Interviews Retour
jeudi 5 février 2015 - Eve Knoxx

Danko Jones

Danko Jones

Eve Knoxx

Si tu me croises en fest, fais comme si c'était jamais arrivé. Glam Metal principalement, mais des fois d'autres trucs.

Le 03 février, les studios de l'Enôrme TV ont ouvert leurs portes à une poignée de membres de la presse, le temps du tournage de l'émission que l'on connaît tous, Une dose 2 Metal. Un casting plutôt sympa, puisqu'il s'agissait des canadiens de Danko Jones au complet, suivi des mythiques Joey Tempest et Ian Haugland d'Europe, tous venus pour la promo de leurs nouveaux albums respectifs.

C'est donc en toute intimité que nous avons assisté à un mini concert très privé (3 morceaux, tous du nouvel album Fire Music) de Danko Jones, qui se sont donnés corps et âmes à l'expérience et ont donné autant d'énergie qu'ils l'auraient fait devant un zénith – malgré un départ raté sur Wild Woman, que le leader Danko a immédiatement stoppé pour repartir du début. Une bonne claque qui donne immédiatement envie d'acheter l'album, et pour cause, ce sont les 3 tubes les plus Hard Rock de l'album qui nous ont été servis.

1 – Do You Wanna Rock ?
2 – Wild Woman
3 – Gonna Be A Fight Tonight

C'est après le tournage que l'on nous a donné l'occasion d'interviewer en privé le leader de Danko Jones, j'ai nommé... Danko Jones.
 

Salut Danko, alors, comment c'était de tourner pour Une dose 2 metal ?

C'était bien, très bien. Le truc cool quand on tourne une émission, c'est que ce n'est pas en live, donc on peut juste, tu vois, merder, comme s'est arrivé d'ailleurs, et le refaire. C'est vraiment pratique.
 

Ok, contente que ça t'ai plus alors ! Donc, vos influences vont de Kiss à Slayer en passant par Motörhead, et ce mélange donne Danko Jones. Comment pouvez-vous être si éclectique et le faire ressentir autant dans votre musique, plus particulièrement dans votre dernier album ?

Oh, tu sais, c'est bien plus que juste Kiss, Motörhead et Slayer, on ne peut pas être catégorisés dans un style musical. C'est plus profond que ça. Je veux dire.. classic rock, rap, indie rock, jazz même... C'est juste le fait d'écouter différents genres musicaux, et ne pas créer de barrières dans la musique. C'est juste le fait d'être ouvert, de ressentir beaucoup de musique, et de le faire ressentir dans ta musique. Tu n'es pas nécessairement obligé de l'entendre, mais il y a ces références, des références qui viennent du rap, du jazz, de l'indie, et tout ça dans tout ce que nous faisons, que ce soit dans le titre du morceau, dans le son, ou le riff...
 

Ton nouvel album va sortir dans quelques jours. Peux-tu nous le présenter ?

Il s'appelle « Fire Music », il y a onze morceaux, qui sont tous du Hard Rock. Il a été enregistré à Toronto l'an dernier. Eric Ratz l'a produit. Il a déjà produit des albums pour Billy Talent, Monster Truck et Cancer Bats. Donc on a travaillé avec Eric, on s'est beaucoup amusé, on s'est même éclatés.



 

Un DVD Live, ou un CD Live, est-il prévu pour cette tournée ?

Non.
 

Ça a le mérite d'être clair... Pourquoi n'avez-vous jamais sorti de DVD ou CD Live ?

Et bien on a fait un live en streaming sur spotify et on a fait un DVD documentaire sur le groupe, ainsi qu'un court métrage.. Mais ce ne sont pas des live je te l'accorde. Un DVD Live … pfff.. c'est demander à nos fans de nous regarder en DVD... Et quand moi, je regarde des DVD Live d'autres groupes.. Et ben je me fais chier. C'est pas qu'on veut pas, on veut juste pas faire un truc chiant. Quand tu sors un DVD, tu achètes le temps des gens. Et je n'ai pas envie d'acheter le temps des gens pour les emmerder. Quand je regarde un live, je me fais tellement chier que j'ai envie de pleurer. Assis devant un DVD... Alors que tu pourrais voir le groupe sur scène...

J'ai regardé beaucoup de DVD Live de groupes dont je suis fan mais à chaque fois je me demandais pourquoi je recommençais.
 

Je comprends. A propos d'acheter le temps des gens, il y a eu beaucoup de changements de style dans Danko Jones depuis My Love Is Bold. C'est vous qui avez changé, évolué, ou bien est-ce un choix marketing pour toucher plus de public ?

