Chronique Retour

Album

30/03/15 - Alexis

Agnostic Front

Cause For Alarm

LabelRelativity/Combat Records
styleHardcore
formatAlbum
paysEtats-Unis
sortiejanvier 1986
La note de
Alexis
8/10


Alexis

Gérant du Label / Distro STRAIGHT & ALERT. Chanteur dans HARM DONE et RAW JUSTICE. Chroniqueur Hardcore sur Horns Up. xVx

Il est temps de remettre les pendules à l'heure.NON, AGNOSTIC FRONT n'est pas qu'un groupe de mauvais metal endorsé Persistance Tour et prisé par les beaufs en marcel. Enfin maintenant si, mais avant c'était cool. Roger Miret et son équipe font partie de ces nombreux groupes qui ont choisi de faire carrière dans le Hardcore, et comme presque tous, ont sorti des disques de qualité inversement proportionnelle à leur fanbase grandissante. Bizarrement c'est le cas avec les groupes de New York (MADBALL, SICK OF IT ALL) alors que dans d'autres villes comme Cleveland, RINGWORM ou INTEGRITY ont réussi à traverser les années en sortant des galettes de bonne facture. Alors ce n'est que mon avis, mais c'est ma chronique, je dis ce que je veux, ok ?

"Cause For Alarm" est le deuxième LP du groupe, sorti en 1986 sur le label Relativity / Combat Records qui n'est ni plus ni moins que le premier label de DEAT ou MEGADETH. Ce disque sort donc peu de temps après le premier EP "United Blood" (1983) et le LP "Victim In Pain" (1984). Trois ans, trois disques, trois classiques du Hardcore. OK, les mecs ne sont pas là pour beurrer des tartines.

Le morceau qui fait office d'introduction est à mon sens leur meilleur, tous disques confondus : "The Eliminator". Le crossover est là ! Le riff principal défonce tellement, et le flow est vraiment au top, même si la voix de Roger s'est quelque peu adoucie depuis les deux premiers disques, ce qui n'est pas pour me déplaire. En revanche je n'arrive pas à savoir si le son un peu à l'arrache, faiblard et mal produit donne du charme au disque ou le dessert un poil. Je suis pourtant le premier à faire les éloges du son original et bien dégueulasse mais là je me pose la question de savoir si un truc un peu plus puissant n'aurait pas donné une autre dimension aux morceaux.

Dans le désordre, on arrive sur "Your Mistake" qui est un de leurs titres les plus emblématiques, repris un bon milliard de fois de la meilleure où de la pire des manières comme l'ont fait FEAR FACTORY et HATEBREED pour les plus connus. Bizarrement, même si je range les disques de FEAR FACTORY bien au fond de la benne à ordures, je trouve leur reprise plutôt réussie, en revanche celle de HATEBREED est bien moisie, mais cela ne me surprend pas.

Piste suivante, le morceau déroule façon crossover classique jusqu'à 1:28. BIM. La puissance du break de "Out For Blood" est folle. Alors certes le son du disque ne le met peut être pas en valeur, mais remets ça dans le contexte : milieu des années 80's, un CBGB's bouillant et une armée de skinheads qui se marchent sur la tête en paraboots. La puissance du STOMP est réelle.

Opération d'ailleurs renouvelée sur le morceau "Public Assistance" avec un break assassin qui a forcément tourné dans la tête de beaucoup de guitaristes avant qu'ils n'arrivent à en ressortir une pâle copie pour leur propre groupe.

"Growing Concern"me fait penser à du SUICIDAL TENDENCIES à l'époque de leurs premiers albums et pour l'anecdote, je suis presque sûr que le tout dernier riff de "Existence Of Hate" est volé à un autre groupe de la même période, ou est-ce le groupe qui l'a volé à AF? J'entends les paroles résonner dans ma tronche mais impossible de retrouver le nom de ce foutu groupe ! Si une âme charitable me trouve ça je lui offre son poids en disques. Même chose avec l'intro de "Toxic Shock", sauf que là l'autre groupe en question s'appelle MADBALL avec le morceau "Get Out" sorti 3 ans plus tard, mais il a le droit vu que c'est le groupe du petit frère de Roger. C'est validé.

Un dernier mot sur l'artwork au TOP façon Skinheads / NYCH réalisé par Sean Taggart qui a signé des pochettes CARNIVORE, NAPALM DEATH ou PRONG, entre autres.

Ce disque, tout comme "Victim In Pain" ou "United Blood" a eu un impact majeur dans la scène hardcore de l'époque, qui était bien plus orientée vers le punk sur la première moitié des années 80's. L'influence sur toute la génération de groupes qui a suivi et jusqu'à maintenant est indéniable, j'en parlais justement dans la chronique de FORESEEN, groupe de crossover Finlandais qui a sorti un des meilleurs disques du genre l'an dernier.

AGNOSTIC FRONT, c'était le penchant métallique du hardcore avec des groupes comme LEEWAY ou CRO MAGS. La bonne nouvelle c'est qu'après avoir été out of print pendant des années le disque a enfin été repressé en 2012 (puis 2014) sur le label du chanteur Strength Records, basé aux Pays Bas. Plus besoin de cracher les billets pour choper l'original sur Ebay !

Tracklist:
1. The Eliminator
2. Existence of Hate
3. Time Will Come
4. Growing Concern
5. Your Mistake
6. Out for Blood
7. Toxic Shock
8. Bomber Zee
9. Public Assistance
10. Shoot His Load

Les autres chroniques

Album

avr. 2015 Di Sab

Agnostic Front

The American Dream Died