Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Diapsiquir + Peste Noire

Rats des villes VS Rats des champs

LabelLa Mesnie Herlequin
styleMétal Noir
formatSplit
paysFrance
sortiejuillet 2014
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Cet été le Rat des Villes
Invita le Rat des Champs,
D'une façon fort civile,
A un split sale, noir et gerbant.

Sur un vinyle d’infamie
Leur art noir se trouva mis.
Je laisse à penser la lie
Que répandirent ces pourris.


Rats Des Villes VS Rats des Champs, on ne pouvait trouver meilleur titre pour ce split réunissant Diapsiquir et Peste Noire : Le banlieusard contre l’ermite en campagne, les groupes les plus sales de notre Black Metal ! Totalement opposés idéologiquement mais qui se rejoignent par une certaine vision de l'art du métal noir. Pourtant, leur association n'est pas si évidente car même si Famine a déjà avoué apprécier Diapsiquir. De l'autre coté, ce n'est pas forcément réciproque, Toxik ayant déjà fait part d'un certain rejet pour le K.P.N.

Seulement quand Diapsiquir annonce un split, pour avoir un ensemble cohérent, il n'y a pas 36 solutions et le KPN est l'un des rares choix d'union axiomatique. Nous voici donc avec un split regroupant les deux artistes Black Metal les plus intéressants musicalement et infréquentables socialement, disponible uniquement en vinyle avec poster A2 et stickers à coller dans une rame de métro ou sur le panneau stationnement interdit de la place de l’église, selon votre situation.

Rat Des Villes

Commençons donc par le coté Diapsiquir, quitte à plonger la tête dans la tourbe, autant y aller franco d'entrée! On entame donc ce split par Javel, qui, à défaut d'aseptiser la musique des Parisiens va nous brûler les muqueuses et nous foutre en dyspnée! Musicalement, on s'éloigne on reste sur ce qui nous a été proposé sur A.N.T.I, à savoir que ça lorgne vers un hip-hop dévoyé, voire une sorte de (a)variété de Satan tel que proposé par le groupe en live. Toxik vomit son fiel et sa haine qu'il tente de nous rentrer dans le cerveau sous les coups de saccades ou de nous noyer dedans comme sur ses passages electro plus rampants et visqueux avant de terminer sur un passage instrumental plus lugubre.

Comme pour parachever cette orientation chanson française STN, Diapsiquir nous propose une reprise de Nicolas de William Sheller, et si l'original dégage déjà quelque chose de très triste, l'aura Diapsiquirienne va envelopper le titre de sa crasse pour le vicier jusqu'à l'os et en faire ressortir une atmosphère totalement malsaine propre au groupe.

Rat Des Champs

Que ceux qui pensent qu'ils vont retrouver là le coté exubérant et fourre-tout musical des dernières sorties ou encore l'humour qu'on pouvait trouver ça et là, passent leur chemin, seul l'accordéon peut servir d'accroche aux nouveaux fans du Kommando Peste Noire. Ici, sur ce Dans Ma Nuit, c'est un bref retour aux sources où tout n'est que noirceur flirtant avec la folie. Avec une production assez raw, Famine pose sur son Black Metal infâme et sordide des paroles très personnelles, limite autobiographiques pour accoucher dans la douleur d'un de ses meilleurs titres, morceau de 7 minutes s'enfonçant au fur et à mesure dans le spleen, vous prenant littéralement aux tripes et vous laissant au seuil d'un dérèglement mental.

On termine la descente sur une interprétation très Peste Noiraude de la fable de Jean de La Fontaine « Le Rat des Villes Et Le Rat des Champs » qui donne ici son nom au split. Si l'exercice de reprendre poèmes et autres monuments de littérature française est un classique chez Peste Noire, ici, le choix de Famine peut surprendre tant il nous a habitué à des auteurs un peu plus pétés (Verlaine, Baudelaire...) mais au vue des deux artistes présents sur ce split, il ne pouvait y avoir choix plus pertinent.


Split parfait pour faire patienter en attendant les prochaines sorties des deux groupes, ce Rat des Villes Vs Rat des Champs nous offre du Diapsiquir dans la lignée de ce qu'on a pu entendre auparavant, surtout si on a eu la chance de les voir en live tandis que Peste Noire se permet une petite escapade à l'ancienne pour un titre d'une rare mélancolie.

En outre, cette association entretient aussi la folle perspective d'une utopique tournée entre les deux groupes, qui serait parfaite. Enfin, jusqu'à ce qu'ils se foutent sur la gueule.



Diapsiquir
Face "Rats Des Villes"

1.Javel
2Nicolas

Peste Noire
Face "Rats Des Champs"

1.Dans Ma Nuit
2.Le Rat Des Villes Et Le Rat Des Champs