Chronique Retour

Album

22/04/20 - Leviathan

Darvaza

The Silver Chalice

LabelTerratur Possessions
styleBlack Metal
formatEP
paysItalie - Norvège
sortieseptembre 2016
La note de
Leviathan
7/10


Leviathan

Après quelques mois d'hibernation, il est de nouveau temps d'aller rôder dans les cimetières et de répandre le saint poison. Je m'attarde cette fois sur un rituel célébré par l'obscure formation italo-norvégienne Darvaza. J'ai pris le temps d'écouter leurs trois EP et j'ai décidé d'exhumer The Silver Chalice daté de 2016. Chroniquer un EP de deux titres relève plus du mépris littéraire que d'une mise à l'épreuve par Bernard Pivot. J'ai décidé que 2020 serait l'année de tous les excès, je ne ferai donc aucune concession. 

La congrégation est menée par Omega et Wraath, deux éminents prophètes responsables d'une multitude de sacrilèges au sein de l'underground scandinave. Le duo infernal présente, avec The Silver Chalice, deux hymnes en putréfaction, aux relents pestilentiels. Une fois le caveau profané, on s'aperçoit que les deux corps ne présentent pas le même état de décomposition. Les substances se désagrègent entre Black Metal suédois de la seconde moitié des années 90 et miasmes plus récents de Black Metal Ambiant.

Blessed, And Cursed Not est asphyxié et galvanisé par un chant d'outre-tombe, mais sans jamais être vraiment dévoré par les vers. Il en résulte une sorte de frustration après avoir inhalé les émanations de l'air de cette crypte aux réminiscences orthodoxes (Funeral Mist, Ofermod). The Silver Chalice  répand lui des effluves plus funestes et exaltantes, dont la pierre s'est imprégnée. Les lignes mélodiques diluées errent entre Black Metal Ambiant (Earth And Pillars) et aspirations mélancoliques du Black Metal Dépressif (premier Shining). Cette néfaste découverte corrompt d'avantage l'esprit par des accents plus neurasthéniques.

Si l'originalité n'est pas mortifère sur cette relique, on remarque que l'esthétique sonore est parfaitement nocive. Toutefois, le manque de cohérence d'un titre à l'autre, fait penser que les dépouilles ont été réunies pour cet EP et non déposées exclusivement pour cette cérémonie. Ce qui permet à Darvaza de tirer son épingle du jeu ? C'est l'expérience des musiciens qui arrivent à créer des ambiances cyclothymiques et sépulcrales en combinant les restes de diverses écoles.

Tracklisting:

1.Blessed, And Cursed Not
2.The Silver Chalice