. 1997 Schifeul

Burzum

Dauði Baldrs

Album

janv. 2002 U-Zine

Burzum

Visions

Album

mars 2020 Lien Rag

Burzum

Thulêan Mysteries