Interviews Retour
dimanche 25 juillet 2010 - U-Zine

Cave Growl

Tritt (chant, guitare, cornemuse)

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Le Crosne Medieval Fest avait été un formidable tremplin pour de nombreuses jeunes formations de folk métal. C'est ainsi que j'ai pu découvrir Cave Growl, humble groupe de folk metal ultra festif qui aura mis le feu au pit !

Le temps passe mais les souvenirs restent, et c'est ainsi qu'arrive cet échange avec Tritt, membre fondateur de Cave Growl occupant le poste de chanteur/guitariste/cornemusier (rien que ça !).

U-zine : Bonjour Tritt ! Tout d'abord, en guise d'introduction, je te laisse présenter le groupe, les tenants et les aboutissants de votre histoire qui font ce que vous êtes aujourd'hui.

Bonjour, Cave Growl a été créé il y a de ça 8 années, après ma découverte de Finntroll et mes premiers accords distordus à la guitare. En effet c'était vraiment le tout début du folk metal et j'ai été tout de suite été conquis par ce style hors du commun au point de vouloir en monter un groupe. De nombreux line up foireux se sont succédé jusqu'à l'actuel qui est le seul à avoir vraiment réussi à faire décoller le groupe de part le talent des musiciens et leur entente mutuelle.


U-zine : Tu as confié lors d'une précédente interview que Cave Growl venait d'une d'une volonté de faire passer par la musique une sorte de "Grondement de caverne". Dis-nous en plus sur l'origine de votre nom !

Grondement de caverne est la traduction française de Cave Growl. A la base j'étais vraiment à fond sur Finntroll et leur ambiance Troll & Cavernes, donc j'avais envie d'un nom qui s'approche un peu de ça sans pour autant faire trop pompé. Cave Growl est ce qui sonnait le mieux donc on est parti là dessus.

U-zine : Si on se réfère aux visuels présents sur votre site web et votre myspace, on constate que l'image du troll est récurente. Te revendique-tu de la mouvance troll metal (Finntroll, Trollfest, ...) ?

Non, à la base en effet nous étions très axés Finntroll, mais au final même si notre logo représente un Troll, nos chansons et paroles sont plus tournés sur la fête et l'alcool que du domaine héroïque fantaisie auquel se prêtent les trolls et autres. Donc non, nous ne faisons pas du tout parti à ce mouvement, je pense que Cave Growl se rapproche plus du folk metal général comme Eluveitie, FolkStone, etc...
 

U-zine : Vous avez pour le moment sorti une démo "Demo From the Tavern" il n'y a que quelques mois. Avez-vous déjà des retours de fans ou de la presse ? Par ailleurs comment s'est passé la composition et l'enregistrement ?

Oui nous avons eu de très bon retour de cette démo que nous ne pouvons malheureusement plus presser faute de moyens. Elle a fait l'objet de plusieurs chroniques très positives. Cela nous fait vraiment de la peine de ne pas pouvoir faire face à la demande, mais c'est le risque lorsque l'on ne réclame pas d'argent. Concernant l'enregistrement, tout a été effectué chez moi dans ma cave grâce au matériel que j'ai acheté au fur et à mesure. Mon objectif était de pouvoir enregistrer quand je voulais et dans les conditions que je voulais d'une part, mais aussi d'avoir un son qui nous ressemble.

U-zine : Vous avez égalment sorti un split avec le groupe Nightcreepers "Quand la Gallia se dresse". Comment est venue l'idée ? Et quel lien vous uni avec Nightcreepers, avec qui vous avez eu des membres en commun et fait des concerts ensemble ?

Ce split est l'idée d'un italien qui tient un label amateur, appréciant grandement les deux groupes il nous a proposé de faire un split. J'ai personnellement joué une année au sein de NightCreepers, Vincent a été batteur dans Cave Growl un temps et leur second guitariste a de même joué dans Cave Growl, avant de partir sans prévenir dans de mauvaises conditions. Nous avons joué ensemble pendant le Crosne Médiéval Fest et d'autres dates sont à venir.
 