Ooooh je t'arrête, il n'y pas de choix marketing dans Danko Jones. Absolument pas. On ne pense pas comme ça. Je ne pense pas comme ça. On écrit juste des chansons. Quand on a commencé je ne savais pas écrire une chanson. Enfin, je ne sais toujours pas, mais quand on a commencé je ne savais même pas ce que c'était qu'un pont. Un putain de pont. Donc la différence que tu entends entre les débuts de ce groupe et maintenant, c'est simplement du progrès. De l'apprentissage. On a appris cette merde. On a appris à écrire des morceaux, et maintenant on a des chansons avec des ponts. Ça n'a rien à voir avec du marketing ou de l'audience. Les seuls changements, c'est qu'on est meilleurs avec nos instruments respectifs. Je ne pouvais pas jouer un solo de guitare quand j'ai commencé dans ce groupe. Mais maintenant je pense que je peux ! Et pour ce qui est du reste -parce que oui, il y a de vraies différences, je vois de quoi tu veux parler – c'est juste que l'on veut essayer des trucs. Par exemple, là, on voulait se la jouer à la ZZ Top, un de mes groupes préférés. Est-ce qu'on peut sonner comme ça ? Et certaines chansons du dernier album sonnent comme du Led Zeppelin. Et je trouve ça hilarant : un groupe, qui à la base était un garage band (parce que c'est ce qu'on était) sont maintenant, quelque chose comme 20 ans plus tard, capable de sonner comme Led Zeppelin. C'est vraiment marrant.


 

Que penses-tu de l'état actuel du Hard Rock ? De la nouvelle scène, etc ? Tu trouves que ça a changé depuis tes débuts en 1996 ?

A propos de la scène, ou de la musique.. ? Parce que la musique, elle est là, je veux dire, tous les hard rockers sont là, tous les grands, les Stooges, Kiss, Motörhead, Thin Lizzy, Black Sabbath, etc... Tous ses groupes sont là aujourd'hui. C'est vraiment un style musical où tout le monde est encore là, tous ceux qui ont écrit l'Histoire de ce style sont là. Alors n'importe quel nouveau groupe doit apprendre d'eux et juste écouter tous ces groupes, Kiss, Motörhead, AC/DC et Slayer...Et c'est ce qu'on fait. Et si les gens ne le réalisent pas, je n'ai pas nécessairement besoin de leur dire. Ni de leur citer tous les groupes que j'écoute. Je le ferais, si tu me le demandes, mais ce n'est pas vraiment important.
 

Justement, tu penses quoi de tous ces groupes qui restent sur scène pour toujours ? Pas de retraite dans le rock'n'roll ?

Et bien, je ne sais pas si je me retirerais un jour, il ne faut jamais dire jamais. Mais je comprends tout à fait ces groupes. C'est un sentiment très addictif d'être sur scène. C'est très intense. Les gens veulent sentir ça tout le temps. C'est comme une drogue. La meilleure des drogues.
 

Tu enregistres presque un album tous les ans et demis. Comment se passe la préparation d'un album avant de passer en studio ?

Plus précisément ça serait un album tous les deux ans parce que tu enregistres un album et ensuite tu tourne pendant un an et demi. Et après tu prends un mois tranquille. C'est comme ça qu'on fait, on prends du temps pour nous, des « congés ». Pendant ce temps, on ne se voit que deux fois par semaine. Ensuite, on écrit, pendant 3 ou 4 mois, et on a logiquement toutes les chansons. De là, on va en studio pendant 2 mois. Donc ça prends presque 6 mois, et ensuite il y a 6 mois de plus pour faire un clip, envoyer le single aux stations de radio, prendre les photos, faire faire la couverture de l'album... donc ça prends en gros deux ans et demi de faire un album et sa promo.
 

Okay, et au niveau de l'écriture des morceaux ? Qui s'en charge habituellement, et qui s'en est chargé pour cet album ?

Pff, l'écriture... il n'y a pas grand chose à dire, pour moi ce n'est pas une difficulté. Les gens ont l'air de penser que c'est un processus, un 'brainstorming' etc... On ne fait pas des réunions pour écrire des chansons. Il y a des groupes qui font ça, mais en fait, ils craignent. Les rock'n'roll n'est pas fait pour ça. Il est fait pour être spontané, et vécu sur le moment. C'est pour ça que c'est si excitant. Donc merde, donne moi juste une putain de guitare, et je t'écrirai une chanson. Ce n'est pas profond, ce n'est pas un truc compliqué. On a pas besoin de pensées profondes, c'est juste du rock'n'roll, connard. C'est de la musique simple !


