Chronique Retour

Album

25/05/20 - Michael

Bleed From Within

Fracture

LabelCentury Media
styleMetalcore
formatAlbum
paysEcosse
sortiemai 2020
La note de
Michael
7.5/10


Michael

Avocat le jour, rédacteur sur Horns Up la nuit et photographe à mes heures perdues.

Difficile de se faire une joie à l’annonce d’un nouvel album des Ecossais de Bleed From Within tant ces derniers ont pu souffler le chaud et le froid dans leur carrière. Après un départ en fanfare sur Humanity qui nous avait offert probablement l’un des meilleurs albums de Deathcore du Royaume-Uni, le groupe a débuté une longue descente aux enfers en proposant une musique de plus en plus lisse, typée Metalcore, que de nombreux commentateurs ont vu comme une vaine tentative de se glisser dans le sillage de groupes tels que Bring Me The Horizon. La donne avait un peu changé avec l’arrivée de Era en 2018, qui avait eu le mérite de nous offrir quelques excellents titres, mais noyés dans une masse doucereuse et parfois incohérente.

Seulement voilà, avec un line-up stabilisé et des tournées avec de gros groupes dans la musette (Lamb of God et As I Lay Dying en tête), les Ecossais semblent avoir franchi un cap en revenant avec ce nouvel album intitulé Fracture dont les premiers extraits nous ont clairement mis l'eau à la bouche. Les trois singles mis en ligne (The End of All We Know ; Into Nothing ; Night Crossing) mettent en lumière un Metalcore résolument plus recherché, efficace, mélodique et surtout moins cheesy. Dès la première écoute, le doute se dissipe définitivement : ce Fracture va bel et bien offrir un second souffle - franchement bienvenu - à la carrière des Ecossais. L'écart avec Era est énorme... De la très Unearth-ienne Night Crossing à la puissante Into Nothing en passant par la très rythmée Pathfinder, Bleed From Within semble enfin avoir retrouvé ses esprits en nous offrant ce condensé de puissance et d'émotions.

Ce retour en fanfare n'est pas parfait pour autant, même si l'enthousiasme est de rigueur. Ce Fracture n’est en effet pas toujours très original, en dépit du fait que le groupe brasse très large - pour notre plus grand plaisir - en reprenant des éléments de Death mélo, de thrash ou bien encore de groove metal. C’est là où le bât blesse, en général, lorsqu’on parle Metalcore : les breakdowns sont parfois un peu attendus ; les refrains parfois un peu faciles ; la prise de risques souvent limitée. Si Bleed From Within a à l'évidence cherché à se renouveler et à tenter de nouvelles choses, il est un peu resté au milieu du gué. Enfin, il est au 3/4 du gué plutot. D’un côté, le groupe a clairement décidé d’innover en apportant de nouvelles influences à ses titres et, plus globalement, en proposant des compositions plus riches. Je pense notamment au titre éponyme avec sa longue montée en puissance ou bien encore à Fall Away avec sa multitude de riffs excellents qui partent dans tous les sens et qui ratissent bien plus large que le seul Metalcore. Le groupe a très clairement fait un bond en avant en termes de composition avec cet album. D’un autre côté, certains titres nous ressortent un peu la même soupe habituelle avec un Metalcore un peu facile qui peine à convaincre pleinement. De même, certains titres sont parfois un peu lisses, en raison de l’abus de voix claires très “pop” comme sur The End of All We Know qui ne servent pas toujours les compositions. Ce qui laisse un petit goût amer en bouche car il ne manquait pas grand chose pour que Bleed From Within nous ponde un grand album.

La balance des points positifs et négatifs penche toutefois clairement pour le positif. L’intensité des titres, l’ajout de sons électroniques (Pathfinder, notamment), le soin apporté aux partitions de guitares (Utopia ; Night Crossing) et le mix particulièrement travaillé viennent en effet apporter un fort goût de reviens-y. C’est bizarrement addictif. On est conscient de certaines faiblesses de cet album, mais on se surprend à enquiller les titres les uns après les autres sans sourciller, et à apprécier cet album davantage qu’on ne l’aurait imaginé. Le mix y est à coup sûr pour quelque chose. Bien que, naturellement, la batterie et les guitares soient largement mises en avant comme l'exigent les codes du genre, la basse est également très présente (Night Crossing), ce qui vient réellement apporter un plus à la musique des Ecossais. Avec un tel mix, on est très vite pris aux tripes par les changements de rythme, et les passages plus rentre-dedans (je pense notamment aux breaks de Pathfinder et Utopia).

Au final, il est indéniable que ce Fracture est un renouveau pour les Ecossais. C’est un travail colossal qui va très certainement remettre le groupe sur le devant de la scène après quelques albums à oublier. Les compositions sont variées, le son est brut et moderne, pour un résultat très plaisant qui fera à coup sûr des heureux, surtout en live. Espérons désormais que cet album soit le commencement d’un nouveau chemin pour Bleed From Within, qui les écartera des errements du passé.

Tracklist :
1. The End Of All We Know
2. Pathfinder
3. Into Nothing
4. Fall Away
5. Fracture
6. Night Crossing
7. For All To See
8. Ascend
9. Utopia
10. A Depth That No One Dares