Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

When Reasons Collapse

Tale of Crime

LabelAucun label
styleDeath mélodique
formatAlbum
paysFrance
sortiejuillet 2010
La note de
U-Zine
6.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

When Reasons Collapse est un jeune groupe francilien de death mélodique fondé en 2008. Première remarque, force est de constater que ce genre prend ses marques dans la capitale lorsque l’on sait que des groupes comme Akuma, Soul Betrayed ou encore Fallen Joy officient en la matière ! Rude concurrence pour ce groupe qui n’en est qu’à ses balbutiements. Toujours est-il que Tale Of Crime, leur premier opus, auto produit est une belle réussite visuelle avec un artwork vraiment intéressant et travaillé. Autre curiosité, et puisqu’il est bon de le rappeler (ça attire nécessairement du monde... (mal)heureusement!) c’est une femme qui vient prêcher la bonne parole !

L’album, de 5 titres, commence par A Tale of Crime. Tout commence en fanfare avec du blast, pas de répit pour l’auditoire ! Il est vrai qu’avec le death mélodique on est souvent habitués aux introductions musicales interminables et insipides, ce n’est pas pour me déplaire. Premier constat, bien que le tout soit auto produit je suis quand même impressionné par la qualité d’enregistrement. Ca sonne pas «garage» comme disent les jeunes actuellement.

Après un petit break à la guitare, la chanson repart de plus belle même si, globalement, les titres de WRC ne sont jamais très rapides. C'est d'ailleurs ce qui renforce cette puissance et cette mélancolie si caractéristique du death mélodique. Il faut dire que certains riffs, notamment celui de The Sound of Silence, sont vraiment catchys. Cela me fait parfois penser, dans certaines sonorités, à leurs compères australiens de Be’lakor.

Là où cela coince, c’est sur la voix de la chanteuse. C’est tout à fait subjectif bien évidemment, mais le manque de variation est un peu décevant. Car au delà de ça, je suis pas mal convaincu par le jeu des instruments (son de la double pédale excepté).

Du reste, au delà de ces quelques éléments complètement subjectifs, le travail des franciliens est vraiment convaincant, et je suis toujours aussi ravi de voir de jeunes groupes se donner de la sorte ! A mon sens, s’il ne fallait en retenir qu’une, je jetterais mon dévolu sur The Sound Of Silence que je trouve très inspirée contrairement à Warever, un peu en deçà des autres titres avec ses changements de rythmes parfois alambiqués.

Loin de moi d’avoir la dent dur, car Tale of Crime est une très belle entrée en matière, et je suis impatient d’entendre le groupe en live et surtout d’en entendre plus !

Affaire à suivre !

1. A Tale of Crime
2. The Sound of Silence
3. Past in Peace
4. Warever
5. My Last Breath

Les autres chroniques

Album

oct. 2011 U-Zine

When Reasons Collapse

Full of Lies