Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Cathedral

The Garden of Unearthly Delights

LabelNuclear blast
styleDoom Stoner
formatAlbum
paysAngleterre
sortieseptembre 2005
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Conquis par leur précédent album « The VIIth coming » et de manière générale étant assez amateur de Cathedral, c’est avec un certain empressement que je me suis jeté sur ce nouvel opus, « The garden of unearthly delights ».

Après une courte intro assez peu utile, l’album commence avec « Tree of life & death », un morceau qu’il faut selon moi passer bien vite tant il est mou, chiant et sans conviction. Le rythme est plutôt lent avec quelques accélérations qui ne parviennent pas à nous émouvoir, seule la présence du chant si particulier de Lee Dorrian vient relever le morceau. A ce stade, je me suis franchement dit, ça y est, Cathedral est mort.

Mais non, rassurez vous, tout va bien ! En effet, dès le deuxième morceau, « North berwick witch trials », le rythme s’accélère, le mixage est bien meilleur et le résultat est bien plus énergique, toujours avec ce chant si agréable qui nous ravit depuis de nombreuses années, avec à chaque fois des refrains plus entraînants les uns que les autres, et cette touche heavy que l’on aime tant. On a même souvent le droit à de petits soli bien frais, c’est pas moi qui irai cracher dessus en tout cas. L’album continue sur sa lancée avec « Upon azrael’s wings », morceau atmosphérique accompagné d’une voix féminine, puis l’excellent « Corpsecycle », dansant à souhait (hum, on parle toujours de doom heavy là ?), à écouter en boucle, qui quoiqu’un peu facile, reste extrêmement jouissif. La suite reste tout autant excellente, après une interlude acoustique permettant de reprendre notre souffle, vient « Oro the manslayer », toujours aussi bon que les précédents morceaux, puis « Beneath the funeral sun », un peu en deçà, si ce n’est que l’on y trouve la surprenante présence de chœurs féminins et enfantins.

Arrive alors « The garden », morceau monolithique de l’œuvre, d’une durée de 27 minutes, démarrant sur une guitare acoustique accompagnée d’un chant féminin reposant, débouchant enfin sur une guitare saturée et un rythme plus soutenu. Le morceau oscille entre passages acoustiques et atmosphériques et un Cathedral plus classique, le changement rendant l’ensemble assez facile à écouter du début à la fin, l’ensemble renfermant certainement des paroles conceptuelles (mais je n’ai pas celles-ci..).

L’album s’achève enfin après 70 minutes sur « Proga europa », piste cachée (5 minutes de silence) d’une minute, sans grand intérêt.

Bref ce Garden of unearthly delights est un bon album de Cathedral, mais sans grand plus, c’est-à-dire sans grande qualité particulière par rapport à tout ce qui a déjà été fait. A conseiller aux fans évidemment, ainsi qu’à ceux qui ne connaissent pas le groupe, sinon l’album n’est pas particulièrement intéressant à posséder par rapport aux autres, il en reste néanmoins un album frais et agréable à écouter !


1. Dearth Ad 2005
2. Tree Of Life & Death
3. North Berwick Witch Trials
4. Upon Azrael's Wings
5. Corpsecycle
6. Fields Of Zagara
7. Oro The Manslayer
8. Beneath A Funeral Sun
9. The Garden
10. Proga-europa

Les autres chroniques

Album

janv. 1991 U-Zine

Cathedral

Forest of Equilibrium

Album

févr. 1993 U-Zine

Cathedral

The Ethereal Mirror

Album

sept. 1995 U-Zine

Cathedral

The Carnival Bizarre

Album

mars 2010 U-Zine

Cathedral

The Guessing Game

Album

avr. 2013 U-Zine

Cathedral

The Last Spire