Interviews Retour
lundi 20 juillet 2015 - Eve Knoxx

Sticky Boys (Xtreme Fest)

Tom, J-B

Eve Knoxx

Si tu me croises en fest, fais comme si c'était jamais arrivé. Glam Metal principalement, mais des fois d'autres trucs.

A l'Xtreme Fest, on nous a donné l'occasion de poser quelques questions aux Sticky Boys, enfin, principalement à Tom, avec quelques interventions fort originales de J-B. Le temps imparti étant de 10 minutes, on était un peu justes mais on a bien rigolé. 

 

Eve : Bonjour les Sticky, comment vous allez, la forme ?

Super on a la pêche, merci !
 

Qu'est-ce que vous pouvez nous dire de cette récente signature chez 3C ?

Tom : C'est cette tête de con de Prout qui te l'a dit ?! Bon alors en fait, on était en contact avec eux depuis un petit moment, et puis suite au HellFest on l'a été encore plus, et puis voilà, c'était un peu la suite logique. On en parle pas trop pour le moment.
 

Vous avez sorti un clip récemment, The Future Is In Your Hands, la réalisation est très très propre et pro. Qu'est-ce que vous en avez pensé, et ça vous a fait quoi de sortir un clip aussi carré ?

Tom : Ben ce clip c'est un peu par hasard, comme les précédents en fait. On connaissait cette nana qui est réalisatrice, qui monte pas mal en ce moment. Et il se trouve qu'elle n'avait pas assez d'images pour vendre son projet et ses autres projets perso et du coup la boite lui a dit « Ecoute fais un clip, trouve des musiciens et fais un clip ». Et donc elle nous a contactés, nous a dit 'j'ai envie de faire ça avec vous, j'ai envie de le faire avec cette chanson, j'ai envie de faire ça avec des gamins', et donc elle nous embarqués dans son projet, et bon, c'est chouette de bosser avec une bonne prod comme ça, y a du fric et du monde derrière, des vrais comédiens, et pis nous qui savons pas trop jouer la comédie quoi mais à part ça les autres ils savaient vraiment jouer et c'est cool. Voilà, vraiment super.

                            

Raconter une histoire dans un clip se fait de moins en moins, c'est souvent juste des plans du groupe qui joue et du chanteur qui marche dans la rue. Bon point pour l'originalité !

Tom : Ben ouais, elle, elle voulait faire un clip avec des gamins, et il se trouve que nous sur l'album on avait une chanson qui parle de gamins, la vie n'est-elle pas bien faite ?
 

Vous pensez que le message que vous voulez faire passer dans ce clip est vraiment passé ? Suivant les réactions de vos fans ? Vous êtes très proches d'eux sur facebook, twitter etc.

Tom : Les fans ? Ben c'est des gens comme nous, comme toi, donc ouais, ils ont compris le message évidemment ils sont pas stupides.
 

C'est pas idiot ça tiens. Bon et sinon ça vous a fait quoi de jouer au HellFest ? C'est quand même pas rien...

Tom : C'était génial ! C'est super, en plus le HellFest pour nous c'est le festival où on va tous les ans quoi. On le connait vachement bien ce festival, alors avoir l'opportunité de passer de l'autre côté, de jouer sur la grosse scène, c'était... ben, génial ! La scène est énorme, 11h du mat' les gens étaient là, un peu de monde devant, c'était super, un réel plaisir de jouer au HellFest.

                       

Tu m'étonnes ! Bon comparons l'incomparable, le public de l'Xtreme t'en as pensé quoi ?

Tom : Bah le public il est cool le public, il est toujours cool ! Il est là, il danse, et toi on t'as bien vue avec ta raquette et tes pas de danse. On a un public qui est réactif, ça va, on est contents du concert. Excepté qu'on était complètement cuits.
 

Cuits genre bourrés ?

Tom : Non cuits genre un foie gras mi-cuit. Ou un fondant au chocolat. Le soleil quoi.
 

Ah bah oui mais faut préciser hein. Au fait vous êtes souvent sur les routes quand même, vous préférez les tournées au studio ?

Tom : Les tournées. Dès qu'on a un weekend, une opportunité de jouer, un créneau, on y va tout de suite. Et donc on est tout le temps en tournée. Moi perso si je fais du rock'n'roll c'est pour faire de la scène. Et donc le studio pour moi c'est moins excitant, t'es tout seul dans ta pièce, et tu rames un peu plus pour créer l'ambiance, créer l'envie de rock'n'roll que tu peux avoir sur scène dans l'excitation du truc, dans l'adrénaline tout ça. Après je sais que J-B par exemple il aime beaucoup le studio lui.

J-B : Oui j'dois avouer que j'préfère un peu le studio. Déjà parce que je peux me coucher tôt, et oui je suis un gros couche-tôt, j'aime pas trop me coucher tard ça me met de mauvaise humeur. Mais ça mis de côté, j'aime vraiment bien l'idée de construire un album, de faire quelque chose, de t'investir. Le live, c'est différent.c'est appréciable aussi et ça passe, ça passe, d'une scène à l'autre. Enfin faut creuser un peu mais on va pas faire de la psychologie de comptoir. Enfin bref, j'aime bien le sud.

                        

T'es un couche-tôt, donc c'est ta faute si vous avez joué à 11h au Hellfest..

J-B : C'est ça, c'est moi qui tenais expressément à jouer à 11h. A la base ils avaient appelé pour dire 20h mais faut pas déconner.
 

Ah mais normal t'as raison faut s'affirmer. Si on vous proposait de faire un featuring avec Patrick Sébastien, combien vous prendriez de cachet ?

J-B : Rien. Moi j'le ferais gratos. C'est un génie ce mec. Céline Dion je dis non. Par coooontre je dis oui à Jean Jacques Goldman. D'ailleurs JJG a écrit un titre pour Trust, et quand tu l'écoutes, et ben c'est vrai, c'est Jean Jacques Goldman. Enfin en même temps c'est normal c'est lui qui l'a écrite.
 

C'est super profond ce que tu dis. J'remarque en vous voyant de près que vous vous ressemblez vachement, barbe et yeux bleux, c'était un critère quand vous avez mis votre petite annonce sur Leboncoin pour trouver les musiciens ?

J-B : Alors ben oui, à la base j'ai un pote, il voulait faire une armée de musiciens, pour conquérir le monde. Mais malheureusement le projet a capoté, parce qu'il y avait un petit peu de merde dans sa formule logique, et voilà donc pour conclure j'suis un clone raté d'Alex. D'ailleurs en parlant d'annonces et de casting j'ai lu une anecdote très amusante, en fait y a un groupe qui cherchait un guitariste, c'était en 89, et ils ont publié une annonce où ils disaient qu'ils cherchaient un guitariste, et que de préférence il fallait qu'il s'appelle Eric mais que c'était pas obligatoire. Et voilà. Et qu'il fallait qu'il soit chauve.

Pourquoi pas... Bon les Sticky je vais vous dire au revoir, on me fait signe que j'ai largement dépassé le temps imparti. Merci et à la prochaine !