Live reports Retour
mardi 29 novembre 2005 - U-Zine

God Dethroned + God Forbid + The Haunted

Nouveau Casino - Paris

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Fondé par les rescapes du naufrage du mythique groupe suedois At The Gates, The Haunted est l'un des groupes phares de la scene thrash en ce moment. N'ayant eu qu'un apercu de leur set sur l'immense scene du Spectrum de Montreal lors de la tournee tragique avec Damageplan, quelques jours avant le meurtre de Dimebag, j'avais donc hate de retrouver les cinq rageux du nord dans l'intimite du Nouveau Casino. Parisien depuis peu, je ne parvins a trouver la salle qu'apres multiples voyages en metro, mais enfin j'y etais...

C'est les hollandais de God Dethroned qui avaient la tache (souvent délicate) d'ouvrir le bal et le quatuor de Metal Blade n'a eu aucun mal a s'imposer. Jouant un Death agressif et mené par leur gigantesque chanteur chauve le groupe fut assez rapidement apprecie par le public parisien. Si la voix laissait un peu a désirer, les mélodies des guitares et la technicité de la section rythmique compensait largement cette faiblesse. God Dethroned envoya egalement des riffs bien lourds imposant des hochements de tetes a tous ceux qui pretaient l'oreille, et les harmonics des deux gratteux n'etaient pas sans rappeler (a nouveau) un certain D. Darell. Bref, une premiere partie comme on aimerait en voir plus souvent!

Un defi a relever, donc, pour les Americains de God Forbid qui jouaient a Paris pour la toute premiere fois. Cependant on ne trouvera surement pas plus imposant (en matiere de carrure au moins) que Byron Davis, leader de la bande de New Jersey et la barre etait sur le point d'etre elevee. Le metal puissant et efficace de God Forbid convint le public instantanement et la fosse s'abrasa pour ne plus s'eteindre. En support de leur dernier opus "Constitution of Treason", le groupe semblait decidement a l'aise sur scene et avec le public qui avait pourtant bien du mal a comprendre ce qu'ils leur disait... Sans importance, etant donne la puissance de titre comme Chains of Humanity ou Antihero. Les americains auront egalement le temps de preciser qu'eux non plus n'aiment pas beaucoup l'ami George a la maison blanche. Si ce groupe peux paraitre un peu repetitif par moments, leur prestation live est impressionante par son energie, et je sortais en nage de la fosse...

Apres une courte pause, The Haunted prirent enfin la scene devant un public conquis d'avance! L'intimite de la salle et la qualite du son ne pouvait que favoriser le set des suedois qui eclata sans tarder.La rage de Peter Dolving au micro et la qualite des musicien de ce groupe assurent un excellent concert et je ne fus pas decu. Jouant de nombreux titres de leur derniere galette Revolver sorti l'annee derniere comme My Shadow et l'excellent All Against All, Haunted joua un set sans faille, tout comme on l'attendais, et ravit les metaleux du Nouveau Casino, venus en majorite pour eux... Si certains se sont pris des coups involontaires dans la fosse, je dirais que... The Haunted made me do it....