Chronique Retour

Album

08/12/19 - Matthias

Ars Veneficium - Ulvdalir

In Death's Cold Embrace

LabelImmortal Frost Productions
styleBlack Metal
formatSplit
paysBelgique - Russie
sortiejuin 2019
La note de
Matthias
9/10


Matthias

Renégat.

Chez Horns Up, on reçoit quand même les propositions de sorties à chroniquer par boites de douze, sans exagérer le moins du monde. Difficile donc de suivre, d'autant que l'écoute critique et l'écriture sont deux activités particulièrement chronophages alors que, j'espère que vous vous en doutez, personne dans notre équipe n'exerce la profession de moine copiste à plein temps. Du moins à ma connaissance.

Et donc, forcément, on prend parfois du retard sur les sorties, et on privilégie les formats longs, au risque de passer à côté d'une perle. C'est ce qui a bien failli m'arriver avec In Death's Cold Embrace, le split cosigné par les Belges d'Ars Veneficium et les Russes de Ulvdalir, sorti en juin dernier sur Immortal Frost Productions. Si je connais bien le premier groupe, dont le second album bourgeonnera au printemps, je n'avais jamais entendu parler de la formation originaire de Saint-Pétersbourg.

Pourtant, dès les premières secondes, In Death's Cold Embrace m'a cloué sur mon siège ! Ars Veneficium entame les préliminaires avec un "A Thousand Weeping Angels" qui me surprend, tant j'étais resté sur le souvenir d'un groupe jouant, certes très bien, un black de la deuxième vague plutôt classique. Mais trois ans après The Reign of the Infernal King, les Limbourgeois optent pour une approche plus âpre, sans pour autant se lancer dans une agression totale façon war black. Le vocaliste S. semble scander les noms de chaque ange tombé dans un Armaggedon ayant viré en débâcle, et sa voix prend, par moment, les accents plus graves et profonds du death. En quatre petites minutes, ce morceau instaure une ambiance bien plus dense que beaucoup de compositions récentes qui frôlent de trop près le quart d'heure.

Quant au morceau d'Ulvdalir, c'est pour moi une vraie claque dès les premiers accords ! Il y a du black sur lequel j'admets que l'on pogotte. Mais ces Russes-là me donnent carrément envie de partir en mosh pit dans une auberge balte, une pinte dans chaque main, et certainement pas remplies de kvas ! Car dès son premier riff saccadé et rapide, ce "Litany of Death" me rappelle certaines compositions de groupes d'Europe centrale ou orientale plus connus sous nos latitudes : le morceau déverse des sonorités black&roll mâtinées d'une couche de punk occulte. Si vous aimez Furia, ou encore Malokarpatan, alors je pense que vous allez accrocher à Ulvdalir ! En tout cas, je compte bien découvrir l'oeuvre de ce groupe, tout comme les autres formations qui gravitent autour du si bien nommé inner circle of True Ingrian Black Metal Death. M'est avis que l'immense Russie n'est pas à cours de perles noires à nous faire découvrir !

Tracklist :

A Thousand Weeping Angels

Litany of Death