Articles Retour

HateSphere studio report #4

jeudi 17 septembre 2015 - Michael
Michael

Avocat le jour, rédacteur sur Horns Up la nuit et photographe à mes heures perdues.

Studio Report #4 - Les solos

Alors, toutes les guitares rythmiques, la voix et la partie batterie sont enregistrées, ce qui veut dire qu'il ne reste plus que les solos. Il n'y a aucune issue, je dois m'y mettre et enregistrer des solos de dingue.

Comme pour le reste des enregistrements, tout s'est fait dans une atmosphère très relaxante, posée et c'était parfait pour moi. Ce genre d'atmosphère m'est bénéfique et permet d'obtenir de meilleurs résultats. Ca rend également tout le processus "être-en-studio-et-devoir-se-concentrer" beaucoup moins stressant.

J'avais préparé seulement quelques solos à la maison donc la majeure partie a dû être composée sur place. Tue est un mec génial pour ça puisqu'il me laisse tout d'abord chercher ce qui pourrait coller le mieux à la chanson - et quand ça ne marche pas, il est plus qu'enclin à suggérer des choses. Ensemble on trouve ce qui convient et ça sonne généralement vraiment bien. Les premiers solos sont passés tranquillement mais une des chansons m'a quand même donné beaucoup de fil à retordre. Après avoir tenté de l'enregistrer pendant plus d'une heure, nous nous sommes aperçus qu'il fallait vraiment simplifier les choses – quand vous aurez l'album entre les mains, vous pourrez entendre le résultat en piste 3...

A la vérité, je ne devais pas enregistrer que les solos. Toutes les mélodies et autres pistes de guitares manquantes avaient également besoin d'être mises en boîte et, comme on a un morceau instrumental de plus de deux minutes sur cet album, j'avais du pain sur la planche. Heureusement, comme pour tout le reste, on a été très efficaces et après seulement deux nuits, tout était bouclé.

L'album est en train d'être mixé au moment où je vous parle et sera dans les bacs d'ici deux mois !