Live reports Retour
vendredi 31 octobre 2014 - U-Zine

Like Pigs on Embers + Explicit Silence + The Decline + Countdown

La Scène Michelet - Nantes

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Ce Vendredi 31 Octobre, deux assos locales et La Scène Michelet nous proposaient une soirée Halloween pour le moins attrayante!

4 groupes au compteur, un animateur de soirée en la personne de Janus Malus, des déguisements à gogo ! Pour ceux qui ne sont pas familiers de ce bar, sachez que l'ambiance y est toujours bon enfant, la programmation souvent très intéressante et éclectique et l'acoustique étonnamment bonne. Etant nantais, j'ai l'occasion de m'y rendre assez souvent car c'est réellement une équipe dynamique et passionnée qui se tient derrière le comptoir et cela participe en effet aux réussites des soirées.

Mais revenons à nos fantômes et autres sorcières, ce soir la Ghetto Art et le CHC nous offrait donc une soirée placée sous le signe du hardcore. Ne connaissant que deux groupes sur quatre, c'est avant tout en curieux que je m'y suis rendu. C'est ça aussi de faire confiance à ses assos locales!

Pour l'occasion, l'espace bar aura été entièrement décoré, à grands coups de (fausses) toiles d'araignées, de poupées décapitées et ensanglantées, donnant un aspect assez glauque et un univers très Burtonnien. J'ai toujours adoré quand une salle joue le jeu à fond, et c'était le cas ce soir là, c'est déjà 50% du taff accompli à mon sens! Les gens jouaient le jeu également avec plusieurs déguisements pour les uns simple cagoule ou masque de Guy Fawkes, pour d'autres, grimage complet en veuve noire, en chat (???), ou encore, une Mercredi Addams plus vraie que nature!

L'ambiance au bar est déjà très sympathique, maintenant place à la musique, parce que bon on est venus pour ça aussi que diable !

LIKE PIGS ON EMBERS

Le premier groupe à jouer ce soir n'est autre que Like Pigs on Embers, groupe vendéen de crust/powerviolence, qui donne ce soir son premier concert. Hâtons nous donc de découvrir ça à l'étage. J'avais grand hâte de les voir étant donné que sur EP, les idées m'intéressaient et les influences des gars sont plus que suffisantes pour me plaire (Trash Talk ou encore Nails). Bon des larsens, d'autres larsens et encore des larsens. Ok on est bien dans le ton, ça commence sur les chapeaux de roues avec un chanteur complétement dans son élément, tantôt titubant, tantôt accroché à son pied de micro comme si sa vie en dépendait. Putain, pour un premier live c'est plus que réussi! On sent que les gars aiment ce qu'ils font, prennent du plaisir et connaissent bien leur truc. Les compos sont efficaces, le chant enveloppe le tout et retransmet quelque chose de très énergique, c'est un très bon début de soirée! Longue vie à eux donc, car pour un premier concert, ça force le respect !

Setlist Like Pigs on Embers:
1- LPOE
2- Crown of Thorns
3- Roll Like a Pearl
4- Wood's Revenge
5- Soulless Wall
6- Roses are Fading
7- Black Hole
8- Closure
9- Peaceful Knight

EXPLICIT SILENCE

Retour à l'espace bar, où Janus, le mec qui fout l'ambiance ce soir, grimé en prostituée au rabais annonce la fin de l'Happy Hour, déambule parmi le public et annonce les groupes qui joueront ce soir. On se boit une bière, on fume une clope, on discute sur ce que l'ont vient de voir et visiblement LPOE a plu à plusieurs personnes ce soir! Bon mais 4 groupes, ça s'enchaîne vite donc nous revoici dans la noirceur de la salle, pour accueillir le prochain groupe, Explicit Silence. Autant être franc, ce genre de hardcore teinté de metal, façon Hatebreed a le don de m'énerver au plus haut point, c'était bien en l'an 2000 pour concurrencer le neo metal, mais en 2014 ça va pas du tout. Surtout que leurs compos n'ont pas la moindre originalité et puent le réchauffé. Désolé aux gars qui officient dans ce genre depuis déjà 12 ans mais quand vous nous demandez si on aime le grind et que vous nous balancez un sous-Walls of Jericho, c'est pas convaincant du tout ... J'abandonne vite l'idée de pouvoir apprécier ce concert et au bout de 4 morceaux, me voilà déjà hors de la salle afin de pouvoir me reposer avant le prochain groupe, The Decline.

