Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

System Divide

The Collapse (EP)

LabelAutoproduction
styleMetal Modèrne
formatAlbum
paysInternational
sortiejuin 2009
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Si il y a bien quelque chose qui m’a surpris, c’est de retrouver Sven (Aborted) dans un projet comme celui-ci. Nous qui sommes aujourd’hui habitués à voir un homme déchaîné sur scène, délivrant toute sa rage et son énergie à chaque prestation d’Aborted, il est clair qu’on ne l’attendait pas de ce côté-là.
System Divide est un projet formé par Sven et sa femme Miri Milman (ex-Distorted) accompagnés de plusieurs acteurs déjà rôdés dans la sphère métallique comme Mike Heller, batteur de Malignancy.
Le projet tape dans un metal moderne aux sonorités extrêmes, tout en combinant mélodie avec les vocaux de Miri. Curieux mélange vous ne trouvez pas ? Et pourtant, moi qui aie horreur du chant féminin, voilà qu’en 4 titres la musique de System Divide m’a « conquis ».

System Divide n’a pas été monté dans la prétention de révolutionner la musique et vendre des milliers d’albums. Non, ici on est dans un projet formé entre potes.
Loin des clichés des groupes à chanteuses, System Divide apporte une certaine dose de fraîcheurs et pourrait toucher aussi bien un public extrême averti qu’un public qui lui n’a pas l’habitude de chants gutturaux, double pédale et blast à foison.
« Purity In Imperfection » ouvre cet EP d’une bien belle manière, sans aucun doute le titre le plus brutal de l’EP (avec un « The Apex Doctrine » qui le talonne lui aussi). Un morceau puissant où la double pédale fait légion. Les vocaux de Sven se marient extrêmement bien avec les parties mélodiques de Miri qui sont quant à elles très bien amenées. On note de suite que le travail de composition est appliqué, que le groupe a réussi à combiner deux univers différents, chose qui n’était pas gagnée dès le départ.
« The Apex Doctrine » est quant à lui dans la même veine que « Purity In Imperfection ». Tout aussi brutal, ce morceau suit le même schéma que son prédécesseur.
Les deux titres suivants, à savoir « Sealed Shut » et « (n)Ether » sont plus mélodiques, même si personnellement j’ai moins accroché que les deux premiers morceaux, il y a quelques passages mémorables comme sur « (n)Ether », le riff à 0 :28 qui sent le Morbid Angel à plein nez. Ces morceaux combleront à coup sûr les plus sentimentaux d’entre nous.

System Divide s’était lancé un pari plutôt risqué, combiner des éléments de la musique extrême avec un univers mélodique, la chose est plus que réussie, et faut l’avouer que pour un premier essais, c’est plutôt bon. Une composition soignée au possible servie par une production puissante du guitariste Cole Martinez (et mixé par Jacob Hansen, c’est pas rien non plus), System Divide a toutes les armes en main pour conquérir un nouveau public. C’est catchy, sans prise de tête et très agréable !


1. Purity In Imperfection
2. The Apex Doctrine
3. Sealed Shut
4. (n)Ether

Les autres chroniques

Album

sept. 2010 U-Zine

System Divide

The Conscious Sedation