Interviews Retour
mardi 23 mars 2004 - U-Zine

Killswitch Engage

Howard Jones + Adam Dutkiewicz

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Killswitch Engage, à l'égal de Chimaira fait parti de ces groupes de "New Way Of American Heavy Metal" qui montent. Fort d'un troisième album, le second chez Roadrunner mais c'est surtout le premier où Howard Jones (chant) chante !
De passage à Paris pour une journée promo, U-zine ne recule devient rien en interviewant Adam (guitariste et producteur) et Howard pour interview des plus pittoresques...

U-Zine : Vous venez de finir d'enregistrer votre nouvel album, qu'en pensez-vous ?
Adam : Il est enfin fini ! (ils se mettent à rire) J'en pouvait plus de me retrouver avec ces gars (en montrant Howard).

J'en déduit que l'enregistrement de l'album ne fut pas facile ?
(Ils se regardent et explosent de rire).
Adam : Ce fut le pire moment de ma vie.
Howard : On a passé beaucoup de temps ensemble... Mais nous étions tous proches, donc ce c'est bien passé. Malgré ce que peut raconter ce "asshole".

Adam, tu as dit qu'écrire cet album fut beaucoup plus stressant que pour le précédent. Pourquoi ?
Adam : Extrêmement... En effet, n'avons pas arrété de tourner entre l'Ozzfest l'été dernier et pleins d'autres choses aux Etats-Unis. Nous nous sommes donc retrouver en studio avec peu de temps pour enregistrer 6 ou 7 morceaux. On a donc fait des démos très rapides et travaillé trés trés dur !

Une autre question pour toi Adam, n'est-ce pas trop difficile d'être à la fois musicien et producteur ?
Adam : Oh mon dieu, si ! Je n'ai pas de mot pour le décrire, mais c'est si éreintant de devoir à la fois vérifier que les ingénieurs du son font du bon boulot tout en vérifiant que les morceaux sonnent bien ! C'est si dur de devoir tout gérer en même temps... Mais ce c'est quand même bien passé...

Pourquoi avoir choisi ce titre "The End of Heartache" ?
Adam : Je l'ai choisi.. J'ai écrit les morceaux... Et c'est venu comme ça, il n'y avait pas de raison particulière, pas de message derrière ce titre.

Mike D'antonio a réalisé la pochette, saviez-vous quelle ressemblez beaucoup à celle du nouveau 36 Crazyfists ?
Adam : Ohoh... (rires)Nous y voilà... Les deux ont un coeur.
Howard : On est allé voir le groupe pour régler ce problème. Mike a eu l'idée il y a bien longtemps, il ne connaisait pas encore celle de 36 Crazyfists.
Adam : Mais les 36 sont nos amis, on en a donc parlé avec eux pour leur demander ce qu'on faisait... Et vu qu'on avait prévu cette pochette depuis longtemps, cela ne les a pas géné.

Howard, tu as écrit les paroles de "The End Of Heartache", de quoi parlent-elles ?
Howard : J'ai essayé d'écrire certaines d'entres elles d'une manière très positive. Elles sont donc porteuses d'espoir. C'est, aujourd'hui, la seule manière façon d'attirer des filles (rires).
Mes paroles conseillent aussi de ne pas perdre confiance en soi et d'être soi-même.

Et d'où te viens ton inspiration ?
Howard : D'un peu partout. J'en ai écrit certaines en tournée ou encore chez moi, puis je les ai réécrites en studio. Je met ce qui me vient en première inspiration puis parle de mon expérience et ça marche assez bien.

Pourquoi avoir choisi d'ajouter un de vos nouveaux morceaux "When darkness falls" sur la BO de Freddy VS Jason (sorti l'été dernier) ?
Adam : Nous avions écrit quelques morceaux pour notre nouvel album et lorsqu'on nous a demandé de faire parti de cette Bande Originale, on a décidé de mettre un de nos nouveaux titres, pour ne pas décevoir nos fans.

Lorsqu'on écoute votre nouvel album, on est frappé par le morceau "Inhale" ... Pourquoi avoir mis ce titre ici ?
Adam : tu as été surpris par ce titre ?!

Bien sur, une balade mélodique au milieu de l'album ca fait toujours étrange !
Adam : Ce n'est pas la première fois qu'on fait ca... Je pense qu'il faut savoir faire une pause au milieu d'un album pour que l'auditeur puisse apprécier tout le CD, sinon il sature !
Tu ne peux pas avoir que du "bruit" dans un album, ce morceau fait office de halte avant que ca ne reprenne de plus belle !
Howard : Elle permet de reprendre son souffle. Et puis notre musique est inspirée de différents éléments pas frocément brutaux. C'est agréable de faire quelque chose de différent.

Vu que vous avez l'air en forme et si complice, vous avez une anecdote à me raconter lors de l'enregistrement de The End Of Heartache ?
Adam : Hum ... Ce n'est pas facile, tu as une idée Howard ?
Howard : Non...
Adam : Ah si ! (écroulé de rires) Lorsque nous étions entrain de mixer l'album, nous avons fait un concours de celui qui mangerait le plus de piment rouge. Nous avions tous la langue brulé au quatrième degré, ça c'était marrant !!!
Howard : (part dans le fou rire général) et nous avons été totalement malade les jours qui ont suivi...
Adam : Oh oui... Nous avons même eu une diarrhée explosive... (rires aux larmes)

Howard, depuis ton arrivée a Killswitch tu t'es sérieusement amélioré au chant, on te sent plus sur de toi.
Howard : Oui, j'ai du faire des progrès. Car j'ai été obligé de chanter comme je ne l'avais encore jamais fait auparavant.
Adam : Les concerts l'ont sérieusement amélioré.
Howard : Je fais de mon mieux, mais ce que je fais n'est pas facile à faire. Par dessus tout, je dois faire varier les tons de ma voix. (Adam limite de façon caricaturale). Mon but est de surprendre le public... C'est tout !

