Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Korn

Take a Look in the Mirror

LabelSony music
styleNeo metal
formatAlbum
paysUSA
sortienovembre 2003
La note de
U-Zine
6.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Après le semi flop commercial de Untouchables (pas forcément dû uniquement à cause du piratage d’un des ordinateurs du groupe, qui avait entraîné la mise en ligne des morceaux bien avant la date de sortie prévue), Korn se devait de se rattraper, et selon leur dires, avant qu’on ai la chance d’écouté l’album (moi-même pour la première fois lors de sa préecoute spéciale à la Locomotive en Octobre 2003), le groupe nous annonçait un espèce de retour aux sources, avec un son plus rentre dedans, plus « heavy ». Jonathan Davis et ses acolytes ont décidé pour se faire de produire eux même leur album. Pari gagné alors, ou simple promesse digne des plus grands politiciens ?

En admirant tout d’abord la pochette, on peut se réjouir d’avoir sous les yeux une image plutôt gothique, avec des couleurs de prédominance grise et noire. Une ambiance bien plus sombre donc, qui colle mieux à l’esprit du groupe selon moi, et qui promet quelque chose d’un peu moins mou des fesses (promis, j’essaye d’être moins bourrin).

Les hostilitées commencent par "Right now", une chanson qui mine de rien, à elle seul, va nous donner le ton de l’intensité et du rythme de l’album. Globalement, on retrouve tout au long de celui-çi une construction assez linéaire, avec des couplets mélodiques dans le pure style korn, mais des refrains bien plus sanglant, Jon’ se permettant de beugler des cris à forte raisonnance Death, particulierement sur les chansons "Break some off", "Ya'll want a single", et "Let's do this now" (je mettrais "Alive" de côté, celle çi étant une chanson existante à la base), qui font selon moi partie des meilleurs morceaux de Talitm. Tandis que "Here it comes again" ou "I'm done" apparaissent peu originales, et un peu trop similaire, on retrouve plus de calme sur "Counting on me", l'extrait mélodique qui me fait le plus vibrer d’ailleurs (je vous l’avez dit que j’étais un poëte dans l’âme)

Fieldy maltraite bien plus sa basse que sur l’opus précédent, Munky, Head et David semblent eux aussi avoir retrouvées de leur mordant, et ça se sent largement de long en large, on a moins une soudaine envie de s’endormir, tel les moments léthargiques dans lesquels me plongeaient certains titres d’Untouchables à force.

Question retour en arrière, hormis ce son bien plus tranchant, Jonathan Davis nous ressort sa cornemuse du placard, sur "Let's do this now" (un refrain au chant très criard), pour un résultat bien en deçà, à titre de comparaison, de "Shoots & Ladders". C’est l’occasion aussi de retrouver un duo au chant, avec la présence en featuring du rapeur Nas sur la chanson "Play me". Elle ne plait pas à tout le monde, je lui préfere personnellement "Children Of The Korn" de Follow the leader, avec Ice Cube. Niveau curiosité, on pourra se régaler d’entendre la chanson "One" de Metallica, reprise en live par le groupe, et "Ya'll want a single", une chanson plus marrante, un peu à mettre à part sur l’album, dans sa construction plus saccadé de ses riffs entre autre, donnant un aspect comique au titre, celui çi censé être un clin d’œil à leur boite de production, qui leur demande à chaque fois de faire un single (j’apprécie énormément le clip vidéo d’ailleurs).

Take a look in the mirror tient son pari gagnant finalement, et décroche le mérite d’avoir su rebondir après Untouchables, avec un album moins experimental, et beaucoup plus enragé de toute part. Néanmoins, mon avis reste mitigé, car pour la première fois, j’ai du mal à trouver au final assez d’originalité sur celui-ci. Sans le trouver dénuer d'intérêt, je n’aperçois aucun gros hit, comme Korn nous en avait habitué album aprés album (Blind, A.D.I.D.A.S, Falling away from me, Got the life, ou bien encore Here to stay). Peut être un album de transition... peut être le début de la fin, l'avenir nous le dira.


1. Right Now
2. Break Some Off
3. Counting On Me
4. Here It Comes Again
5. Deep Inside
6. Did My Time
7. Everything I've Known
8. Play Me (feat. Nas)
9. Alive
10. Let's Do This Now
11. I'm Done
12. Y'all Want A Single
13. When Will This End
14. One (Live At The MTV Video Music Awards 2003)

Les autres chroniques