Articles Retour

Carnet de tournée d'Age of Woe : Paris (J1)

jeudi 12 avril 2018 - Nostalmaniac
Nostalmaniac

Le Max de l'ombre. 29 ans. Rédacteur en chef de Horns Up (2015-2020) / Fondateur de Heavy / Thrash Nostalmania (2013)

Horns Up vous invite à suivre la tournée du groupe suédois Age of Woe de passage dans l'Hexagone pour quatre dates. On a déjà pu vous en parler dans nos pages, notamment à travers une interview fin 2016.

Pour cette tournée, le guitariste Gonzo, en convalescence, a dû être remplacé par Gyða (Angist). Pas de quoi démotiver le groupe que j'ai déjà pu voir en Belgique jouer devant... 5 personnes sans pour autant se dégonfler. Une leçon pour un tas de petits groupes pour qui le chemin semble parfois trop long.  Je laisse donc Sonny Stark, le vocaliste de la formation, raconter les péripéties de cette série de dates qui commençait hier à Paris !

 

 

Jour 1 - 11 avril - Paris

Être un groupe en tournée ne s'improvise pas, inévitablement. Une des choses à prendre en compte, c'est le cauchemar logistique, surtout dans notre cas, avec des membres répartis en Suède et en Allemagne. Beaucoup de choses peuvent mal tourner dans la mise en place de l'emploi du temps. Il faut s'assurer que toutes les informations importantes et nécessaires arrivent aux bonnes personnes, trier le backline, s'occuper du transport, etc. Être un groupe qui s'occupe soi-même de son management est parfois un boulet, mais ça aide à apprendre beaucoup et à tester sa patience. Ce n'est pas notre première tournée et les choses ne sont pas différentes : un vol annulé ! Heureusement les trois membres de Suède et notre ingé son ont pu avoir un autre vol plus tard ce qui n'empêche pas d'arriver assez tard à la salle de concert où deux membres attendaient impatiemment. Le concert n'aurait pas pu avoir lieu sans l'aide miraculeuse de notre booker et des autres groupes à l'affiche de ce premier concert à l'International de Paris. Après avoir sorti notre backline et trier tout ce qui était nécessaire, ce qui nous restait à faire c'était d'attendre que le reste du groupe arrive à temps. Après avoir mangé et bu quelques verres de vin, on a fini d'installer notre backline et nous étions enfin prêts pour ce premier concert de la tournée... au complet ! Pour un mercredi à Paris, l'affluence était assez bonne et le public a été immédiatement conquis, criant avec nous durant tout notre set. Un bon début, court et "simple" et nous sommes enthousiasmés de jouer à Caen le lendemain (ce soir).

Quelques photos d'hier soir :