Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Yesterdays Rising

When We Speak, WE BREATHE

LabelFearless
styleEmocore
formatAlbum
paysEtats-Unis
sortiejuillet 2004
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Auteurs de deux démos, les gars de Yesterdays Rising sont très peu connu. Leur seul grand passage fut le Warped Tour 2004. Il est difficile de percer pour ce genre de groupe tant le nombre étant important. Je suis donc un peu sceptique sur le groupe. Je m’attends à entendre ce que j’ai l’habitude d’entendre. Mais non j’en suis loin. Ce groupe que l’on pourrait qualifier de Hardcore pour certaines chansons ou alors émocore pour d’autres m’a vraiment impressionné par la qualité de son son et de sa performance.

Ce n’était pas gagné d’avance mais face aux premiers riffs de « Our Lucid Dream » je redouble d’attention. La première chose que je remarque c’est que la chanson est beaucoup moins hardcore que la première démo (qui était beaucoup plus violente). C’est un plus de l’émocore. Le chant clair est très présent alors qu’il est quasiment absent dans Ship Of Relations. La voix chantée ressemblant beaucoup à celle du chanteur de 36crazyfists, même ton, même nuance. Par contre le cri est beaucoup plus aigu mais reste plus longtemps disons que la voix du chanteur de Yesterdays Rising est plus travaillée.

Les guitares sont très agressives mais l’une joue une partie très lourde et l’autre plus subtile et mélodique. La seconde chanson est encore plus « douce » (si on peut qualifier cette musique de douce). C’est de l’émocore après l’écoute du morceau j’en suis presque sûr. Toujours ces mêmes guitares une très violente l’autre jouant une partie difficile. C’est ce qui fait le charme du groupe. L’intro de « Sidewalks Remnants » nous pousse à penser que ce ne sera plus de l’émocore mais de l’émo à la The Used. Et non après quelques secondes de doute arrive ce qu’on attend un début de chanson très hardcore. Mais très sympa. Le batteur est exceptionnel dans cette chanson. Il alterne les changements de rythme avec une grande facilité. « WWSBW » est la chanson la plus calme de l’album une intro à la The Used puis… du punk avec tout de même une guitare impressionnante et toujours un batteur très en forme. Heureusement Yesterdays Rising se reprend à la fin de la chanson pour nous donner un final magnifique digne des plus grands groupes d’émocore. La dernière chanson me fait énormement penser à aux chansons les plus calmes de 36crazyfists. L’écoute de la démo est très agréable. Le groupe a un peu changé d’orientation passant de hardcore à émocore. Mais bon excellent quand même.



1.Our Lucid Dreams
2.Lets Take Slow Steps
3.Sidewalks Remnants
4.WWSWB
5.This Is My Thought-Crime