 

De la musique simple ? Tu veux dire que c'est facile d'écrire du rock'n'roll ?

Une chose simple n'est pas une mauvaise chose. Ce n'est pas MAUVAIS d'aimer les choses simples. Beaucoup de gens sont attachés au fait de regarder au plus profond du rock'n'roll parce qu'ils pensent que la musique facile n'est pas bien. Ce sont des abrutis. Je trouve que les idées sont simples sont bonnes, elles devraient être prises en compte sérieusement, être écoutées juste parce que c'est facile à réaliser. Ça ne veut pas dire que ça sera toujours bon, attention ! Mais de la bonne musique est géniale, peu importe à quel point elle est simple. Tu sais, comme Sweet Jane ? Tu connais Sweet Jane de Lou Reed ? Putain mais tu entends à quel point ce morceau est foutrement simple à écrire ?! Oh, et tout le monde l'adore. Parce que c'est simple ! Je pense toujours que la simplicité est le meilleur. Je n'écoute pas non plus que de la musique simple. Mais j'aime des groupes comme AC/DC ou Motörhead. Bon, après, faut pas tout mélanger, simple ne veut pas forcément dire facile non plus. Si c'était si facile de faire du Motörhead, alors il y aurait un autre Motörhead. Mais ce n'est pas le cas. Il n'y en a qu'un. Tu vois ce que je veux dire ? C'est ça.
 

L'écriture, si j'ai bien compris, c'est un jeu d'enfant pour toi. Mais qu'en est-il du reste ? Tu as ton groupe avec les enregistrements, les tournées, les shootings... Et à côté tu trouves le temps d'animer des émissions de radios diffusées un peu partout dans le monde. Tu es superman, ou un truc du genre ?

Non, je sais juste gérer mon temps. Par exemple, je regarde pas beaucoup de séries TV. Et si je le fais, j'ai toujours deux ou trois ans de retard. Je viens à peine de finir Breaking Bad. Tu te rends compte ?! Là, maintenant, j'ai fini Breaking Bad. Tout le monde a déjà vu Breaking Bad ! Je ne connais pas le nouveau film à la mode, ou la nouvelle série. Quand j'ai du temps, je préfère faire des podcasts. C'est ce que je fais pendant le temps que les gens utilisent normalement pour jouer à des jeux vidéos ou regarder la TV. Ce n'est pas une mauvaise chose, tant mieux pour eux ! Mais voilà, moi j'ai peu de temps, je le gère bien, et j'ai mes moments off pour faire des podcasts et des trucs du genre.
 

Très bien, merci Danko, veux-tu dire quelque chose pour finir ?

Et ben, oui, notre album va sortir dans quelques jours, écoutez le si vous pouvez. Je suis sur twitter, instagram. Je suis assez présent sur les réseaux sociaux. Pas tout le temps non plus mais j'y suis souvent. Oh, je ne regarde pas mes messages sur facebook. Je devrais le faire, non ? Mais il y en a trop.. C'est impossible !! Des fois je regarde, et c'est toujours « Peux-tu m'envoyer un médiator stp ? » mais je ne peux pas faire ça ! Je l'ai fait une fois en fait, et je ne recommencerais plus jamais. Le gars m'a demandé de lui envoyer un CD dédicacé, j'ai accepté, et là oooh mon dieu le BORDEL. Où est ce putain de CD ? Le mec s'impatientait, je n'en sais rien putain, j'en ai aucune putain d'idée, demande aux services postaux. Twitter est taré aussi, je ne peux pas répondre à tous les tweets qu'on m'envoie. Surtout ceux-là : (Danko prend une voix de débile) « Hey, est-ce que tu passes dans ma ville pendant la tournée ? » Mec.. Regarde sur le site. Une fois, j'ai répondu. Un abruti à écrit (il reprend la voix de débile) « Tu n'es pas passé dans ma ville pendant la tournée. Tu ne nous aime pas ? ». Alors j'ai checké la tournée, et putain, devine quoi, on y était deux jours avant. Alors je lui ai répondu « On y était mec, tu n'es même pas venu, tu ne nous aime pas ? ». Par contre je réponds aux vraies question. Comme des questions sur les boutiques online, ou quand on m'informe de problèmes sur les mails etc, ça m'aide, je contact les webmasters. Enfin, désolé, c'était un sacré discours pour finir une interview. Merci et à la prochaine ! 

Merci à Danko Jones, à Roger et à toute l'équipe d'Une dose 2 Metal.