Live reports Retour
mardi 3 avril 2012

Crucified Barbara + 404 Not Found

La Dynamo - Toulouse

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Une semaine pile après Obscura/Gorod et une semaine tout juste avant Korpiklaani/Trollfest, Toulouse fut le théâtre de la venue du combo suédois féminin Crucified Barbara. Alors que pour Obscura et Gorod, la foule était très dense dès le début des hostilités, le peu de monde présent devant la dynamo me fera me poser quelques questions … Le public extrême trop souvent décrié pour son irrégularité à soutenir la scène, me semble parfois bien plus fidèle que les fans « de passage » d’autres genres, mais qu’importe, puisqu’au cours du concert la Dynamo s’étoffera. Et pour ouvrir les hostilités, Première Pression, les organisateurs ont choisi la formation 404 Not Found.

404 NOT FOUND

Sans rentrer dans le débat stérile et l’enfoncement de groupe (car là n’est absolument pas le but de cet article), le public est, à mon sens, en droit de se questionner sur le bien-fondé de cette première partie. Car oui, pour ouvrir Crucified Barbara, les locaux officient dans … du punk vaguement anarchiste chanté en français. Quid de formation locale comme Rave Age, nettement plus rock’n’roll, moins jeunes peut-être mais tellement plus efficace … Si le choix est à mon sens contestable, je serai clair : je n’accrocherai pas une seconde à la musique.

En bref, un punk-rock faussement énervé et vaguement anacho-meché, avec pour seul gros atout un batteur impliqué et mettant l’ambiance, tranchant nettement avec la passivité notable des cordistes. Niveau chant, c’est en français, un choix osé, pas forcément gagnant mais la démarche est très respectable et se doit d’être soulignée. Quelques soucis de justesses au niveau de la voix, mais le punk n’a jamais été très exigeant sur la justesse. Quelques riffs sympathiques rappelant les écoutes du punk californien lors de nos adolescences. Bref, ce doit probablement être moi qui suis un gros frustré/blasé mais je ne comprends toujours pas la présence de ce groupe sur l’affiche (d’autant plus que la promo du concert a été fait en vitesse et rien n’indiquait la présence et surtout l’identité de la première partie).

Setlist 404 Not Found :
Intro
La Gueule En L’Air
Sangria
Imposable
404
12 Fuck You
L’Ouvrier
Truc Jej
Cetef
La Regogne et le Cinard
 

CRUCIFIED BARBARA

La Dynamo s’est quelque peu rempli depuis le début des hostilités et les fans ne cachent pas leur impatience de voir les Crucified Barbara. Quand on réalise que le groupe n’en est qu’à deux albums, on ne peut que rester admiratif devant la maitrise scénique du quartet suédois. Notons cependant que leur troisième opus est prévu pour l’été. Et scéniquement, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles sont à l’aise et savent tenir le public en respect. N’hésitant pas à échanger leurs places Klara et Ida font même jusqu’à haranguer la foule en montant sur les retours.

Pour beaucoup, c’est surtout vers Mia que les regards se tournent. Outre le fait que je trouve irrésistible la moue qu’elle fait en chantant, il faut reconnaitre que la brune sait y faire enchainant les paroles et solos sans gros temps morts. Au niveau de la setlist, le groupe nous sert un melting pot de ce qu’elles ont pu composer de mieux, de l’excité et du dynamique à l’image de l’excellent Play Me Hard, Sex Action ou Motorfucker, comme du plus calme avec la « presque-balade » Jennyfer. L’un des gros moments de leur set sera l’une des reprises de Motorhead, avec Killed By Death, rappellant qu’elles ont par le passé ouvert pour les anglais. Un court rappel de rigueur avec Rock’n’Roll Bachelor et le titre éponyme de leur premier album, et le concert s’acheve. Un moment de pur rock’n’roll qui a duré plus d’une heure et qui a donné l’impression que le temps nous filait entre les doigts.

Setlist Crucified Barbara :
Crucifier
Play Me Hard
Pain&Pleasure
Like the Devil
Bad Hangover
Jennyfer
Sex Action
Into the fire
Motorfucker
Killed by Death (Motörhead cover)
Losing the Game
------
Rock'n'Roll Bachelor
In Distortion We Trust
 


En definitive, un bien bon concert même si l’on aurait pu s’attendre à une première partie plus dans le ton donné par le rock’n’heavy des suédoises. Ceci dit, merci à Première Pression pour l’organisation et à Crucified Barbara pour leur puissance scénique !