Chronique Retour

Album

23/05/18 - S.

Forest Mysticism

Hearken

LabelCold Ways
styleBlack Metal atmosphérique
formatAlbum
paysAustralie
sortiemai 2018
La note de
S.
8/10


S.

Dévoué au Black Metal

Il y a des retours qui font chaud au cœur et qui éveillent la nostalgie. Forest Mysticism est de ceux-là. Le one-man-band australien avait produit en 2007/2008 un split et une démo remarquables, comme seul l’underground sait le faire. Après deux compilations anecdotiques, l’homme à tout faire était revenu presque dix ans plus tard avec une nouvelle offrande fort intéressante, « A Strength of Spirit », même s’il fallait être à l’affût pour dégoter la pièce : une cassette limitée à 100 exemplaires.

En cette année 2018, le projet parallèle de D., tête pensante de Woods of Desolation, remet le couvert pour seulement 13 minutes de musique : un court EP de trois titres, cette fois édité en 300 exemplaires en format CD, sous son propre label Cold Ways. Tout d’abord, on est interpellé par la pochette, magnifique, empruntée au peintre hongrois László Mednyánszky. Elle montre des soldats tirant un canon à flanc de montagne. Beaucoup de puissance s’en dégage.

Une fois passée cette entrée en matière visuelle, on peut se plonger au cœur de l’œuvre. Comparé aux précédentes productions, on note quelques évolutions notoires. En premier lieu, le son gagne en clarté, on est assez loin de la production rudimentaire mais néanmoins envoûtante des démos de l’époque. Il n’en demeure pas moins que le bonhomme arrive à conserver l’esprit originel de son projet. La seconde chose, c’est au niveau vocal : un chant plus rauque et organique, sans réverbération (comme tout le reste de la prod’, d’ailleurs).

Sur le plan des compositions, l’inspiration de D. n’a pas tari, l’Australien arrive à captiver l’auditeur tout au long de cet EP, grâce à deux premiers morceaux assez similaires dans leur construction, où les mélodies épiques et solennelles sont au rendez-vous, surtout « Hearken ». Avec son rythme et ses riffs catchy, ce titre ne laisse pas indifférent. Le dernier titre, instrumental, se démarque quant à lui par son côté acoustique et mid-tempo, plutôt connoté pagan/folk, superbe. Une sorte de ballade débonnaire qui vient conclure de la plus belle des manières cet EP.

Compte tenu de la qualité des différents morceaux composant ce Hearken, on en viendrait presque à regretter la faible durée de l’opus. On en redemande encore et encore. En tout état de cause, Forest Mysticism semble de nouveau prêt à répandre son Black Metal atmosphérique, de bon augure pour la suite !

Tracklist :
1. Never Again Seen
2. Hearken
3. Rivers of Silver