Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Pennywise

From the Ashes

LabelEpitaph
stylePunk californien
formatAlbum
paysUSA
sortieseptembre 2003
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Après un album ("Land Of The Free?") en 1999 et un live ("Live At The Key Club") en 2000, Pennywise nous revient très fort en 2003 avec un nouvel opus prénommé "FromThe Ashes". La date de sortie de l’album, le 9 septembre, n’est pas laissée au hasard. En effet c’est deux ans presque jour pour jour après la terrible tragédie du World Trade Center.

Chaque album de Pennywise a un thème précis. Par exemple "Land Of The Free ?" avait pour principal sujet la recherche d’une place où tout espoir était permis. Cette fois ci c’est sur les Twin Towers que le quatuor de Californie a voulu réagir. Toutes les paroles du groupe étant plutôt engagées, le groupe nous dit dans cet album tout ce qu’il pense de cette tragédie et de ces origines (impérialisme américain…). La bande de Jim Lindberg (chanteur du groupe) nous offre en quelque sorte ce qu’il a pu ressentir après un tel évènement.

Cet opus ne change pas beaucoup musicalement parlant des autres. On peut simplement remarquer que les mélodies sont beaucoup plus présentes. Le guitariste, Fletcher, a fait pas mal d’effort pour nous sortir une prestation énorme alternant riffs ravageurs, agressifs (avec des mélodies magnifiques) et des guitares très lourdes (souvent sur les couplets). On peut apercevoir l’étendue de son talent notamment sur le pont de « Something To Change » où il nous un magnifique solo.

Niveau basse, un autre effort a été fait. Randy Bradbury m’a vraiment impressionné sur "From The Ashes". La basse est bien plus présente que sur la plus part des autres albums. On peut écouter ça sur les couplets de « Judgment Day » ou dans les ponts des chansons « Now I Know », « God Save The USA » ou encore « Waiting ». Cette dernière chanson est le premier single de l’album. C’est probablement aussi la meilleure à mes yeux. Avec une intro très bonne de Fletcher, la chanson part très rapidement. Les backvocals insérées dans les refrains sont vraiment excellentes. La guitare très lourde dans les couplets renforce cette idée de rapidité appuyée par un Byron McMackin en très grande forme... Sa batterie avec un rythme très punk relie parfaitement la basse et la guitare. On peut d’ailleurs affirmer que la forme de Byron est exceptionnelle sur tout l’album. Il est vraiment très rapide sur tout l’album. Néanmoins on ne peut pas dire que ses rythmes changent énormément dans tout l’album. Ses rythmes se ressemblent peut être un peu. Mais on ne peut pas tout avoir (rapidité et complexité).

Le groupe est même capable de nous sortir des chansons plus tristes (alors que le reste de l’album est très entraînant) comme « Look What You Are », « Falling Down » ou « Yesterdays » qui est même beaucoup plus lente que le reste de « From The Ashes ». On y sent un brin de nostalgie dans la voix de Jim.

Par contre malgré la qualité excellente de « From The Ashes », on peut peut-être lui reprocher le fait que la voix de Jim est un peu trop présente. On a presque l’impression que la musique est mise au second plan. Mais ça ne change rien au fait que ce soit un très bon album.

Vous pourrez aussi acheter la version avec DVD inclus. Vous y verrez le home studio du groupe où il enregistre une partie de leurs albums ou encore un live de « My Own Country ». Le groupe y parle de la confection de « From The Ashes »…


1. Now I Know
2. God Save the USA
3. Something to Change
4. Waiting
5. Salvation
6. Look What You Are
7. Falling Down
8. Holiday in the Sun
9. This Is Only a Test
10. Punch Drunk
11. Rise Up
12. Yesterdays
13. Change My Mind
14. Judgment Day