Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Epica

The Divine Conspiracy

LabelNuclear Blast
styleMétal symphonique
formatAlbum
paysPays-Bas
sortieseptembre 2007
La note de
U-Zine
9.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

L’an 2007 touchant à sa fin, il me semble impensable d’entamer une nouvelle année riche en sorties sans chroniquer un des opus les plus attendus dans le domaine du métal symphonique. Si je vous parle de quelque chose de bleu qui est à la fois gracieux et très fort, finement travaillé, vous me répondez ? Le premier qui me dit un schtroumpf aura pour gage de chroniquer la « Schtroumpf Party » sur le webzine lol !
Evidemment, je parle du dernier Epica. Si les avis sont partagés sur ce cd, il représente pour ma part une sortie majeure. Après ma légère déception concernant « Consign To Oblivion », j’en attendais beaucoup de « The Divine Conspiracy ».

Autant dire que ma déception a été de courte durée. Après la traditionnelle introduction instrumentale toujours aussi soignée, « The Obsessive Devotion » annonce sans fioritures la couleur du petit dernier. Sur « Consign To Oblivion », les orchestrations, plutôt moyennes, prenaient trop le dessus sur la base métallique du groupe. Ici, au contraire, il me semble qu’on retrouve cet équilibre entre symphonique et métal. Aux ensembles mélodiques et nuancés se joignent une certaine force et un groove pertinent. Du coup, l’oreille se laisse surprendre à des moments de répit, puis à des instants fracassants. Il est très agréable de passer d’un morceau aussi efficace que « Menace of Vanity » à un autre plus posé comme « Chasing The Dragon ». Les mauvaises langues qui soutiennent qu’Epica ne fait que du mielleux devront s’attarder sur « Death of A Dream » proche d’un titre de métal extrême. D’ailleurs, ce quatrième album insiste bien plus que les précédents sur cet aspect et on ne s’en plaint pas ! Le coté symphonique n’est pas relégué aux oubliettes mais, justement, utilisé à bon escient ce qui montre l’habilité des néerlandais dans leur style.

Mais ce n’est pas tout ! Les surprises ne s’arrêtent pas là…
« The Divine Conspiracy » montre le progrès non négligeable des chanteurs. Simone Simons a incroyablement gagné en subtilité. Les nuances sont très perceptibles et son chant est une ligne instrumentale à part entière. En ce qui me concerne, elle représente un des plus beaux chants féminins de la scène métal… Mark Jansen a pris lui aussi du niveau. Ses chants death (voire black) sont bien plus assurés qu’auparavant. Les contrastes qu’ils proposent avec ceux de Simone sont donc bien plus conséquents. Pour la démonstration, je ne peux que conseiller « Beyond Belief ». Enfin, les chœurs sont également plus raffinés et mieux répartis sur l’ensemble de l’album. « Sancta Terra » est d’ailleurs mon coup de cœur sur cet opus. Je n’ai pas d’autres mots : magnifique…(et je ne vous parle pas de « The Divine Conspiracy » !)

« The Divine Conspiracy » est donc le digne successeur de « The Phantom Agony » tant par sa grâce que par sa puissance. Il est original aussi bien musicalement que textuellement parlant. Je rappelle au passage qu’il termine le travail conceptuel des deux premiers cds en parlant de la création des religions.
Epica s’impose une fois de plus comme un groupe remarquable avec une identité bien marquée. Cet album est tellement formidable qu’on leur pardonne presque leur petit relâchement sur « Consign To Oblivion » (qui, entre nous, n’était pas non plus un navet mais juste un peu en dessous de « The Phantom Agony ») et qu’on attend avec impatience ce qu’ils nous réservent pour 2008. Un des plus beaux albums de 2007 en tout cas !

1. Indigo (intro)
2. The Obsessive Devotion
3. Menace of Vanity
4. Chasing The Dragon
5. Never Enough
6. La'fetach Chatat Rovetz "The Last Embrace"
7. Death Of A Dream "The Embrace That Smothers - Part 7"
8. Fools Of Damnation "The Embrace That Smothers - Part 8"
9. Living A Lie "The Embrace That Smothers - Part 9"
10. Beyond Belief
11. Safeguard To Paradise
12. Sancta Terra
13. The Divine Conspiracy

Les autres chroniques