Interviews Retour
mardi 5 septembre 2006 - U-Zine

Insomnium

Ville Friman

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Pour un fan de Death Mélodique, pouvoir poser quelques questions à un membre d’un groupe majeur de ce style est évidemment un grand honneur. Insomnium va prochainement sortir un nouvel album intitulé Above The Weeping World, l’occasion pour moi, de poser quelques questions via le mail à Ville Friman, le guitariste et songwriter du groupe légendaire Finlandais.

Bonjour,
Avant tout je tiens à vous dire que c’est un honneur pour moi de pouvoir poser quelques questions à un groupe si talentueux que j’admire au plus haut point.

- Ville Friman : Merci Beaucoup ! Et merci pour cette Interview !!

01. Pour commencer, peux-tu nous parler d’Insomnium et son histoire ? Comment le groupe en est venu à pratiquer du Death Mélodique ?
- Ville Friman : Nous sommes Insomnium de Finlande et nous jouons du Death mélodique. Notre line-up est le suivant depuis 2001 : moi-même à la guitare, Ville Vaïnni également à la gratte, Niilo Sevänen s’occupe de la partie vocale et de la basse et Markus Hirvonen est à la batterie. Nous avons fait deux albums avant Above The Weeping World. Les détails à propos de notre discographie sont disponibles sur notre site officiel http://www.insomnium.net .
- Pour tout te dire, le Death mélodique a toujours été la musique que nous aimions et évidemment, nous voulions en jouer de nos propres mains bien que nos influences principales aient été des groupes tels que Metallica ou bien Sepultura.

02. Que se cache t’il derrière le nom Insomnium ?
- Ville Friman : Il s’agit d’un mot latin ayant plusieurs significations, e.g. (c'est-à-dire) l’insomnie et le cauchemar. Niilo avait trouvé ce mot dans un dictionnaire latin. Ca sonne bien et sa signification est en parfaite alchimie avec l’atmosphère de notre musique. Surtout, quand nous sommes allés en studio d’enregistrement pour la première fois, nous devions posséder un nom et Insomnium est né.

03. Avec vos deux premiers albums, Insomnium s’est imposé comme étant un groupe majeur en matière de Death Mélodique. Pourtant, même aujourd’hui, le groupe reste underground par rapport à la scène métal. Pourquoi selon vous ?
- Ville Friman : Bien, je pense juste que de nos jours, il y a tellement de groupe, que c’est difficile de faire la différence et d’obtenir un plus grand succès. Je pense que Candlelight Records a fait beaucoup d’effort pour ce nouvel album et pousse vraiment la promotion de façon à ce qu’un maximum de personnes aient des nouvelles de nous dans divers médias. Espérons que les choses changent et ainsi, nous pourrons compter sur les groupes majeurs du Death Mélodique à l’avenir.

04. A l’écoute du nouvel album, on peut être dérouté à cause notamment de l’arrivée de parties Thrash dans divers morceaux. Est-ce que cela fait parti de l’évolution du groupe ou juste d’une envie de ne pas sonner comme sur les albums précédents ?
- Ville Friman : Je pense que c’est en partie à cause de ça. On ne voulait pas sonner de la même façon et cette fois ci, nous voulions un rendu plus agressif et rapide pour ce nouvel album. D’un côté c’est un développement puisque nous avons mieux appris à maîtriser ces parties Thrash avec ce nouvel album.

05. Un des gros changements sur le plan promotionnel pour la sortie du nouvel album, est cette vidéo de Mortal Share Disponible déjà depuis un moment. Celle-ci a beaucoup de succès. Pourquoi n’aviez vous pas utilisé ce moyen de promotion pour l’album précédent ?
- Ville Friman : Candlelight Records n’a pas voulu que nous fassions de vidéo après Since The Day It All Came Down, si je me rappelle bien. Cette fois-ci, nous voulions vraiment faire une vidéo parce que sa valeur promotionnelle est énorme et d’après les réactions des personnes, c’était un très bon choix. D’ailleurs, la vidéo a été dirigée par Jussi Lindgren www.jussilindgren.com et nous sommes très reconnaissants envers lui et à tout le service d'équipe parce que le résultat final est tout simplement étonnant ! Particulièrement si vous considérez le bas budget que nous avions eu. Bien sûr, tirer des vidéos n’est pas bon marché, alors au final, tout est entre les mains de la maison de disc.

06. Une des caractéristique de Insomnium est de posséder un son très personnel dans un style pourtant surpeuplé par des groupes qui sonnent de la même manière. Quel est vôtre secret pour donner tant d’émotions avec vos mélodies?
- Ville Friman : Nous travaillons juste très dur afin de garder nos niveaux élevés et surtout nous veillons à ne pas faire dans l’à peu près pour tout ce qui concerne notre travail. Tout doit être dessus-entaille. Comment faisons nous ces mélodies ? Moi-même je ne peux l’expliquer… Nous jouons et composons des musiques et les mélodies suivent de façon naturelle. Mais je suis honoré si vous pensez que nous avons notre propre son.

