Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Funeral

From These Wounds

LabelTabu Records
styleGothique Métal (anciennement Doom)
formatAlbum
paysNorvège
sortiedécembre 2006
La note de
U-Zine
5.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Formation norvégienne sur la route depuis 1991, Funeral signe ici son quatrième album. Après un vide de 4 ans, « From These Wounds » voit le jour dans ses couleurs ternes et son artwork brut. Avec une jaquette pareille, je m’attendais à un doom death bien oppressant mais il n’en est rien. Je dirais même que le groupe me paraît plus jouer du métal gothique que du doom à proprement parler, même si ses premiers albums s’affirmaient (apparemment) dans ce style.

En tant que doom, l’album serait pour ma part mauvais mais, en tant que métal gothique, on peut adopter un point de vue différent. Derrière un cd relativement fade, en fouillant un peu, on arrive tout de même à déceler quelques points intéressants. Ce dernier opus s’ouvre sur des chœurs angéliques mignonnets mais pas désagréables et nous offre d’emblée des passages acoustiques joliment interprétés, mais « The Barren skin » tombe vite dans les nappes de synthé, vapeurs mystiques qu’on va respirer durant une longue heure. Les guitares sont peu valorisées face à ces dernières. Du coup, le moindre riff qui vient s’affirmer nous paraît exceptionnel : sur « From These Wounds », ils deviennent martelant et, dans « Pendulum », ils donnent presque à la chanson un coté mécanique. L’ensemble de l’album reste très mélodique malgré les rares montées d’intensité. Le titre qui me semble le plus « agréable » (et encore…) est le nommé « Red Moon » avec un break mêlant saccades, ambiances brumeuses et mélodies égarées ainsi qu’un chant osant enfin s’aventurer dans quelques hurlements. Tout cela devient presque épicé face au coté linéaire et ennuyeux de l’ensemble de l’album.

En effet, « From These Wounds », sans être une horreur, n’a rien de très épatant. Le chant clair est beaucoup trop aléatoire et cette voix doublée ne cesse de perturber l’oreille. Tout cela manque d’assurance et demanderait à être un peu plus assumé. De même, la batterie demeure trop faible pour un groupe qui se veut, à l’origine, du doom. Elle est trop en retrait et répétitive.
Pour un groupe dont on m’a vantée la qualité des premiers cds, « Tristesse » et « Tragedies », je suis surprise de voir que je trouve tout sauf ce que l’on m’a évoquée…
Plat pour du doom, faible pour du gothique métal, beaucoup trop de plaies pour ce cd norvégien…


1.This Barren Skin
2.From These Wounds
3.The Architecture of Loss
4.Red Moon
5.Vagrant God
6.Pendulum
7.Saturn

Les autres chroniques