Chronique Retour

Album

19/01/15 - U-Zine

Sühnopfer

Offertoire

LabelThose Opposed Records
styleBlack Metal Médiéval
formatAlbum
paysFrance
sortiedécembre 2014
La note de
U-Zine
9/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Le one man band possède une architecture particulière que j'apprécie en musique, surtout lorsque le musicien multi-instrumentiste ne fait intervenir aucune aide extérieure dans le processus de composition. Lorqu'il y a plus d'une personne dans un projet musical cela implique des compromis... Le père Vikernes à l'origine de cette phrase n'avait pas foncièrement tort.

Quatre ans après son premier opus, Sühnopfer revient avec un nouvel album. Cette offrande musicale se manifeste par le biais d'odes menaçantes, épiques et guerrières. Comme Satyricon l'avait fait sur ses premiers albums, Ardraos s'inspire de l'obscurantisme du moyen âge et révèle à travers sept hymnes destructeurs la quintessence du mal. La musique ne s'apparente pas spécialement à celle de Satyricon, hormis peut être sur les structures sophistiquées. Elle coïncide plutôt avec les traits mélodiques d'un autre groupe norvégien, Ulver et son album Nattens madrigal: Aatte hymne til ulven i manden
Le sombre esprit derrière ce projet semble toujours aussi colérique, ce qui est compréhensible. Ardraos expulse sa haine subversive à la face d'un monde qui n'a guère changé depuis les temps anciens, sclérosé par des prédicateurs infirmes et des prophètes illuminés. 

Aujourd'hui, nous sommes de retour en notre Royaume de France, dans le terroir, là où les coups de fusil se perdent et où le gibier détale plus vite qu'une salve de blast beat. Ancré dans la France profonde, Ardraos brandit fièrement l'étendard de Sühnopfer et vient délivrer nos esprits corrompus. Aussi inespéré qu'attendu, Offertoirenous présente un Black Metal d'obédience médiéval, qui développe des thèmes sombres et mélodiques, faisant la part belle aux atmosphères glaciales et haineuses. La nouvelle offrande conserve les éléments qui animent son prédécesseur Nos Sombres Chapelles et progresse sur les terres d'un homme plus déchiré et venimeux qu'autrefois. 

Ardraos libère ses inspirations avec fidélité, à travers des titres puissants et organiques. Nostalgique des temps anciens, le Black Metal de Sühnopfer véhicule des émotions authentiques et vengeresses. Le one man band s'exprime et excelle dans l'art musical au gré d'hymnes rapides, intenses et poignants. Si Ardraos semble déchainé, il n'en demeure pas moins un musicien accompli, dévoilant dans ses mélodies finement ciselées une mélancolie salvatrice et salutaire. De cette œuvre malveillante s'extirpe des éléments lumineux comme des trames acoustiques folkloriques ou encore des chants grégoriens. Aussi, il m'est impossible de ne pas mentionner le chant, l'élément principal qui me fait une très grosse impression. Ardraos hurle à la mort et déclame ses textes à la manière de Skjeld de Nyktalgia. Quelle sincérité !! 

L'enregistrement artisanal d' Offertoire est en parfait adéquation avec les compostions. Ardraos sait mettre en valeur ses chansons grâce à une production équilibrée et naturelle. Ce n'est donc pas un hasard si l'on retrouve sur cet album une acoustique cohérente. Les guitares sont froides et acérées comme des stalactites. Le son de batterie demeure organique. Le chant maudit vient couvrir les cantiques tel un vent mortifère. L'ambiance froide et délétère est bien papable et s'immisce dans nos esprits. 

Sühnopfer nous expose un album de Black Metal cohérent en tout point. Offertoire est un cri strident dans la nuit, un écho lugubre et glacial dans une forêt brumeuse. Les sept chapitres qui composent cet opus prennent à la gorge et poussent à l'insurrection la plus sauvage. Si le Black Metal norvégien de la première heure vous convient, il est grand temps de vous procurer ce fragment de haine qui ne laisse aucune place à la compassion.

01. Introït - Saints Mystères
02. Sonnent les Aurisses (Montmorillon)
03. Les Légendes de l'Ours
04. Majestueux Repaire 
05. Chevalier Maudit
06. La Tour du Pendu
07. Messe des Morts

Les autres chroniques

Album

janv. 2007 U-Zine

Sühnopfer

L'aube des trépassés