U-zine : A regarder le nom de vos chansons, "Something Drunk" ou "Tavern Addicted", on sent que Cave Growl lie musique folk et alcool. De plus, votre démo est en vente à 5 euros, ou contre un pack de bière !! Quel en est ta vision ?

En effet, l'alcool et plus particulièrement la bière fait partie intégrante de notre musique, à savoir que nous ne jouons jamais sobre et que même les enregistrements ont été réalisés avec une bonne dose de bière.

U-zine : Par ailleurs, vous proposez votre musique gratuitement sur votre site web et annoncez sur myspace "Cave Growl ne vit que pour la musique et non pour le profit !". Pourquoi ce choix dans un monde actuel baignant dans le profit à tout prix ?

J'ai fais ce choix longuement controversé par les autres membres du groupe car je suis persuadé qu'internet est le meilleur et probablement le seul moyen de faire découvrir un groupe amateur au reste du monde. De plus, je tiens à montrer que notre groupe cherche surtout à partager qu'à profiter. Je pense d'ailleurs que l'argent est la principale cause de baisse de qualité de la musique notamment comme des groupes tels qu'Eluveitie ou Finntroll, mais aussi In Flames, Children Of Bodom, etc... Pour finir sur cette question je dirais que le terme Folk à notre sauce signifie "Peuple" avant "musique celtique", à savoir que nous faisons notre maximum pour offrir un vrai spectacle à notre public : une prestation différente et riche à chaque concert.

U-zine : La mouvance folk métal et l'idéologie païenne est très à la mode en ce moment (Pagan Fest, Heiden Fest, Cernunnos, ...). Penses-tu que ce n'est qu'un effet de mode qui s'essouflera comme le métalcore ou le néo il y a quelques années ou qu'il y a des racines bien plus profondes ?

En effet, le "pagan" metal est très à la mode en ce moment. Il s'essoufflera si les grosses enseignes comme le Pagan et Heiden Fest s'obstinent à ne faire passer que les grosses têtes du genre Eluveitie, Finntroll, Ensiferum vu et revus... Heureusement que des petites associations telles que Battle'S Beer ou les Acteurs de l'Ombre préfèrent ramener des petits groupes bien moi connus mais tout aussi talentueux voir plus.

U-zine : Un de vos titre qui m'a le plus interpellé restera "Amon Boyard", qui mixe le style d'Amon Amarth au générique de Fort Boyard. Comment est venue l'idée, quelle est l'histoire de ce titre ?

Ce titre a été composé dans ma cave lors d'une petite soirée très alcoolisé en compagnie de Niko (alias Kergan). Le côté "pagan" de ce générique m'a donné l'envie de l'essayer sur scène, la réponse du public était unanime donc cette chanson risque de faire partie de notre set pour encore longtemps.


U-zine : L'intro "Into The Battle" comprend "Scotland The Brave" à la cornemuse, titre ultra connu en terme de cornemuse mais indémodable ! Avez vous un lien, ne serai-ce que culturel avec l'Ecosse ?

C'est bien Scotland the Brave en effet, nous avons une vraie volonté d'enrichir nos compositions avec l'esprit et les traditions celtiques qu'elles soient d'Ecosse, d'Irlande ou de Bretagne.

U-zine : Tu es à la fois vocaliste, guitariste et cornemusier au sein de Cave Growl. Comment fais tu le lien entre toutes ces rôles ? Sachant qu'il y a également du bouzouki, par exemple, comment intègres-tu ce genre d'instrument à votre musique ?