Vous venez d'enregistrer votre nouveau clip, vous pouvez nous en dire quelque mots ?
Adam : On a été attaqué par un serpent à sonnettes. Ces flippants ces sales bêtes... Je me souviens encore de son regard...

Howard : Mais personne n'était au courant de 9a !
Adam : C'est une vidéo... Et je suis sur que beaucoup de gens vont l'aimer. On s'est vraiment amuser à la tourner.
Howard : On ne sait pas encore ce que ca va donner, tout était désordonné quand on est parti... Mais elle devrait être finie et sera disponible vers la fin du mois d'Avril je pense.

J'ai vu que vous aviez tourné une petite vidéo pour souhaitez une joyeuse St valentin a toutes les femmes...
(fou rire général)
Adam : Tu l'as vu ?! On a tourné ça pendant l'enregistrement de l'album et on l'a posté sur Roadrunner. C'était un message pour tous nos fans et en particuliers les jeunes femmes, a qui je dédie à nouveau ce message...
Howard : C'était illarant...

Vous allez bientôt tourner avec In Flames. Quels sont vos sentiments de pouvoir recommencer à écumer les salles ?
Adam : Notre tournée avec In Flames ? C'est un groupe suèdois incroyable... Ca va être fou de rejouer devant nos fans surtout avec ce groupe car les membres sont sympa. On est vraiment, vraiment impatient de partir en tournée avec ces... mecs suèdois...

Puis vous allez enchainer avec une tournée européenne, quand aura t'on le privilège de vous voir ?
Adam : On sera là en juin. On devrait venir jouer en France aussi.
Howard : On aime beaucoup la France, l'accueil des francais lors du Roadrage Tour 2002 fut vraiment excellent.

Vous allez jouer durant cette tournée avec Chimaira, Lamb Of God..
Adam : Shadows Fall aussi.

Exact... Que pensez-vous de Chimaira, ce petit groupe de Cleaveland qui ne cesse de monter et qui tourne actuellement avec Slipknot et Fear Factory ?
Adam : c'est un super groupe. J'adore les voir jouer et ils jouent un bon thrash.

Apparament, vous aimez bien la France... Que pensez-vous du public européen ?
Adam : Lorsque nous sommes venus jouer pour la première fois ici, l'accueil fut très bon. Beaucoup de gens connaisaient nos morceaux, on a vraiment été surpris ! (il crie)
Ces mecs connaissent parfaitement notre musique.
Howard : Et le public était chaud... Ils étaient stupides... Mais dans le bon sens (rires).
Adam : C'est toujours un plaisir de jouer en Europe, et j'ai hâte de recommencer.

Tu parles de votre précédente tournée en Europe, qui était votre première tournée Européenne. Pensez-vous que cela a rendu KsE plus célèbre outre-mer ?
Adam : Je ne sais pas si ca été le déclencheur.
Howard : L'Europe est un endroit très agréable et nous nous sommes beaucoup amusé.
Adam : J'adore l'Europe
Howard : Le public est plus ouvert ici, chacun se fait découvrir des trucs. Les européenes ne sont pas bornés comme le sont les Américains.
Adam : "Tu trouves ça bon ? Et bah, achete-le"... Voilà ce qui se passe. On a pas forcément besoin d'être célèbre pour pouvoir être apprécié et vendre...
Ici, il n'y a pas au tant de best-of à la con comme aux Etats-Unis avec le best of, nouvelle pop etc... Et vous ne produisez pas des artistes comme Britney Spears ou Justin Timberlake !

En tant que musicien, que pensez-vous du téléchargement sur internet ?
Howard : C'est diaboliquement utile...
Adam : C'est bien parce que les gens prennent ta musique et écoute ce que tu fais. Mais c'est mauvais car les gens ne te soutiennent plus... C'est ca le grand problème !
Howard : C'est vraiment désagréable lorsque quelqu'un vient te voir et te dis "Je viens de télécharger votre nouvel album, il est génial !" alors qu'on est toujours entrain de bosser dessus. Je me suis dit "Wahou, notre CD est déjà sur le net alors que nous n'avons pas encore tout fini...". C'est donc néfaste !

Saviez-vous que Roadrunner Records et Ferret Music, votre premiel label, ont signé un accord afin de distribuer les artistes Ferrat via Roadrunner ? Qu'en pensez-vous, sachant que votre premier EP était disponible chez Ferret...
Adam : C'est très bien pour ces groupes ce deal avec un label tel Roadrunner car cela va les aider. Il y a pleins de bons groupes sur ce label, de groupes impressionnant qui vont pouvoir être distribué plus facilement.


Howard , où en est tu avec Blood Has Been Shed, ton autre groupe... ?
Howard : c'est toujours d'actualité... J'ai fait une tournée avec eux deux semaines avant de venir ici (début mars). C'était une petite tournée aux Etats-Unis... Le groupe marche donc toujours !

Merci pour tout, voulez-vous dire un dernier mot pour vos fans français ?
Adam : Venez nous voir jouer et vous allez prendre votre pied
Howard : Venez nous voir jouez car nous allons nous amusez tous ensemble (rires).

Un grand merci à Karine de Roadrunner Records.