Setlist Explicit Silence:

1- BRING ME DOWN
2- IN YOUR FACE THROUGH STRUGGLE
3- BEATEN MIND BROKEN DREAM
4- NEVER AGAIN YOUR OWN GHOST
5- THE WORLD YOU DREAM OF LAST OF US
6- SYSTEM FAILURE
7- CALL TO ARMS

THE DECLINE

The Decline justement, nous y voilà! Co-headline de la soirée, c'est donc un public qui répond présent dès l'intro et qui se masse devant la scène! Les ayant déjà vus au Motocultor cet été, je savais à quoi m'attendre, mais j'étais curieux de les revoir en petite salle, avec un public de connaisseur. Et effectivement, public de connaisseur il y a ! Tout le monde chante les paroles avec le chanteur, les zikos sont tous à fond dans leur jeu et plusieurs têtes bien connues du grand public sont même dans la salle, force est de voir que ce concert se fait entre amis, et c'est un grand plaisir de pouvoir assister à ça! Je connais pas les chansons par coeur mais voir qu'un groupe punk rock peut réunir un public aussi éclectique, surtout dans une soirée hardcore ça fait putain de plaisir!

Y'a pas grand chose de plus à dire, c'était un super moment, un super concert et quand des musiciens ont la pêche et le sourire bah forcément, on aime! Gros coup de coeur pendant le morceau "Alone in my grave" où le chanteur nous fait partager sa voix de crooner accompagné uniquement d'une guitare non saturée... Putain il est bon!

Setlist The Decline:
1- 12 A, Calvary Road
2- Let's Turn Shit Into Gold
3- Voiceless Rightless
4- A Letter To my Rain City
4- A Match and a Barrel of Fuel
6- Let's Get Drunk
7- Always Run
8- Everything goes wrong
9- Alone in my grave
10- No Price Out Of The Maze
11- A Punch In my Head
12- A Smiling Beast, A crying Angel

COUNTDOWN

Bon vous connaissez la rengaine hein, retour au bar, une enième bière, Janus enflamme la soirée, une clope et hop retour dans la salle ! Dernier concert de la soirée avec Countdown donc, j'y vais mais un peu à reculons, ce que j'ai écouté dans l'après-midi ne m'avait pas convaincu ... Un vrai/faux hardcore pas très original et des gars qui semblent plus être la pour exposer leurs marques de vêtements que pour jouer de la musique ...

Verdict, je m'étais pas trompé, ça me parle pas pour un sou, vous allez me trouver difficile, mais bon, j'ai pas aimé, ça arrive aussi ! Du coup que dire ... Bah c'est pas mon truc tout simplement, ça se tape dans tous les sens dans le pit, les morceaux ne m'intéressent pas et j'ai même l'impression que ça tourne en rond. Quand au chanteur, sa présence scénique m'énerve et sa voix m'irrite ... Je conclus donc cette soirée sur un échec, mais au vu de la bonne qualité d'organisation, des déguisements et de l'ambiance dans le bar, c'était tout de même une superbe soirée, je tire mon chapeau à l'orga Ghetto Art qui d'habitude officient dans un registre complétement différent (organisation de soirées électros) et également au Clisson Hardcore Crew, qui savent gérer d'une très bonne main les orgas et qui proposent souvent de belles affiches!

Merci La ScèneMichelet, merci le CHC et Ghetto Art et merci également à Mercredi Addams, qui sera ma photographe de la soirée (sa page photo ici) et à la prochaine !!