J'aime bien ce côté multi fonction des membres de Cave Growl, cela apporte un plus à nos prestations scéniques surtout si les instruments sortent de l'ordinaire. Mais c'est une réelle difficulté au niveau de la composition et de la logistique. A savoir qu'il est impossible d'utiliser une cornemuse si la chanson n'est pas dans la bonne tonalité. Ma façon de procéder est donc généralement de composer sur l'instrument le plus contraignant en premier et faire l'accompagnement ensuite.

U-zine : Vous avez eu l'occasion de vous produire sur les scènes de festivals comme le Crosne Medieval Fest ou au Breizh Metal Fest ou plus récement avec Arkona. Raconte-nous ton ressenti, l'ambiance, les bons moments live comme les pires galères ! Par ailleurs, que voulez vous transmettre sur scène ?

Le Crosne fest est de loin mon meilleur souvenir, aussi bien au niveau de la scène que du public, c'est un réel drame que l'association Battle'S Beer ne soit pas en mesure de recommencer pour les années futures... Notre concert avec Arkona ne m'a pas tellement laissé de souvenirs sachant que ce genre de gros groupes préfèrent rester entre eux plutôt que se mêler aux autres musiciens, chose qui me désole au plus haut point. Toutefois, le fait d'avoir vu le batteur d'Arkona en slip s'appliquer de la crème sur les parties génitales restera gravé dans nos mémoires. Nous voulons partager notre plaisir de jouer, de boire et de faire la fête à travers notre musique et je pense que cela se ressens aussi bien sur scène que dans la fosse.
 


U-zine : J'étais justement présent au Crosne Medieval Festival (où U-zine était partenaire) et j'ai retenu de votre prestation un set ultra festif, avec une très bonne ambiance et une phrase qui m'avais beaucoup marqué « Remerciement à Battle’s Beer pour ce putain de festival d’enculés !!! » que tu avait lancé en pleine euphorie ! Quels retours as tu eu de cette prestation où visiblement vous avez pris votre pied !

Les retours du Crosne étaient vraiment super, comme je l'ai dis plus haut se fut notre meilleur expérience sur scène, l'ambiance, le camp médiéval à côté, tout était parfait.

U-zine : Un peu d'actualité, si tu le veux bien. Le métal a essuyé des coups durs récement, comme la mort de grands noms tels que Ronnie James Dio, Peter Steel ou Paul Grey. Cela a-t-il eu un impact sur ta musique ou la manière de composer ?

Personnellement je suis totalement déconnecté du monde des grands noms du Rock, ainsi je ne connais même pas les noms que tu cites et cela ne me fait ni chaud ni froid qu'ils soient mort ou non. Cela dit je pense qu'étant donné leur célébrité apparente ils ont eu une vie que nous envions tous et il n'est donc pas nécessaire de les plaindre.

U-zine : Question habituelle mais inévitable : quel projets d'avenir pour Cave Growl ? Un label ? Un album à proprement parler ?

Nous cherchons actuellement un label, qu'il soit amateur ou pro afin de nous permettre de presser notre futur album qui sera bientôt prêt. Je n'ai malheureusement que très peu d'espoir d'en trouver un, auquel cas nous mettrons la main à la poche pour pouvoir le presser dans de bonnes conditions. En effet, nous tenons à donner un produit de qualité à notre public.

U-zine : Merci à toi de nous avoir accordé cette interview ! Je te laisse le mot de la fin, si tu as un groupe à nous faire découvrir, un message à faire passer, une marque de bière à conseiller ou une confession à faire, c'est le moment !

Puisque tu me le proposes, je t'invite ainsi que toute personne susceptible de lire cette interview de nous rejoindre sur la communauté Pagan/Black metal d'Ile-De-France et d'ailleurs le Pavillon Noir dont voici le lien : http://ledrakkarnoir.xooit.fr/ En espérant vous y croiser ! A bientôt !

Merci donc à Tritt de nous avoir accordé cette interview et de nous avoir fait partager sa vision musicale. Pour plus d'informations à propos de Cave Growl, n'hésitez pas à passer sur leur myspace ou leur site web.