07. Depuis un moment, beaucoup de groupes de qualité provenant de Finlande font parler d’eux. Je pense à Mors Principium Est et Omnium Gatherum. Penses tu que la Finlande est entrain de créer une nouvelle vague marquant le renouveau de la scène Death mélodique en apportant une touche de modernité ?
- Ville Friman : Bien, c’est possible. Les groupes Finlandais sonnent différemment par rapport aux groupes Suédois. Nous verrons !

08. Prochainement, vous allez partir en tournée à travers l’Europe. Si je ne me trompe pas, il s’agit là de la première grosse tournée d’Insomnium. Est-ce que le fait d’aller défendre vôtre musique à l’étranger est une évolution pour vous ?
- Ville Friman : Oui, il s’agit là de notre première grande tournée à travers l’europe. Et ouais, c’est une progression car désormais nous pouvons obtenir plus de fans à l’étranger par nos prestations live dans toutes les grandes villes d’Europe.

09. Un petit mot sur l’art work de Above The Weeping World, celui-ci est plus sombre que celles des pochettes précédentes. Que vouliez vous exprimer par rapport à ce changement ?
- Ville Friman : Tu as tout à fait raison, ce nouvel album est plus sombre que les albums précédents. Cette progression ne comporte rien de calculée, ça c’est fait de façon naturelle. Nous avons écrit l’album de la façon dont nous l’avions toujours fait. Cette fois-ci, c’est un peu plus sombre, je pense que nous étions dans un esprit plus noir à un certain point du processus d’écriture ;)

10. Si vous deviez faire un résumé de Above The Weeping World et parler de ses défauts et qualités. Que Diriez vous ?
- Ville Friman : 9 chansons de pure qualité sans défauts ;)

11. Quelles sont vos sources d’inspiration en tant que musicien et individu ?
- Ville Friman : Selon moi, la créativité requise lors des phases d’écritures provient de diverses cultures musicales et de bien d’autres choses. Il est toujours difficile de voir d’où provient votre inspiration mais il y a certainement une « humeur créatrice » dans laquelle vous devez entrer pour pouvoir faire de la musique. Étonnamment, j'entre habituellement assez facilement dans ce mode avec la gueule de bois ;) ou bien quand je suis inspiré par d’autres musiques.

12. D’après vous, comment un groupe pourrait t’il apporter quelque chose de nouveau à la scène métal actuelle ?
- Ville Friman : Insomnium n’est intéressé que par la bonne musique et je pense que les gens sont de plus en plus intéressés par cette musique parce qu’il y a terriblement plus de merde que de bonnes choses dans les étagères des maisons de disc. Je pense qu’un groupe n’a pas besoins de faire quelque chose de nouveau ou changer de visage encore et encore pour acclamer son existence. Si vous faites la musique de votre cœur, que vous réussissez dans ça et que vous vous introduisez mieux que 100 groupes qui font tous la même chose et essaient d’aller vers le haut dans l’échec. Alors ma réponse est : plus de bonne musique.

13. Qu’est ce qu’Insomnium voudrait faire évoluer/changer à l’avenir ?
- Ville Friman : L’évolution est une théorie scientifique que j’essaie de comprendre pour la thèse que je travail actuellement. En ce qui concerne Insomnium, je préfère parler de progression. Mais dans un sens, évolution est un meilleur terme parce que pour notre musique, il n’y a jamais eu de direction pré dictée. Je pense que nous ne savons pas quelle direction prendre avant d’entamer la procédure même de composition.

14. Quels conseils donneriez vous à un jeune musicien qui rêve de fonder un groupe tel que Insomnium ?
- Ville Friman : Travailler dur, avoir des buts réalistes et essayer de les atteindre. Ne jamais croire que c’est facile parce qu’il faut facilement 10 ans pour arriver au niveau Européen (Insomnium aura 10 ans l’an prochain). Je suggérerais également d’étudier ou travailler en même temps parce que le changement permettant de vivre pleinement de cette passion est plus ou moins comme le gain de la loterie.

15. Avez-vous d’autres occupations en dehors de Insomnium ?
- Ville Friman : Oui nous tous, travaillons et étudions actuellement. Je travail à l’université et fais ma thèse de Ph.D. en écologie évolutionnaire. Ville Vänni (l’autre guitariste) travail en tant que docteur et se spécialise pour devenir chirurgien, Niilo Sevänen (basse et chant) étudie l'histoire culturelle à l'université et Markus Hirvonen (notre batteur) étudie la loi et la technologie environnementale également à l'université.

16. Voulez vous rajouter quelque chose pour vos fan ou autre chose ?
- Ville Friman : Merci pour cette interview et venez nous voir à nos concerts ! Maintenant vous avez l’occasion de commander le pack contenant notre nouvel album plus un T-shirt pour seulement 22.9 €. Le lien est disponible sur notre site www.insomnium.net et vous pouvez le commander partout dans le monde ! Les cartes de crédit et paypal sont acceptés. A bientôt sur la route !

Un grand merci à Ville Friman pour avoir répondu avec intérêt à mes quelques questions ainsi qu'à Alexis et Pauline.