Articles Retour

VU ET ENTENDU PAR NOSTAL #2 : Arkona, Porta Nigra, Svarttjern, Decoherence, Iteru, etc.

dimanche 10 novembre 2019 - Nostalmaniac
Nostalmaniac

Le Max de l'ombre. 29 ans. Rédacteur en chef de Horns Up (2015-2020) / Fondateur de Heavy / Thrash Nostalmania (2013)

Nostalmaniac : Je me disais que cette semaine serait plutôt calme et comme vous allez vite le comprendre, je me suis planté de manière royale (et je ne vais pas m'en plaindre). Beaucoup de choses à vous parler un peu plus en détail dans l'actu de la semaine, mais en vrac : Into Coffin a dévoilé un extrait de son prochain album, le combo polonais Blaze of Perdition a teasé le premier extrait de son prochain album à paraître chez Metal Blade, Ragnarok est revenu avec un troisième extrait de Non Debellicata, Moonreich reprend... Depeche Mode, Lotus Thief a annoncé son troisième album, les Japonais de Defiled sont de retour avec un nouvel opus et un extrait,King Diamond a fait son grand retour après 12 ans de silence discographique avec un nouveau titre, tout comme Ozzy Osbourne. Blood Incantationcontinue de dévoiler son prochain album tant attendu, Nechochwen et Panopticon pactisent pour un split à paraître en janvier prochain, Van Records a levé le voile sur un projet qui rend très curieux : Haxandraok, Liturgy et Hunter Hunt-Hendrix bientôt de retour et le duo libanais Kaoteon a enrôlé des membres d'At the Gates et Obscura pour leur prochain album dont un extrait a été dévoilé. Sodom qui s'offre une seconde jeunesse a livré un nouveau morceau issu de son prochain EP et leurs compatriotes teutons de The Spirit ont dévoilé le premier extrait de Cosmic Terror.
Et enfin, Timi "Grabber" Hansen, bassiste légendaire des premiers King Diamond et Mercyful Fate nous a quittés à l'âge de 61 ans des suites d'un foutu cancer. RIP.

Huit (!) sorties au crible cette semaine avec notamment Arkona, Svarttjern, Porta Nigra, Iteru, Blot & Bod ou encore Jordablod !

 

ARKONA

Le Arkona polonais est revenu cette semaine avec un premier extrait de Age of Capricorn, son nouvel album qu'on n'avait pas vraiment vu venir, mais qui sortira en décembre. En 2016, j'avais beaucoup aimé son prédécesseur Lunaris : glacial, mélodique et si intense. Désormais emmené vocalement par Dariusz Rauer aka Drac (Taran, Mystherium), Arkona a dévoilé son nouveau morceau "Alone Among Wolves" où on retrouve ce Black atmosphérique et mélodique, mais je trouve le rendu beaucoup moins froid qu'auparavant et donc beaucoup plus commun la faute sûrement à une prod plus compressée, plus typée. Comme cette pochette très banale où leur logo disparaît. Même le riffing ou le synthé ne m'apparaissent pas étincelants au bout de quelques écoutes. On perd cette sensation de tempête de neige et surtout de froideur qui me plaisait tant. Comme vous l'aurez compris, je ne suis pas du tout convaincu par ce premier extrait...
 


« Age of Capricorn » sortira le 13 décembre prochain chez Debemur Morti Productions.


PORTA NIGRA

Après deux premiers albums chez Debemur Morti Productions, le groupe allemand Porta Nigra a rejoint Soulseller Records pour un nouvel album intitulé Schöpfungswut. Un changement qui s'accompagne d'un léger revirement car le duo laisse tomber ses aspirations avant-gardistes pour revenir à un Black Metal plus simple et traditionnel. Ce qui sur le papier n'est pas forcément incroyablement excitant mais Porta Nigra démontre avec "Die Kosmiker" un travail de composition et d'arrangements remarquable sublimé par une production signée Markus Stock (Empyrium, Sun of the Sleepless, etc). Le morceau est captivant, porté par des riffs haletants où se glissent des mélodies hyper prenantes, mais aussi des vocaux dans la langue de Goethe qui apportent une atmosphère et une espèce de narration particulière. Un avant-goût donc très prometteur. Comme quoi revenir à certains fondamentaux, ce n'est pas forcément se fondre dans le troupeau.
 

« Schöpfungswut » sortira le 17 janvier prochain chez Soulseller Productions.


SVARTTJERN

Éternel second couteau du Black Metal norvégien, la discographie de Svarttjern n'en n'est pas moins respectable et recommandable. Shame Is Just a Word sera le cinquième album de la formation d'Oslo qu'on n'imagine pas vraiment changer sa formule et c'est bien le cas avec "Prince of Disgust", haineux à souhait, mais pas si bas du front qu'on pourrait l'imaginer grâce à un break qui donne une ambiance poisseuse et habitée, mais aussi les vocaux torturés de HansFyrste. La torche du True Norwegian Black Metal brûle toujours...
 

