Live reports Retour
jeudi 28 mai 2015

Earthless + Domadora

Le Ferrailleur - Nantes

Cook

Hardcore // Sludge // Doom // Stoner // Crossover // Black Breath.

En cette fin du mois de Mai, l'asso Crumble Fight nous donnait l'occasion de venir agiter nos cheveux devant l'une des formations les plus emblématiques du rock psyché! 

Fortement influencés par tous les Jimi Hendrix, Led Zeppelin ou encore Stevie Ray Vaughan, les trois fondateurs d'Earthless en ont sous la casquette. 15 années de carrière, parsemées tout de même de quelques pauses et un album live au Roadburn indétrônable, j'étais ravi de pouvoir assister à un de leur concert dans une petite salle. 


DOMADORA

Je pensais qu'Earthless étaient (presque) les seuls à pouvoir dégainer des solos furieux et des riffs assomants, eh bien non! Force est de constater que la relève est déjà là, active et foutrement efficace! Dégainant des riffs directement inspirés de Kyuss et autres joyeusetés, les trois parisiens sont définitivement à l'aise avec ce style. Alliant avec brio solos explosifs et passages atmosphériques à faire décoller un moine bouddhiste, c'était un régal en guise d'ouverture. Le genre musical ne permettant pas ou peu d'être en mouvement sur scène, c'est tout de même incroyable de regarder l'expression des musiciens lors de parties particulièrement techniques.

Inspirés par les plus grands et dotés d'un talent certain, les 45 minutes de spectacle passeront relativement vite. Ici, pas de chant, comme chez Earthless, mais pourtant cela n'est pas nécessaire tant la guitare semble nous parler, nous murmurer les langues venues de l'autre monde. Un grand bravo à eux, une excellente mise en bouche pour la suite!

EARTHLESS

Aucune intro, aucune parole, les pionniers prennent place sur scène, et lancent sans préambule l'intro tout en larsen d'Uluru Rock. Nous voilà partis pour une heure et demi de pur rock, et nous n'en resortirons pas indemnes. Une setlist assez courte (quatre morceaux) mais nous proposant quand même un large panel de ce dont le groupe est capable.

Quel que soit l'instrument sur lequel mes oreilles se concentrent, le constat est toujours le même, ces mecs sont surdoués. Le batteur frappe avec précision, enchaînant des roulement furieux, des moments plus jazzys avec d'autres carréments rock'n'roll. La basse se permettant sans cesse des envolées dans les notes, proposant quasiment un solo incessant, mais restant toujours en rythme et cohérente avec la batterie... Une performance à couper le souffle! 

Là où Domadora étaient statiques, concentrés sur la maitrise de leurs instruments, les gars d'Earthless sautillent, bougent, communiquent avec le public et fournissent une énergie fort appréciable! On voit clairement qui sont les patrons ce soir, et cette performance finira d'achever les plus demandeurs. Après un final apocalyptique sur Sonic Prayer, voilà que le chanteur aggripe le micro et les premières notes de Foxy Lady résonnent dans un Ferrailleur qui exulte et scande les paroles de Hendrix par coeur! 

Après une heure complète de guitares sans support vocal, c'est tout de même agréable de finir avec ce genre de chansons qui aèrent complétement le set et le rendent d'autant plus magique! Un dernier larsen sauce 70's, les membres s'éclipsent et rejoignent l'ombre, alors que la foule fait une ovation impressionnante, poussant les musiciens à revenir nous livrer un dernier hommage au rock, avec une reprise de Stevie Ray Vaughan. Une façon parfaite de finir le concert et la soirée, un vibrant hommage au rock'n'roll sous toutes ces formes aura été rendu ce soir, pour le plus grand plaisir de tous ceux qui ont pris la peine de bouger leur cul.


Encore une fois, un énorme merci à l'asso Crumble Fight qui se bouge non-stop pour nous proposer des concerts qu'on ne voit pas assez dans le coin et qui accueillent avec le sourire!

Merci également à Dolorès qui n'écrit pas seulement des chroniques super chouettes, mais qui capture vraiment bien les musiciens qui jouent des instruments.

On se retrouve en leur compagnie ce week-end pour le Crumble Fest on espère vous y voir nombreux!

Photos