Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Arkhon Infaustus

Orthodoxyn

LabelOsmose Productions
styleBlack/Death Metal
formatAlbum
paysFrance
sortiemai 2007
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Après un Perdition Insanabilis bien accueilli, Arkhon Infaustus nous revient suite à trois ans d'absence avec un nouvel album intitulé Orthodoxyn.

Opérationnels depuis maintenant dix ans, les Parisiens ne nous sortent que leur quatrième galette et sa sortie, constamment repoussée, en aura fait attendre plus d'un... Pour ma part, Arkhon Infaustus fait partie de ces groupes que j'ai découvert à une époque - avec Filth Catalyst, notamment - et dont je ne me suis pas davantage intéressée car le style ne me plaisait pas particulièrement. C'est donc sans grand enthousiasme que j'ai commencé à écouter ce nouvel effort... Et si les premières écoutes m'ont laissée de marbre, je (moi, je, je, moi) me suis très vite surprise à l'apprécier. Dans mes souvenirs, j'avais affaire à un groupe bourrin, et bien que cet album reste très pugnace, il semblerait que le groupe a cherché, en quelques sortes, à doser son agressivité dans cet album. Il y a une alternance entre des passages très agressifs, bourrés de blasts typiquement death, et des passages plus lents, malsains, écrasants car ultra lourds - parfois quasi doomisants - et hypnotiques. L'aspect malsain et dégueulasse est d'ailleurs renforcé par les vocaux tour à tour black et death, qui varient d'ailleurs pas mal au fil des morceaux, et par ce son propre, profond et approprié au genre pratiqué par Arkhon Infaustus.

Orthodoxyn se révèle donc un album morbide et putride, autant black que death et dont la principale qualité réside dans la subtilité dans sa structure. Et bien qu'il n'ait rien d'extraordinairement fabuleux, invraisemblable et rocambolesque, je le recommande notamment aux fans de black/death.

1. Trigrammaton
2. When They Have Called
3. Magnificat Satanas
4. Behind The Husk of Faith
5. La Particule de Dieu
6. Narcofili Sancti
7. Evanggelion Youdas
8. Annunciation To the Holy Ghost
9. Orthodoxyn