Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Turisas

Stand Up And Fight

LabelCentury Media
styleBattle Metal
formatAlbum
paysFinlande
sortiefévrier 2011
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Etre chroniqueur avec un genre bien précis associé, ça a parfois du bon ! Autant pour certaines grosses sorties mainstream nous sommes plusieurs à nous battre, ce qui peut donner des chroniques comme le dernier Metallica où tout le monde a rédigé son propre avis sur l’album. Mais pour certains groupes, certes reconnus, dans un genre bien précis (en l’occurrence, pour ma part, il s’agit du folk metal), il n’y a parfois aucune lutte pour récupérer le bébé et s’occuper de la chronique. Pourtant si pour certains les batailles sont épiques, il en est évidement de même pour Turisas !

Et il faut se dire qu’il y a déjà 4 ans qu’est sorti The Varangian Way, leur second opus après un excellent démarrage par Battle Metal en 2004. Avec ce tout premier album, le groupe avait défini un tout nouveau genre musical, évidement très épique renforcé par des arrangements au clavier et étant fortement influencé par les musiques de films dans le style des Gladiator, Ben Hur ou toute autre fresque épique !

Stand Up And Fight, la mouture 2011 du groupe n’est que le 3ème opus de la formation finlandaise en 14 ans d’existence (peu comparé à certains groupes). Le groupe nous a toujours habitués à des albums débutant sur les chapeaux de roues avec une mélodie ultra épique d’entrée. Et ici, on ne dérogera pas à la règle. Exit les intro foireuses au pipo, les p’tit oiseaux cuicui et les p’tits écureuils de beaucoup de groupes de folk (qui ont tendance à me taper sur le système tellement c’est cliché), ici, c’est du direct. Par ailleurs, les notes des 15 premières secondes ont tendance à me faire penser aux compositions du compositeur Antonin Dvorak et de sa Symphonie n°9 dite « du Nouveau Monde » (pour les curieux, écoutez le mouvement n°4, ça vaut son pesant d’or).

Ce titre d’ouverture, The March Of The Varangian Guard, est par ailleurs l’un des meilleurs de l’album : épique (oui, je sais, ce mot revient souvent, mais Turisas c’est épique !), un refrain facilement gueulable en concert, il ouvrira très probablement la setlist de la futur tournée, au plus grand bonheur des fans ! Autre titre marquant, Hunting Pirates et son ambiance maritime renforcée par une mise en avant de l’accordéon. Le second point d’orgue de l’album se trouvera avec le titre éponyme : Stand Up And Fight dont le refrain, facilement mémorisable sera scandé par toute une horde de fan lors des prochains live. Ce titre avait d’ailleurs déjà filtré sur le net depuis quelques temps puisque sorti il y a quelques mois sous forme de single (le groupe étant fan de single, dont l’un des meilleurs restera Rasputin et sa reprise de Boney M).

Cependant, au bout de quelques écoutes, quelque chose se fait sentir. Sur les précédents albums, le groupe avait utilisé les orchestrations avec parcimonies et doigté pour renforcer le coté guerrier et épique de ses compositions. Ici, on a presque l’impression à l’inverse que le groupe utilise à outrance ce genre d’effet, donnant ainsi un rendu très (voir même trop) pompeux ! On se demande même parfois ce que certaines orchestrations foutent là, comme sur Venetoi! - Prasinoi! (à 40 secondes du début) dont la réaction est souvent un « What the fuck ? ». De plus l’album se montre assez inégal, avec certains titres très en dessous du reste à l’image de Fear The Fear ou Take The Day!

En définitive, l’album, qui est loin d’être mauvais se révèle relativement bancal avec des morceaux géniaux à écouter, mémoriser et voir en live, comme des titres totalement passable où vous ne manquerez probablement rien à l’écoute. On peut toutefois se poser la question concernant la manière dont le groupe compte reproduire les orchestrations sur scène. En effet, je rappelle que le groupe est composé d’un accordéoniste et d’une violoniste, et que l’on entend quasiment pas dans l’album (ou alors noyé dans le mix sous le clavier). Turisas étant depuis toujours un groupe à voir avant tout sur scène, ce qui expliquerai au passage le peu d’album en 14 ans d’existence, on peut espérer voir la formation en tournée française d’ici peu. Ce serai … EPIQUE !

Note : l'album sortira en digipack avec en bonus quelques titres acoustiques : The March Of The Varangian Guard, Stand Up And Fight et To Holmgard And Beyond ainsi qu'une reprise de Black Sabbath : Supernaut.

1. The March of the Varangian Guard
2. Take the Day!
3. Hunting Pirates
4. Venetoi! - Prasinoi!
5. Stand Up and Fight
6. The Great Escape
7. Fear the Fear
8. End of an Empire
9. The Bosphorus Freezes Over

Les autres chroniques

Album

juin 2007 U-Zine

Turisas

The Varangian Way