Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

1349

Beyond the Apocalypse

LabelCandlelight
styleBrutal Black Metal
formatAlbum
paysNorvège
sortiemai 2004
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Beyond the Apocalypse, un titre vraiment parfait quand on sait ce qu'il donne.
1349, c'est le chaos, c'est l'apocalypse, comme son nom l'indique (ou plutôt sa date) et c'est en 2004 que sort une petite merveille qui s'écoute aussi bien le jour que la nuit, à midi ou à minuit, dans les chiottes, dans un concert ou dans la voiture (enfin... N'importe où et n'importe quand, quoi !).
La batterie (même marteau piqueur, par moments) joue ici un rôle aussi important que la guitare, ce qui s'explique facilement puisque c'est cet aliéné de Frost qui s'en occupe (Excellent batteur, au passage). Ultra-présente et carrément impressionnante durant tout ce disque, elle donne un côté bien brutal au tout. Le temps s'écoule et on remarquera vite qu'elle ne ralentit pas dans sa course, un pur massacre. Les vocaux, assurés par Ravn ne sont pas toujours très puissants mais restent furieux, les riffs de guitares efficaces et le son est assez propre. J'adhère !

"Chasing dragons" ouvre la marche dans toute sa frénésie, sa brutalité et sa rapidité, donnant un avant-goût de l'album. Il s'enchaîne vite sur "Beyond the Apocalypse" qu'on ne voit pas arrivé. La batterie, tout comme la guitare qui aurait presque un petit côté thrashy, bourrine durant tout ce titre donnant ce petit côté chaotique propre à 1349. Ce titre, c'est une vraie tuerie, et je trouve qu'il représente particulièrement bien 1349 et c'est mon petit favori. Puis la piste suivante déboule à une la même vitesse que "Beyond the Apocalypse". Que dire de plus à part que c'est encore un titre excellent qui donne comme les deux précédentes absolument envie de headbanguer... Bref, c'est lorsque vient "Nekronatalenheten" que ça se corse un peu, un des meilleurs titres de l'album. Ces hurlements qui deviennent de plus en plus affreux, cette apocalypse, ces putain de riffs malsains, et ce Frost qui martèle ses fûts avec ce même acharnement et à cette même vitesse (mais là, ça devient vraiment impressionnant !...) Ca doit être le seul titre qui est doté d'une certaine profondeur...
Et puis cette tuerie se prolonge encore sur "Perished in Pain" et sa vision de l'enfer, ainsi que sur "Singer of Strange Songs" et son premier riff bien lourd, sur "Blood in the Mortar" qui commence à se dégrader un peu, et enfin sur "Internal Winter" et son ambiance lourde et écrasante où 1349 use de ses dernières forces.
L'album se clôt avec un titre des plus étranges qui ne ressemble en rien aux titres précédents, et à 1349 tout court. C'est la fin de tout, l'apocalypse (oui c'est le titre de l'album quoi...) et il ne reste plus rien.

Il est vrai que Beyond the Apocalypse propose une musique sans grande intensité, et ce n'est ni le genre d'album profond où l'on creuse chaque jour un peu plus, découvrant chaque jour un nouveau détail prenant et où chaque chaque jour l'album nous apparaît un peu plus clair, mais il s'avère être d'une efficacité totale. On prend certainement un peu de temps à rentrer dans le vif. Mais une fois qu'on y est, on y prend du plaisir et comme je l'ai expliqué plus haut, c'est un vrai carnage.

11. Chasing dragons
12. Beyond the apocalypse
13. Aiwass-aeon
14. Nekronatalenheten
15. Perished in pain
16. Singer of strange songs
17. Blood is the mortar
18. Internal winter
19. The blade

Les autres chroniques

Album

oct. 2005 U-Zine

1349

Hellfire

Album

avr. 2010 U-Zine

1349

Demonoir

Album

sept. 2014 U-Zine

1349

Massive Cauldron of Chaos