Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Clutch

Earth Rocker

LabelWeathermaker Music
styleStoner/Rock
formatAlbum
paysUSA
sortiemars 2013
La note de
U-Zine
9/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Alors qu’il a fallu quatre ans pour Neil Fallon et les siens pour enfin accoucher de la suite du bon « Strange Cousins From The West », j’aurai mis presque une année pour me décider d’écrire la chronique de cet album qui aura illuminé 2013.
Alors que le groupe avait calmé le jeu depuis la machine à tube « Blast Tyrant », les américains clamaient l’envie de revenir à une musique bien plus véloce, rock et directe.
Pari tenu pour les originaires du Maryland, « Earth Rocker » revient à l’essentiel et pourrait être clairement une suite au phénoménal « Blast Tyrant ».

Quoi de mieux que le titre éponyme pour imager mes propos ? « Earth Rocker » pose les fondations de l’album avec une structure classique mais bougrement efficace. On y retrouve tout ce qui a fait le succès de Clutch : des couplets dégoulinants de groove à un refrain implacable scandé par un Neil Fallon plus en voix que jamais.
Dans le même esprit que ce premier titre, « Crucial Velocity » (si bien nommé) nous met une claque monumentale, rarement Clutch a sonné aussi sauvage. Tim Sult balance des riffs tranchants sur un rythme infernal imposé par la paire Gaster/Maines qui fait encore parler le groove. La barre est haute et la pression ne va pas tomber de si belle si l’on en croit les « Mr. Freedom » ou encore le tube « D.C. Sound Attack » qui deviendra à coup sûr un incontournable en live. Des rythmiques imparables qui font naturellement secouer les fesses suivies par Fallon à l’harmonica, un refrain qui fait mouche ou encore un break surprenant à la cowbell, ce titre est un réel hymne au rock.
On attend toujours la chute de tension, mais elle n’interviendra qu’après le furieux « Unto The Breach » avec l’excellente acoustique « Gone Cold » aux sonorités blues. Un petit bijou dans la droite lignée des versions acoustiques de « Basket Of Eggs » ou encore « Tight Like That ».
La pression est retombée, mais de nouvelles bases sont posées avec ce titre. Il introduit à merveille une seconde partie d’album peut être moins efficace mais tout aussi bonne que la première. « The Face » (un de mes titres favoris de l’album) montre un Clutch bien plus posé mais pas moins intéressant. Un titre qui monte en puissance tout au long de sa durée où Gaster montre toute l’étendue de ses talents derrière les fûts ou encore Neil Fallon sûr qui l’âge ne fait que bonifier sa voix.
« Book, Saddle, And Go » et « Cyborg Betty » sonnent comme le Clutch que on a déjà pu le connaître sur « Robot Hive/Exodus » ou encore « Blast Tyrant ». « Cyborg Betty » est d’ailleurs proche d’un « Burning Beard » sur sa rythmique, de bons titres mais qui n’arrivent pas au niveau des deux derniers : « Oh Isabella » et « The Wolfman Kindly Requests… ».
Le premier montre à quel point Tim Sult (à défaut d’avoir du charisme) est un excellent compositeur. Cet homme a un jeu réellement varié et il sait se renouveler en permanence, bien que l’on reconnaitrait sa patte entre mille. « Oh Isabella » est mélancolique à souhait et c’est ce qui fait son charme. A l’opposé total de « The Wolfman Kindly Requests... » qui vient clôturer un album de la plus belle des manières. Tout ce qui caractérise Clutch se retrouve dans ce titre : rythmique imparables, lignes de chants endiablées et encore une fois ce groove infernal emmené par un Jean Paul Gaster dont le talent n’est plus à prouver.

Difficile de passer outre le « track by track » pour vous parler de cet album, qui vous l’aurez comprit, m’a totalement conquis. « Earth Rocker » est la bombe que l’on attendait de Clutch après un « Strange Cousins From The West » bon mais à qui il manquait une bonne dose d’adrénaline. « Earth Rocker » fait partie de ces albums faciles d’écoutes mais dont on ne se lasse pas si facilement finalement, une réussite.

1. Earth Rocker
2. Curcial Velocity
3. Mr Freedom
4. D.C. Sound Attack
5. Unto The Breach
6. Gone Cold
7. The Face
8. Book, Saddle, And Go.
9. Cyborg Betty
10. Oh Isabella
11. The Wolfman Kindly Requests...