Live reports Retour
mardi 6 octobre 2015

Belzebong + Grey Widow + Sons of Tonatiuh

La Scène Michelet - Nantes

Cook

Hardcore // Sludge // Doom // Stoner // Crossover // Black Breath.

Puisque désormais sur Nantes, les Stoned Orgies semblent ne jamais vouloir s'arrêter de proposer des concerts de qualité, seulement 15 jours après la prestation incroyable de Philm, rendez-vous était pris ce Mardi 6 Octobre pour crouler encore une fois sous le sludge doom pachydermique des polonais de Belzebong

SONS OF TONATIUH

La soirée s'annonçait donc sous le signe du gras, de la bûche, du lourd. Et ce sont les américains de Sons of Tonatiuh qui donnent le coup d'envoi de cette soirée! Les bases sont posées, le son résolument gargantuesque du trio viendra faire trembler les conduits auditifs du public pendant une bonne trentaine de minutes.

Les riffs sont résolument sludge, l'énergie dégagée est salement punk, tout y est, de la voix crasseuse, aux breaks lourds à souhait... Un premier groupe absolument génial pour une ouverture, qui me laissera tout étourdi et complétement conquis!

GREY WIDOW

Encore tout retourné par ce premier set excellent, voici que les lumières s'éteignent à nouveau pour nous proposer la deuxième dégustation du soir, Grey Widow! Ces quatre Anglais ont bien l'air décidés à nous entraîner tous avec eux dans des bas-fonds aussi sales que malfamés. Le son se fait encore plus lourd, les riffs plus écrasants encore... Quant à la voix du chanteur, elle vient rendre l'ensemble encore plus malsain, criarde à souhait, soutenue par une deuxième voix plus caverneuse encore, ça fonctionne à fond.

Aucun temps mort pour ce set, qui enchaîne les moments oppressants et les accords résolument rock avec une aisance déconcertante. L'alchimie prend immédiatement et toute la salle n'est plus qu'un enchaînement de corps headbangant tous plus les uns que les autres!

Les musiciens sont tous investis corps et âme dans leur jeu et le chanteur viendra même finir son set au milieu du public, s'époumonant au milieu d'une foule hagarde, ensorcelant les derniers esprits à l'aide des musiciens qui font s'apesantir encore l'atmosphère un peu plus. 

Je ne peux que vous recommander de vous jeter sur la tape de ce groupe, véritable déluge de riffs pachydermiques, moments groovy à souhait toujours soutenus par une voix des plus torturées.

 

BELZEBONG

J'étais venu pour les Polonais amateurs de cigarettes parfumées, mais je dois avouer qu'après la prestation renversante de Grey Widow, je suis moins réceptif à ce qui se passe dans la salle.

Déjà parce que la lourdeur dont on a été témoins avant nous rend encore tout étourdis, et puis, quand même, voir le groupe monter sur scène, pour ensuite nous faire attendre une bonne dizaine de minutes, ça refroidit pas mal...

Enfin bon, la machine à fumée est activée, la salle n'est plus qu'un immense brouillard, le show peut commencer! Pantalons patte d'eph et chemises à fleur, voici enfin les hippies les plus démoniaques d'Europe qui entament leur set instrumental, nous voilà encore une fois embarqués pour une heure de psychédelisme. Si les vingt premières minutes sont plus qu'appréciables, grâce aux solos tout droit sortis des 70's, aux passages écrasants, à la fumée incessante et à la silhouette des musiciens dans cet épais brouillard, le live ne sera en revanche pas une totale réussite... 

Est-ce justement la claque phénoménale que nous ont collés Grey Widow, est-ce l'excès de fumée, ou bien simplement le fait que les riffs se recyclent peu, beaucoup semblant être des copiés collés, à quelques harmoniques près... Quoiqu'il en soit, je sors de la salle avant la fin du set, ayant eu ma dose de gras, de psyché et de fumée pour le reste de la soirée avec une légère déception, Belzebong ne m'a pas conquis autant que je l'aurais espéré, bien que la technicité des musiciens soit affolante. 


Un immense merci encore une fois aux Stoned Orgies, qui n'en ont définitivement pas fini de nous régaler en concerts pour cette fin d'année, à La Scène Michelet pour son accueil et son ambiance parfaits, ainsi qu'à Grey Widow pour l'excellente découverte et la prestation irréprochable qu'ils nous ont délivré!