« Shame is Just a Word » sortira le 17 janvier chez Soulseller Records.

 

DECOHERENCE

Sentient Ruin est un laboratoire de formations Black/Death bien souvent expérimentales qui devient pour moi un label incontournable vu la qualité de ses dernières sorties (Cthonica, Sutekh Hexen, etc). Dernière trouvaille, Decoherence en provenance du Royaume-Uni qui sortira un premier album à la fin du mois : Ekpyrosis. Le premier extrait "Vestiges of An End" fait plus que lorgner vers les rivages expérimentaux de Blut aus Nord, il marche sur son territoire : guitares dissonantes et rythmiques indus et martiales sont les éléments clé. J'avoue qu'à la première écoute, et avec l'affiliation musicale trop évidente avec certains efforts studios de BaN (qui préfère cette année être beau et aérien...) et d'autres groupes de Black disonnant, ça ne m'a pas remué plus que ça mais plus je réécoute et j'avance dans le morceau plus il y a quelque chose d'assez inexplicable qui fonctionne chez moi. Il y a une espèce de tension permanente dans ce morceau et quelque chose de massif, spatial aussi comme la pochette, mais qui devient irrespirable. L'impression d'immensité cosmique et de son insignifiance face à celle-ci prédomine. Faites en l'expérience :
 

« Ekpyrosis » sortira le 22 novembre prochain chez Sentient Ruin.
 


ITERU

Iteru est une formation belge en laquelle je crois beaucoup depuis son premier EP Ars Moriendi paru en 2018 et qui malheureusement reste pour l'heure confiné à une certaine confidentialité. Néanmoins, Regain Records sortira en décembre leur premier album : Into Demise dont le morceau-titre a été dévoilé et je dois dire que je reste toujours aussi confiant envers mes compatriotes qui propagent avec ce titre un Death Metal noirci à l'atmosphère lourde et tellement pénétrante. Le résultat est obsédant du début à la fin avec une mélodie centrale entêtante... Into Demise arrive à la bonne saison ! On notera aussi le magnifique artwork signé Artem Grigoryev qui apporte une vraie dimension au titre de l'album...
 

« Into Demise » sortira le 13 décembre prochain chez Regain Records.
 

BLOT & BOD

On en parle peu, mais la scène danoise me régale depuis quelques années, que ce soit en Death Metal avec Phrenelith et Undergang ou en Black mélodique avec les vétérans de Denial of God. Blot & Bod est un autre groupe à retenir et suivre. Une espèce d'hybride Black Metal-Grind-Punk sans concession aussi bien sur le fond que sur la forme comme le prouve leur nouveau titre "Hug", implacable et tellement crasseux. À côté de ça, Pig Destroyer passerait pour un groupe de Prog ! On sent une espèce de violence viscérale exacerbée, rien n'est calculé. C'est brut, entier et à prendre tel quel. En tout cas, il s'agit du nouvel extrait de Ormekongens Argelist qui sortira début décembre chez Iron Bonehead, et ce serait dommage de passer à coté.
 

« Ormekongens Argelist » sortira le 6 décembre prochain chez Iron Bonehead Productions.
 


JORDABLOD

Quelle semaine de folie ! Je ne pensais pas parler d'autant de sorties, mais difficile de ne pas évoquer le retour de Jordablod, deux ans après l'incroyable Upon My Cremation Pyre (écoutez-le si ce n'est pas déjà fait!). Le duo suédois a donc annoncé que son prochain album s'intitulera The Cabinet of Numinous Song et qu'il sortira en janvier prochain. Le premier extrait dévoilé "The Beauty Of Every Wound" et la pochette me remettent la tête dans ces émanations noires et psychédéliques qui rendent ce projet tellement à part. Pas qu'il soit le seul à infuser Rock progressif et Space Rock dans son Metal extrême, mais c'est imparable à chaque fois pour le peu de s'y laisser aller.
 

« The Cabinet of Numinous Song » sortira le 24 janvier prochain chez Iron Bonehead Productions.



SALIGIA

Ván Records a annoncé que le prochain album du duo norvégien Saligia (Black Metal), avec Ahzari (Dødsengel), sortira fin novembre et qu'il se nomme Vesaevus. L'annonce est déjà une bonne surprise, 4 ans après la sortie de Fønix. Pas d'extrait, mais le projet nous a prouvé par le passé qu'il se fout des modes et des tendances pour apporter sa propre vision du Black Metal et désorienter l'auditeur, même averti.
 

« Vesaevus » sortira le 30 novembre prochain chez Van Records.

***