Chronique Retour

Album

18/08/15 - Michael

Bullet For My Valentine

Venom

LabelRca Records / Sony
styleMetalcore mélodique
formatAlbum
paysGrande-Bretagne
sortieaoût 2015
La note de
Michael
8/10


Michael

Avocat le jour, rédacteur sur Horns Up la nuit et photographe à mes heures perdues.

Deux ans après la sortie d’un Temper Temper relativement insipide qui avait mis en exergue une orientation des Gallois de Bullet For My Valentine vers une musique adoucie et globalement aseptisée, le groupe nous revient en 2015 avec un album intitulé Venom. L'attente était tout aussi grande que les questions en suspens nombreuses : le groupe allait-il confirmer son orientation musicale en dépit de tournées live où la part belle était faite aux anciens titres plus Metalcore ? La musique du groupe allait-elle se trouver impactée par le départ de Jason James ? etc.

Mais il aura suffi d'une seule écoute pour balayer ces doutes d'un revers de la main. Si Bullet For My Valentine n’est pas devenu un groupe de Death metal dans la nuit, il n’en demeure pas moins qu'il a redonné de l'énergie et un coup de jeune à sa musique. Sans tourner le dos aux mélodies et à la prépondérance des voix claires promues depuis plusieurs albums désormais, on retrouve dans ce Venom pléthore de riffs et breakdowns qui, outre la voix singulière de Matt Tuck, nous rappellent ce qui a fait la renommée du groupe.

Bien qu’imparfait, cet album s’avère en effet être plus travaillé et original que son prédécesseur. Ce soin de composition se retrouve tant dans les structures de chansons, moins convenues, que dans l’effort conséquent qui a été fait sur les lignes de guitare. Si le groupe conserve une tendance à produire des riffs assez rentre-dedans et simplistes pour lancer ses titres (BrokenArmy Of Noise notamment), un soin particulier a été apporté aux rythmiques comme sur Pariah ou Worthless qui donnent du relief aux compositions, ainsi qu'aux leads et soli qui sont bien plus nombreux et inspirés que par le passé (VenomSkin, The Harder The Hearts en tête).

Cette impression de renouveau du groupe provient également de la constance de Venom. Après un départ en fanfare et plusieurs titres de qualité où l’on retrouve la patte Bullet For My Valentine avec des compositions très entrainantes alternant passages rapides et refrains chantés, le groupe continue de piquer notre attention avec des titres bien léchés comme ce You Want A Battle qui, en dépit de son caractère un peu Bonjoviesque sur le refrain, deviendra à coup sûr un hit en live. On retrouve d’ailleurs moult titres dans cet opus qui risquent de faire un carton en live. Des titres où le public pourra s’en donner à cœur-joie sur des refrains aux paroles simples et dont les mélodies vous restent en tête dès la première écoute. C’est là tout le talent des Gallois : ils parviennent toujours à nous sortir des titres qui combinent subtilement les codes du Metal avec une sauce résolument mélodique.

L’on sait désormais depuis plusieurs albums que chez Bullet For My Valentine, le problème n’est pas les ingrédients utilisés, mais le dosage. Et ce Venom s’avère juste assez subtile et équilibré pour plaire aux fans de la première heure qui retrouveront l'identité du groupe, et les nouveaux venus qui apprécieront le sens de la mélodie et ces paroles qui sentent bon l’adolescence et les cœurs brisés.

Surtout, contrairement au précédent opus, le groupe ne se perd pas dans des titres trop cheesy où les refrains en chœur sont vides de toute émotion et sentent bon le passage obligé d’un groupe voulant accoucher du plus grand nombre de musiques catchy dans son album. Si c’est par moment le cas comme sur Raising Hell, le groupe parvient toujours à retrouver le droit chemin comme sur No Way Out qui, bien que surfant sur quelques clichés, est dynamique et ne sombre pas dans le mièvre. Matt Tuck nous avait annoncé que cet album serait l'un des plus heavy composés par le groupe, et il n'est pas très loin de la vérité.

En résumé, là où Temper Temper nous offrait des titres mous et formatés se ressemblant tous plus ou moins, Venom est un réel second souffle. On ressort de l’écoute de cet album, pour peu que l’on appréciait déjà la musique du groupe, avec l’impression d’avoir enfin un album honnête, abouti et certainement pas mielleux malgré l’omniprésence de chœurs et de voix claires. Une bien belle surprise.

Tracklist :
1. V
2. No Way Out
3. Army of Noise
4. Worthless
5. You Want A Battle? (Here's A War)
6. Broken
7. Venom
8. Harder the Heart
9. Skin
10. Hell or High Water
11. 
Pariah

Les autres chroniques

Album

févr. 2013 Michael

Bullet for my Valentine

Termper Temper

Album

juin 2018 Michael

Bullet For My Valentine

Gravity